FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Téléportation quantique : plus de 100.000 fois la vitesse.
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Téléportation quantique : plus de 100.000 fois la vitesse.
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 14 Jan 2009 6:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Tu veux dire qu'en quelques sorte une galaxie créerait un trou temporelle vis a vis de nous ?

On voit vraiment loin dans le passé, c'est la lumiere qui est parti ,il y a longtemps, par exemple pour Andromede, la lumiere qu'on recoit actuellement est partis depuis 2.3 millions d'années ,car elle est a 2.3 millions d'années lumiere de nous , Smile
Je doit quitter pour plusieurs heures au moins.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 14 Jan 2009 7:10 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Visiblement nous ne parlons pas tout a fait de la même chose !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 14 Jan 2009 7:23 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
la mécanique du mouvement de Newton seul ne peut pas expliqué comment on peut recevoir la lumiere d'une galaxie qui s'éloigne de la Terre a des vitesses voisine de la vitesse de la lumiere ou supérieur a celle-ci


Non; ce n'est pas la mécanique de Newton mais plutôt la logique: Comment peut-on recevoir de la lumière d'un objet qui s'éloigne plus vite que la vitesse de la lumière? Ce n'est pas possible. C'est pourquoi les raisonnements "prouvant" qu'on peut voyager plus vite que la vitesse de la lumière sont faux.

Citation:
plus les galaxies sont loin et plus on les voit dans le passé, ce qui fait que lorsque la lumiere a quitté ces galaxies, la distance a parcourir avant de nous atteindre sur Terre, était beaucoup moins grande.


Eh bien! Tu rends identiques, maintenant, la distance et le temps?? Bientôt nous serons du même avis; c'est à dire que le temps et la distance sont la même chose produite par le mouvement. Laughing Wink

Mais si tes galaxies sont plus loin que 13,7 milliards d'années lumière, c'est qu'elle sont née avant la naissance de l'univers. (Encore un travail de logique)

Citation:
Visiblement nous ne parlons pas tout a fait de la même chose !

Visiblement oui. Il est toujours mieux de suivre le filet de la discussion. Laughing Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3093
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 14 Jan 2009 8:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
Visiblement nous ne parlons pas tout a fait de la même chose !

Salut, c'est quoi pour vous, un trou temporelle ?
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 14 Jan 2009 10:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Une zone de l'espace qui n'a pas la même vitesse de temps que la majorité.


Celons tes propos, moi j'avais compris que les galaxies que nous voyons, ou du moins leurs images, sont des évènements qui ce sont passés il y a des milliards d'années.

C'est à dire que le temps est en quelques sortes ralentis par rapport a nous.

---

Un trou temporel serait une zone de l'univers qui aurait une existence raccourcie par rapport au reste. Ainsi, pour garder un équilibre il dilaterait son existence a ralentissant le temps qui passe.



Nb: en fait, plus j'écris ces lignes et plus j'ai l'impression que je définie le principe des trous noir.
Confused
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrien
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 388
Localisation: laval

 Message Posté le: Jeu 15 Jan 2009 1:25 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Mandarion, je ne saisis pas bien ta réponse Confused

Citation:
Une zone de l'espace qui n'a pas la même vitesse de temps que la majorité.


Tu parle de la violation des inégalités de Bell ?

Ça semble confirmée par l'expérience d'Alain Aspect.

Donc cela suggère fortement d'interpréter la réduction du paquet d'onde engendrée par une mesure quantique comme un phénomène non local.

D'ailleurs, si l'on interprète la fonction d'onde comme une grandeur physique objective, la réduction instantanée et spatialement étendue du paquet d'onde est une action instantanée à distance.

Or des interactions se propageant à vitesse supra-luminique ne peuvent satisfaire l'ensemble des symétries du groupe de Poincaré réduit car elles violent la boost invariance.

Certains auteurs tels que John G. Cramer ont ressuscité la théorie Time-symmetric de l'absorbeur de Feynman-Wheeler. Hoyle et Narlikar ont eux aussi remis cette théorie à l'honneur dans le contexte d'une cosmologie stationnaire ou quasi-stationnaire .

Ces auteurs apportent donc leur soutien à l'hypothèse d'existence d'actions instantanées à distance.

Toutefois de telles actions à distance restent encore très majoritairement considérées comme incompatibles avec la Relativité .

Par la suite, pour garantir la compatibilité de l'interprétation usuelle de la Relativité Restreinte avec la mécanique quantique,

on est donc contraint d'accepter l'interprétation de Copenhague selon laquelle la réduction du paquet d'onde serait un simple changement dans la connaissance de l'observateur.
_________________
Adrien......honnetre sans reproche
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 15 Jan 2009 10:48 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
on est donc contraint d'accepter l'interprétation de Copenhague selon laquelle la réduction du paquet d'onde serait un simple changement dans la connaissance de l'observateur


Ce qui rend l'observateur responsable de l,existance de tout; et cela n'a pas vraiment de sens au sens où c'est entendu. Par contre si on dit que la conscience est responsable de tout, alors là, cela peut se débattre.

Mais chacune des déformations de la géométrie de l'espace est un "trou temporel" puisque la métrique y est différente; et ce "temps" et cette "distance" sont directement dépendants de l'énergie de masse produisant la déformation.

Pour revenir à l'interprétation de Madarion, les étoiles dont on voit l'image du passé existe au présent; mais on ne perçoit pas son présent à cause de la limie de la vitesse de la lumière versus la distance à franchir pour nous parvenir.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 15 Jan 2009 11:02 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Est ce que la lumière est tributaire de la courbure de l'espace-temps ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas
Chroniqueur


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 330
Localisation: ottawa

 Message Posté le: Jeu 15 Jan 2009 2:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour a tous

Citation:
Est ce que la lumière est tributaire de la courbure de l'espace-temps ?


Mandarion , tu dois absolument savoir que tous les mouvements accélérés déforment l'espace-temps.
En vertu du principe d'équivalence, il en est de même pour la gravitation. Einstein en a conclu que la présence d'une masse (source de gravitation) courbe l'espace-temps.
Il ne serait donc enclidien qu'en l'absence de toute masse.
C'est cette conclusion qui est à la base de la relativité générale.

A+
_________________
le pire con , est le vieux con, car il a de l' expérience!!!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 23 Jan 2009 1:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
la présence d'une masse (source de gravitation) courbe l'espace-temps.


Cette expression est la plus exacte que j'ai plus lire jusqu'à maintenant dans toutes les échanges scientifiques que j'ai lu. Il faut considérer ce qu'elle signifie exactement.

Merci Thomas

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Adrien
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 388
Localisation: laval

 Message Posté le: Lun 26 Jan 2009 2:03 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Citation:
Cette expression est la plus exacte que j'ai plus lire jusqu'à maintenant dans toutes les échanges scientifiques que j'ai lu. Il faut considérer ce qu'elle signifie exactement.


Je ne vois rien d'extraordinaire dans cette affirmation Rolling Eyes ça ne prend pas grand chose pour vous enflammer elie Very Happy
_________________
Adrien......honnetre sans reproche
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Lun 26 Jan 2009 8:26 am    Sujet du message:
Répondre en citant

c'est le " source de gravitation " qui a l'air important

sous attendent que le véritable acteur de la courbure n'est pas la gravitation en elle même mais plutot ça source.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 26 Jan 2009 5:50 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Comme je le disais, il faut considérer ce qu'elle signifie exactement.
Je m'explique donc, puisqu'il le faut.

"Présence d'une masse"...ici on parle évidemment de matière.

Et c'est la présence de cette matière qui est la source de la gravitation et non ...la matière elle-même.

La matière est produite par la gravitaion ( résultat d'accrétion de particules) qui est, elle est produite par l'énergie de masse. Il y a une nuance entre le concept de matière et celui d'énergie de masse même si la matière est énergie. Ce que j'apprécie de cette expression, c'est qu'elle évite de dire que la matière déforme l'espace (ce qui est inexacte) ou même, encore pire, que les masses s'attirent (ce qui est une connerie).

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 27 Jan 2009 6:26 am    Sujet du message:
Répondre en citant

voila !

Pour bien comprendre il faut d'abord relativiser l'état de matière par rapport à une hypothétique particule de départ.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mer 28 Jan 2009 7:40 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Au départ, il n'y a pas de "particule"; il n'y a que de l'énergie.

C'est le problème avec certains mots comme "particule"; on les emplois comme désignation générale de l'énergie quand ce mot représente quelque chose de précis et de "particulier".
Malheurueusement on se sert souvent du mot "particule" comme étant un synonyme de "quanta"; et ce n'est pas tout à fait exact.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Jeu 29 Jan 2009 1:51 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonsoir

Merçi et salut elie, mais je sors , car tout ceci est trop compliquer pour ma petite tête Laughing

Aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 29 Jan 2009 6:56 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Au départ, il n'y a pas de "particule"; il n'y a que de l'énergie.

C'est le problème avec certains mots comme "particule"; on les emplois comme désignation générale de l'énergie quand ce mot représente quelque chose de précis et de "particulier".
Malheurueusement on se sert souvent du mot "particule" comme étant un synonyme de "quanta"; et ce n'est pas tout à fait exact.

Amicalement

André Lefebvre


D'accord d'accord, ont va faire comme tu le sent.

Cela ne me dérange pas puisque le résultat est toujours le même !

Alors voila :

    I) au départ était l'énergie.
    II) de cette énergie est apparus un effondrement
    III) puis il c'est dissolus, formant une étendus d’un élément plus dense (nuage gazeux)
    IV) De cet étendus, de nouveaux effondrements ce sont produits, formant a leur tour quelques chose de plus dense
    (.../...)


Nous sommes d'accord pour le moment ?
Confused
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Jeu 29 Jan 2009 7:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Et bien si ce scénario te convient, il y a une loi importante à en tirer :

La transformation petit à petit de l’énergie en matière s'équilibrerais par l'apparition de forces induites.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas
Chroniqueur


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 330
Localisation: ottawa

 Message Posté le: Jeu 29 Jan 2009 1:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour, petite question concernant e=mc2, l'équation presque inconnue d'un obscur scientifique Allemand...
Alors e=mc2 correspond à e=m, c'est à dire que matiére et énergie sont équivalants (si je me trompe arrêtez moi !).
L'exemple simple à concevoir grossiérement en tant que non spécialiste, c'est la bombe atomique : un petit peu de matiére équivaut à beaucoup d'énergie.
C'est donc la démonstration de m = e.
Mais pour e = m, pourrais-je avoir quelques exemples comme celui-ci dessous SVP ? :
J'ai lu que quand on restait au soleil notre masse augmentait (faiblement car trés peu de matiére(de masse) équivalent à beaucoup d'énergie : en gros j'imagine que si on veut prendre 5 kilos, il faudrait recevoir du soleil l'énergie que produirait une bombe atomique de 5 kilos !)
Enfin bon voilà je voudrais des exemples clairs commme celui de la bombe mais pour la transformation(?) d'énergie en matiére.


D'avance merci !
_________________
le pire con , est le vieux con, car il a de l' expérience!!!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Ven 30 Jan 2009 12:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
I) au départ était l'énergie.
II) de cette énergie est apparus un effondrement
III) puis il c'est dissolus, formant une étendus d’un élément plus dense (nuage gazeux)
IV) De cet étendus, de nouveaux effondrements ce sont produits, formant a leur tour quelques chose de plus dense
(.../...)


Nous sommes d'accord pour le moment ?


Pas du tout.

I) Au départ il y a potentialité d'énergie. En réalité c'est un point unidimensionnel inobservable.

II) ensuite: la potentialité devient manifestation d'énergie, c'est à dire: production d'un travail. Le travail produit fut la manifestation de L'espace-temps qui apparut. Le seul travail que l'énergie peut produire pour obtenir de l'espace-temps est un travail de mouvement (Qui produit la distance et la durée). L'énergie qui produit du mouvement est l'énergie cinétique.

III) La manifestation de l'énergie cinétique se fait dans toutes les directions à la fois. C'est tout à fait normal. Elle se fait également en ligne droite puisqu'il n'y a rien, encore, qui existe pour produire de courbure topologique de l'espace-temps. C'est la différence entre l'énergie cinétique et l'énergie de masse. L'énergie de masse n'existe pas encore et elle ne peut se retrouver que dans un volume d'espace en effondrement(Topologie déformée). Avant l'apparition de l'énergie de masse, c'est la manifestation d'un univers plat en expansion.

IV) Jusqu'ici il n'y a que le photon et le neutrino qui existe dans cet univers. Lorsque cet univers arrive au volume de 10^-15 mètre, apparaît le gluon qui est un quanta d'énergie possèdant une caractéristique centripète, caractéristique contraire à celle de l'expansion de l'univers. Le gluon est un quanta dont le volume est limité à 10^-15 mètre; lorsqu'on "l'étire" plus grand, il se déchire en deux. Ce gluon n'est pas massif; il ne possède pas d'énergie de masse.

V) Notre univers devient rapidement un plasma de quarks et de gluons; car lorsque l'expansion dépasse 10^-15 mètre, la caractéristique centripète appelée gluon se déchire en deux et produit un quark Top et un antiquark Top qui, eux, tirent leur énergie de masse de l'énergie cinétique qui s'est précipitée dans le volume de vide créé par la disparition du gluon. La densité de l'énergie dans l'univers, à ce moment-là, est tellement grande que l'énergie de masse accumulée dans le volume vide forme un quanta et un antiquanta qui possèderont la plus intense énergie de masse de toutes les particules. Et l'univers espace-temps continue son expansion autour du volume des quarks et antiquarks dont l'expansion est arrêtée.

VI) À chaque fois que l'espace-temps autour d'un quark Top/antiquark Top diminue son intensité énergétique (à cause de l'expansion) suffisamment, on atteint un degré d'intensité crtique qui ne peut plus résister à l'intensité énergétique interne des quarks Top et antiTop qui se déchirent à leur tour en chacun deux autres particules (dont d'autres quarks moins énergétiques) pour que l'équilibre énergétique de l'ensemble de l'espace-temps (univers)se maintienne. Chacune des particules hérite toujours d'un champ d'action de 10^-15 mètre. Donc, nous sommes parti d'un champ d'action unique de 10^-15 mètre et presqu'instantanéement, la production de deux et ensuite de quatres quarks et antiquarks ont fait augmenter ce volume initial de 400%. (Un troisième stages de déchirement de quarks suivra et fera augmenter le volume initial de 800% où l'énergie de masse se stabilise).
Le même phénomène se répète encore une fois pour arriver à un univres énergétique stable d'assemblage de trois quarks (deux down + un Up ou deux Up + un Down) qui s'entourent, selon l'intensité de la déformation spatiale produite par leur énergie de masse individuelle, d'énergie négative électronique. L'inflation fut la production de volumes de quantum d'énergie dans une séquence de deux, puis quatre et ensuite de huit volumes de quantum d'énergie de masse pour chacun des gluons du plasma de quarks et de gluons initial.
Maintenant que la stabilité est atteinte dans la partie énergie de masse, l'énergie cinétique d'expansion, qui n'a jamais cessé de se manifester même pendant l'explosion de production presque instantannée de champs d'actions de 10^-15 mètre (qui a produit l'inflation), continue son travail d'expansion en diluant son intensité dans une production d'espace-temps.

Ce qui donne un univers à espace topologiquement et majoritairement plat, occupé par une partie d'énergie cinétique transformée en matière(4%) qui est sécurisée dans un environnement d'espace-temps stable, situé dans un corridor entre l'horizon des trous noirs et la topologie plate de l'univers intergalactique.

Cet endroit sécuritaire pour la matière stable est évidemment là où se trouvent les étoiles en orbite autour des trous noirs centraux des galaxies. Ce corridor est très étendu et possède une topologie à peu près semblable sur toute son étendue; c'est pourquoi les étoiles qui y orbitent se déplacent sensiblement toutes à la même vitesse. Ce qui est tout à fait normal dans une courbure uniformisée

Si tu avais écrit tout ceci, nous serions d'accord. Et il n'y a pas de "forces fondamentales" POUR JUSTIFIER L'APPARITION DE LA MATIÈRE DANS CE SCÉNARIO. De plus, remarquez que ce scénarion n'emploie exclusivement que des résultats objectifs d'expérimentations réalisées jusqu'à maintenant sans en faire d'interprétation magique ni d'invention inobservable et invisible.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bob
Chroniqueur


Inscrit le: 24 Déc 2008
Messages: 598
Localisation: Laval

 Message Posté le: Ven 30 Jan 2009 1:51 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Elie l' artiste à écrit;
Citation:
Et c'est la présence de cette matière qui est la source de la gravitation et non ...la matière elle-même.


Le fait physique en lui-même n'a jamais été éclairci : comment donc la masse d'un corps s'y prend-t'elle pour courber l'espace ? On n'a jamais vu la masse d'un corps, on n'a aucune hypothèse sur l'endroit où elle peut se loger dans une particule, et on n'a aucune idée du processus physique qui permettrait à une masse de courber l'espace.
La seule chose qu'Einstein a montré, c'est que pour calculer avec précision l'effet de la gravité il ne faut pas le calculer selon les règles de Newton mais calculer la déformation de son trajet par un calcul de courbure de l'espace-temps.
On se trouve donc en présence de deux réalités certaines :
1- la présence d'une masse fait se rapprocher d'elle les autres masses et les rayonnements
2- pour calculer cet effet il faut calculer une déformation géométrique de l'espace-temps

De ces deux réalités que nous ne remettons en cause ni l'une ni l'autre, les scientifiques tirent habituellement la conclusion : donc une masse déforme géométriquement l'espace-temps. Shocked

J' aimerais bien avoir votre avis elie?
_________________
Robert St-gelais
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 31 Jan 2009 12:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Le fait physique en lui-même n'a jamais été éclairci : comment donc la masse d'un corps s'y prend-t'elle pour courber l'espace ?


Vous avez raison cela n'a jamais été éclairci par quelqu'un d'autre que moi.


Citation:
on n'a aucune hypothèse sur l'endroit où elle peut se loger dans une particule,


J'en ai une que j'explique sur mon site. En fait, l'énergie de masse se retrouve au centre de gravité.

Citation:
et on n'a aucune idée du processus physique qui permettrait à une masse de courber l'espace


Je l'ai expliqué facilement ça aussi. C'est tellement simple qu'on n'en revient pas. Mais on ne pouvait pas y penser avant les expériences sur le plasma de quarks et de gluons.


Citation:
1- la présence d'une masse fait se rapprocher d'elle les autres masses et les rayonnements


Faux puisque les étoiles orbitant dans une galaxie ne se rapprochent pas; parce que la Lune ne se rapproche pas de la Terre ou la Terre du Soleil ou Saturne de Jupiter etc..

Citation:
2- pour calculer cet effet il faut calculer une déformation géométrique de l'espace-temps


Vrai et comme cette déformation est localisée, la façon d'Einstein de calculer une déformation n'est plus exacte aussitôt qu'on s'éloigne suffisamment du centre de gravité pour sortir de la déformation. Exemple l'anomalie de Pioneer.

Citation:
De ces deux réalités que nous ne remettons en cause ni l'une ni l'autre, les scientifiques tirent habituellement la conclusion : donc une masse déforme géométriquement l'espace-temps


Ne pas les remettre en cause est de la paresse intellectuelle lorsqu'on réfléchit et travaille à la théorie; et d'un autre côté, c'est une autre forme de paresse qui nous incite à nous servir des formules de Newton parce qu'elles sont plus simple à utiliser et donnent une approximation satisfaisante.

Mais lorsqu'on fait de la théorie en astrophysique, les aproximations ne sont plus satisfaisantes; elles induisent en erreur.

On a imaginé la matière noire parce que l'on croit que la masse attire les autres masses et que c'est ce qui donne la vitesse orbitale des étoiles. C'est la notion magique de Newton qui date de 350 ans. Les masses ne s'attirent pas et nous le savons depuis Einstein; il n'y a pas de "force de gravité"; cela n'existe pas. Il n'y a qu'une topologie qui indique la direction qu'un objet doit prendre selon sa vitesse.

Citation:
J' aimerais bien avoir votre avis elie?


Avis sur quoi? L'énergie de masse?

L'énergie de masse est de l'énergie cinétique transformée par une déformation de la géométrie de l'espace. La masse est donc une conséquence également d'une déformation de la géométrie de l'espace. C'est la déformation qui produit la masse et non la masse qui déforme l'espace. Lorsque l'eau se rassemble dans une dénivelletion, on peut penser que le poid de l'eau a produit la dénivellation; mais la réalité est qu'il fallait une dénivellation pour rassembler l,eau en un endroit. C'est la même chose pour la masse. Les déformations la précèdent.

Le processus est que l'énergie cinétique venant de tous les côtés en pénétrant une déformation de l'espace se dirige directement vers le centre de gravité de la déformation. C'est là que l'énergie cinétique est bloquée parce qu'elle vient de tous les côtés. La poussée produite sur le centre de gravité par cette énergie cinétique fait reculer le "point" central qui, dans l'univers plat est propulsé vers l'avant par l'expansion de l'univers.

Le point centre de gravité adopte donc un mouvement contraire à l'expansion. Un mouvement contraire à l'expansion ramène le point centre de gravité vers un état de son passé. Et son passé est un espace ayant une métrique moins "expansionnée"; c'est à dire un espace déformé par rapport à l'espace plat; un espace à métrique plus petite. Donc la poussée sur le centre de gravité fait s'effondrer la métrique de l'espace ambiant.

Et plus la poussée sur le centre de gravité est grande, plus le retour dans le passé est lointain. Au point où lorsque la poussée est suffisante, le point centre de gravité retourne à l'état de singularité primordiale et produit un trou noir. Un trou noir est l'histoire de l'évolution de l'univers vue en fonction "rewind".

La partie des galaxies où les étoiles orbitent à peu près à la même vitesse est la partie de l'univers où le temps est assez stabilisé et est presqu'identique jusqu'au pourtour de la galaxie; après cela le temps s'étire tout comme la métrique à cause de l'expansion. Pioneer semblera ralentir encore plus. Mais on saura bientôt à quel point si Pioneer II continu d'émettre et que nous continuons de capter.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Mar 03 Fév 2009 11:30 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Citation:
Vous avez raison cela n'a jamais été éclairci par quelqu'un d'autre que moi.


J' aimerais bien que tu m' expliques tout ça elie Very Happy

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 03 Fév 2009 12:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:


J'en ai une que j'explique sur mon site. En fait, l'énergie de masse se retrouve au centre de gravité.


Et la physique newtonienne a justement utliser ce principe pour schématiser la mécanique. Ont fait passer les forces a travers le centre de chaque objet.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Thomas
Chroniqueur


Inscrit le: 08 Nov 2007
Messages: 330
Localisation: ottawa

 Message Posté le: Mar 03 Fév 2009 12:39 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

La première des lois de la mécanique newtonienne est donc une reformulation claire et précise du principe d'inertie de Galilée, alors que la seconde exprime quantitativement la modification que subit le mouvement lorsque ce principe ne s'applique pas.
Et puisque un mouvement non-accéléré est soit le repos, soit un mouvement rectiligne uniforme, le principe d'inertie n'est qu'un cas particulier de la deuxième loi.
Cette loi de la dynamique possède de plus une caractéristique remarquable par rapport à toutes les "lois physiques" qui existaient à cette époque.

Ainsi, contrairement aux lois de Kepler, qui décrivent de manière globale le mouvement des planètes, les lois de la dynamique de Newton associées à sa loi pour la gravitation en donnent une expression locale et instantanée.
Pour la première fois dans l'histoire, le mouvement n'est plus considéré dans sa globalité et la notion de causalité commence à prendre la place de celle de finalité .

Toutefois, si l'on repense à ce qu'avait dit Galilée du mouvement, on remarque inévitablement un problème dans cette formulation de la mécanique qui n'est finalement (pour le moment) pas si précise que ça.

Car contrairement à ce que croyait Aristote, le mouvement n'est pas une qualité intrinsèque des objets et ne peut être défini que par rapport à un observateur ou à un autre objet .
On peut très bien imaginer un corps qui ne subisse aucune force, mais ne reste pas au repos par rapport à un autre corps si ce dernier est mis en mouvement. Et réciproquement puisque le mouvement est relatif.
De plus, pour Newton cette "inertie" des objets devait pouvoir s'expliquer pour ne pas rester une sorte de "principe mystique".
La "solution" à ces deux problèmes passait pour Newton par la nature de l'espace.

A+
_________________
le pire con , est le vieux con, car il a de l' expérience!!!!!
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Téléportation quantique : plus de 100.000 fois la vitesse.
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003