FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Des physiciens détectent la signature d'ondes gravitationnel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Des physiciens détectent la signature d'ondes gravitationnel
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 13 Juil 2014 11:48 pm    Sujet du message: Des physiciens détectent la signature d'ondes gravitationnel
Répondre en citant

Des physiciens détectent la signature d'ondes gravitationnelles issues du Big Bang

Salut à tous

Des scientifiques ont recueilli des données selon lesquelles quelques moments après le Big Bang, l'Univers a pris de l'expansion à une vitesse fulgurante, ce qui a créé des ondes dans l'espace-temps.

Crédits : Michal Kotek

Un groupe de chercheurs, y compris les Boursiers principaux de l'ICRA Barth Netterfield et Mark Halpern, sont les coauteurs d'articles publiés cette semaine sur l'expérience BICEP2, une étude menée au pôle Sud sur la lumière la plus ancienne de l'Univers, le fonds diffus cosmologique.

Dans le cadre de cette expérience, les scientifiques semblent avoir détecté des ondes gravitationnelles causées par la croissance rapide de l'Univers un trillionième de trillionième de trillionième de seconde après sa naissance, une expansion que les physiciens appellent inflation.

"Nous croyons que pendant l'inflation, toutes sortes d'oscillations et de rides dans l'Univers se sont mises à grossir et à s'aplanir", explique Halpern.

"Un peu comme avec une bâche froissée qu'on lisse et dont les rides deviennent de plus en plus petites.

Et si tout cela s'arrête soudainement, il ne reste plus que quelques rides résiduelles."

Halpern et Netterfield, membres du programme Cosmologie et gravité, ont fabriqué le système de lecture du détecteur des nouvelles caméras ultra-sensibles du radiotélescope BICEP2 qui a permis de détecter ces rides résiduelles et de démontrer qu'elles semblent inclure le rayonnement gravitationnel.

Selon Halpern, les données doivent faire l'objet d'une vérification, mais renouvèlent notre espoir d'une théorie qui unifierait notre compréhension de la physique des particules et de la cosmologie.

"Nous avions espoir de comprendre la physique des particules qui mène à cette transition de phase", explique Halpern.

"Que tout s'imbriquerait de façon claire, que la physique des particules et la cosmologie concorderaient et s'expliqueraient l'une l'autre."

Toutefois, la signature particulière du rayonnement gravitationnel est très faible et difficile à détecter.

Halpern dit que les chercheurs ont craint pendant des années être tout simplement incapables de voir le signal, ce qui les empêcherait de compléter ce portrait harmonieux de l'Univers où les interactions entre particules et la naissance de l'Univers seraient encadrées par les mêmes théories.

Mais le signal est venu et il semble correspondre aux prévisions existantes.

"Nous avons l'espoir renouvelé d'être de nouveau sur la bonne voie", ajoute Halpern.

Si les résultats s'avèrent, ils infirmeraient plusieurs autres théories et traceraient une nouvelle trajectoire pour l'avenir de la recherche en cosmologie.

L'Université Harvard a annoncé les nouveaux résultats dans une conférence de presse lundi dernier.

liens :

- Communiqué de l'ICRA du 19 mars 2014 http://redirectix.bulletins-electroniques.com/91iCb

- Article original : http://bicepkeck.org/

Rédacteurs :

Relayé par : Madeleine Bouvier d'Yvoire - Attachée scientifique à Toronto - madeleine.bouvier.dyvoire@diplomatie.gouv.fr

La source ;

BE Canada numéro 434 (15/04/2014) - Ambassade de France au Canada / ADIT - http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/75690.htm
spacer

Amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 15 Juil 2014 1:36 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bravo!

Mais ces signatures d'ondes gravitationnelles seraient également apparues si, lors de l'apparition des gluons, ceux-ci avaient provoquer l'expansion par leur désintégration.

Les deux événements se produisent à la même époque et je dois dire qu'il n'est pas logique de penser que l'espace (ou l'univers) d'alors ressemble à une bâche froissée qui se "défroisse". Nous sommes à l'époque où seule l'espace existe au début de "l'explosion". La matière n'existe pas encore. TOUT N'EST QUE MOUVEMENT!

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Mer 16 Juil 2014 12:17 pm; édité 4 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 15 Juil 2014 3:44 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Les gluons unissent déjà les noyaux, pourquoi veut-tu qu'ils soit aussi en rapport avec la gravitation ?

Citation:
Les deux événements se produisent à la même époque et je dois dire qu'il n'est pas logique de penser que l'espace (pu l'univers) d'alors ressemblait à une bâche froissée qui se "défroisse".


Oui, c'est illogique !
Si on admet que tout à commençait en même temps, on aura du mal à comprendre.

Le Big-Bang ne peut pas être le commencement d'absolument tout les acteurs (matière, espace, énergie et temps), donc il faut au moins qu'un de ses quatre acteurs est existé en dehors du big-bang ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3037
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 15 Juil 2014 1:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:


Oui, c'est illogique !
Si on admet que tout à commençait en même temps, on aura du mal à comprendre.

Le Big-Bang ne peut pas être le commencement d'absolument tout les acteurs (matière, espace, énergie et temps), donc il faut au moins qu'un de ses quatre acteurs est existé en dehors du big-bang ?

Salut;
Cela se fait par étape à mon avis, il faut trouvé cette première étape,
cette première étape c'est la naissance de l'Espace~Temps qui a suivit la phase de Neutralité Totale, les ondes électromagnétiques ont pu surgir de cette phase de Neutralité Totale, voilà cette première étape.

Cette article ressemble à du déjà vu, et on saiit qu'il avait eu une confusion à propos de certain détails concernant ces ondes gravitationnelles primordiale. Smile
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 15 Juil 2014 2:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Il faut parfois revenir sur une discussion quelques années après
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 12:17 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Les gluons unissent déjà les noyaux, pourquoi veut-tu qu'ils soit aussi en rapport avec la gravitation ?


Les gluons sont apparus dans l'histoire de l'univers AVANT les particules qui forment les noyaux. Ils sont apparus au même moment que le rayonnement gamma qui est le premier rayonnement électromagnétique à apparaître dans l'univers.

La relation entre "gravitation" est que les gluons n'unissent pas les noyaux ou les quarks, ils les "retiennent" autrement dit; ils produisent une "déformation de la géométrie de l'espace". Ce qui pourrait être perçu comme des ondes gravitationnelles.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Jeu 17 Juil 2014 12:15 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 4:02 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Oui, la gravitation est due à une déformation !

Mais la déformation commencerait qu'à partir du noyau ?

---

Mes calculs démontrent que la déformation ne serait pas du à une simple agglomération de la matière, mais plus précisément à l'utilisation de plusieurs matrices :

Si on utilise qu'une matrice, on a que des éléments quantiques
Si on utilise deux matrices on obtient des éléments atomiques
Si on utilise quatre matrices on obtient des éléments moléculaires
(.../...)

L'idée serait qu'un agglomérat de plusieurs matrices attirent des éléments d'une seule matrice pour rééquilibrer la déformation. Comme les électrons tournant autour du noyau ?

Ce serait ça la gravitation !?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 12:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Une déformation de la géométrie d'un volume d'espace, ça n'a pas de noyau! Où vas-tu chercher ça?

L'identité d'une déformation d'espace, c'est au-départ un volume d'espace vide déformé. Par la suite, parce que cet espace est déformé, la matière y "tombe" vers le centre "fond du trou" qu'on appelle "centre de gravité". (Vois mon premier commentaire où j'ai ajouté plus de spécifications).

La matière qui tombe sur le point centre de gravité du volume d'espace, le pousse à rebours sur le trajet parcouru précédemment pendant l'expansion de ce volume d'espace (sans matière). C'est cette "poussée" qui produit l'énergie de "masse".

C'est causé par quoi???

Simplement par l'apparition des gluons, dans l'univers, qui sont sans masse mais qui possèdent la caractéristique de "retenir" (coller).

Qu'est-ce qui fait qu'ils collent?

C'est parce qu'ils sont la manifestation d'un mouvement contraire au mouvement d'expansion. Au lieu d'avoir une "signalisation" qui dirige tout "dans tous les sens", le gluon possède une "signalisation" qui dirige tout "vers un point central".

Cette manifestation d'un mouvement contraire à l'expansion provient du même endroit que le mouvement dans le sens de l'expansion; c'est à dire de l'ère de Planck, qui est un univers "dualiste" ou, si tu préfères "à deux dimensions" soit: 1) mouvement vers l'extérieur (centrifuge) et 2) mouvement vers l'intérieur (centripète)

C'est la partie "mouvement vers l'extérieur" qui explose à 10^-43 sec après l'instant zéro et c'est lors de cette "explosion que "le mouvement vers l'extérieur" perd son "centre" parce qu'il "explose". Donc au lieu de se diriger vers l'extérieur, il se dirige "dans tous les sens" et produit "l'expansion tridimensionnelle".

Le gluon est la manifestation du "mouvement vers l'intérieur" dans notre univers à trois dimensions. Et il arrive dans notre univers un peu APRÈS l'arrivée du mouvement de l'expansion qui lui apparaît à 10^43 sec après l'instant zéro, tandis que le "mouvement contraire" (gluon) arrive à 10^-35 sec après l'instant zéro. Ce mouvement "vers un point précis", n'explose pas; c'est pourquoi il garde son "centre".

Si les deux sens du mouvement étaient apparus EN MÊME TEMPS, l'univers "n'aurait pas augmenter son volume d'espace". Les deux sens contraires auraient été en "équilibre".

De ces deux simples "signalisation" possibles pour un mouvement, découlent tout ce qui est observable aujourd'hui, dans l'univers. TOUT N'EST QUE MOUVEMENT!

Je me demande toujours ce qu'il y a de compliqué à comprendre cela. C'est accessible à un enfant de cinq ans!

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Mar 24 Fév 2015 12:54 pm; édité 12 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 12:18 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

ok, ok !!

Citation:

Une déformation de la géométrie d'un volume d'espace, ça n'a pas de noyau!


Je voulais dire le noyau atomique
la déformation commencerait à l'échelle atomique ?

Citation:
C'est parce qu'ils sont la manifestation d'un mouvement contraire au mouvement d'expansion. Au lieu d'avoir une "signalisation" qui dirige tout "dans tous le sens", le gluon possède une "signalisation" qui dirige tout "vers un point central".


ça ne serait pas plutôt les gluons qui dilateraient et les quarks qui contracteraient !?

Citation:
Je me demande toujours ce qu'il y a de compliquer à comprendre cela. C'est accessible à un enfant de cinq ans!


Oui, mais pas a un enfant ayant u une enfance difficile ?
je reviens des très loin

je compte d'ailleurs créer un jouet en bois qui mettrait les fondements de la physique entre les mains des enfants.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 3:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
ok, ok !!


Ce texte ne s'adressait pas spécifiquement à toi même s'il le paraissait. C'est un texte que je vais placer sur mon nouveau site que je ferai bientôt.

Citation:
la déformation commencerait à l'échelle atomique ?


La déformation "physique" de l'espace commence à la désintégration des gluons en quarks Top. Le gluon lui-même n'est que la signalisation différente dans son propre volume d'espace.

Citation:
ça ne serait pas plutôt les gluons qui dilateraient et les quarks qui contracteraient !?


Les gluons ne font rien; ils sont une simple "signalisation vers un point précis". Ils n'agissent pas. Par contre, dans un environnement en expansion qui dilue son énergie, la propre énergie du gluon étant maintenant trop grande, déséquilibrée de son environnement, le "déchirent" (désintègrent) en deux. Il ne peut pas "s'expansionner".

C'est un peu comme lorsqu'on sépare deux quarks l'un de l'autre en laboratoire. Le lien entre les deux quarks se "déchirent" et apparaissent d'autres quarks. Ici le gluon se "déchire" et apparaissent deux quarks Top dans 75% des cas.

Citation:
Oui, mais pas a un enfant ayant u une enfance difficile ?
je reviens des très loin


Encore une fois, je ne parlais pas de toi. Je viens de terminer un texte sur le SAVOIR et la CONNAISSANCE.

Il y a une énorme différence entre SAVOIR et CONNAISSANCE.

Le SAVOIR est immuable, acquis, délimité.

La CONNAISSANCE est en mouvance continuelle, cumulative et évolutive.


Le SAVOIR est ce qu'on nous a apprit par coeur. Il bloque l'acquisition de connaissances.
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 16 Juil 2014 5:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

ok !
vive les esprits saint alors


Dernière édition par Madarion le Jeu 17 Juil 2014 2:34 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 17 Juil 2014 12:23 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Surtout les esprits "libres". Smile
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Astrophysique » Des physiciens détectent la signature d'ondes gravitationnel
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003