FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 14 Mar 2008 11:44 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Gould avait raison sur l'aspet ponctuer de l'évolution et Dawkins avait tout simplement tord sur son gène égoisme et ceci par rapport au nouveau paradigme de la génétique (réseau de gènes, gène hox et de développement). Ici le tout reste tout a fait déterminisme, mais non finaliste (les cause initial et leurs embranchement nous sont inconut, mais elles existent réellement (aléatoire donc et non hasard)) !

Le gène ne peut donc pas être a lui seul égoisme, sens entrer en relation avec les autres gène ou réseaux de gènes. Le terme de gène sociable serait ici encore plus juste a vrai dire !

Donc Dawkins avait tout simplement tord !

Ici les gènes, ne sont plus l'information simple contenut sur l'ADN, mais bien en relation avec les différentes processus de travail relier aux phénomène de transcription, traduction et donc d'épissage et tout le reste (mutation des uns et des autres compris) ! L'information contenut dans l'ADN deviens une base informelle ne servant pas directement de prémisse relationnelles et fonctionnelle aux restes de l'activité et des différents processus génétique relier aux ARN de toute sorte, a certaines enzyme, a l'ARN autocatalytique et aux autres phénomènes ou processus épigénétique pouvant interférer avec le tout (et aussi relié par extension a l'environnement, via les hormone par exemple sous forme d'une extension des différents états d'hémostasie cellulaire convergent vers l'extracellulaire) !

Il y a donc des relations croisées, emplifiant ou innibant et des réseaux de controle fonctionnelle (relié aux affinités électrochimique des différents processus biochimique impliquées (facteur de transcription, épissage, traduction et épigénétique))

La nouvelle et réelle information génétique est véhiculer par tout ces différents processus biomoléculaire, ce n'est plus l'ADN (qui agit comme support et matrice de base seulement) qui est l'auteur du tout de l'expression génétique (un gène une protéine n'existe plus dans le nouveau paradigme génétique et c'est ce qui fait que l'implantation inconditionnelle sur la planète tout entière de PGM, deviens si dangereux et problématique à la préservation de la biodiversité en elle-même)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 12:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Créationnisme de tout genre, ou Évolution

La seul et unique bonne réponce, est les deux théories se complète ! (mais pas en des terme religieux ou scientiste) en combinant science, épistémologie et spiritualité ! (laisser tombé spiritualité pour ceux qui aime pas ! ce n'est pas plus grave que ça !)

Créationnisme pour l'origine de la nature réelle de toute chose sur le plan de la naturalisation des énergie et du monde sensible, et scientifique sur le plan de l'analyse et l'étude visant la compréhension de la relation effective et objective des choses qui traduise la causalité auxquels elles-sont soumisent sur le plan des énergie plus fondamentale (c'est cette inconnu qu'on appel dieu, hasard, ou autre !)

- L'effectivité causale est la cause de l'effectivité comportemental !
- Ce sont les phénomènes qui se manifestes a nous, et non leurs causes !
- La cause se traduit sur le plan sensible via l'affect et la compréhension !
- La mécaniciel est l'effectivité comportemental d'un phénomène, et non ca cause dont elle découle en phénoménologie !
- La relation d'être, est une relation de l'action d'être, de ses comportement de cause a effet, et non l'être lui-même en propre !
- Toutes choses est raisons d'être, leurs comportement l'atteste par eux-même, la réalité est donc cette relation d'être, et l'être forme cette réalité !
- Les êtres sont donc la seule et unique réalité d'être, et leurs comportement traduisent leur action, qui traduit en elle-même leurs manifestation d'effectivité comportemental d'être sous forme de relation causale, dont l'effectivité traduit et dévoiles les comportements !
- L'être est donc soi soumis et soi libre de se soumètre en toute volonté d'être et d'être libre !
- L'être soumis est celui qui n'est pas libre de l'être, ils découle donc d'une volonté qui est dite naturelle par lois comportementale, et cette lois si obscure nous l'appelons dieu ou instinct de lois aux comportements naturelle!
- Les autres êtres libres de l'univers, sont les êtres subissant l'existance en propre d'être et volontaire de l'être de par leur propre conscience de leurs libre arbitre !
- Mais l'être et les êtres subissent les lois de relation (attraction/répulsion, harmonie et d'équilibre), et ces relation est le mouvement propre de l'univers qui représente cette êtres roi et maître, mais sens êtres roi et maître !
- Un infinit na pas de substance unitaire matériel (car une masse est une masse de matière qui est déterminé et finit en quantité d'énergie inertiel), mais elle sert de prémisse à l'être ! Et une énergie infinit est le cumulte infinit des énergie infinit, ou une illusion d'être soit énergie ou soit infinit !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 1:03 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gilles

Tu parles du nouveau paradigme de la génétique actuelle, il serait intéressant de le connaitre, pour qu’on puisse en discuter. Je ne sais pas à ce que tu réfères, car je ne lis pas dans les esprits.

Gilles a écrit:

Qui dit évolution dit aussi progress (contrairement aux pages plus haut), mais ici le progres se fait en étroite relation avec l'environnement, si l'environnement change, les organismes changerons aussi ou disparaiteront, mais il est vrai que la notion de progress n'est pas linéaire ni finaliste


Tu te contredis, quand tu dis (évolution dit aussi progrès) et avec la phrase suivante (progres se fait en étroite relation avec l'environnement, si l'environnement change, les organismes changerons aussi ou disparaiteront¸)? Tu dois élucider cette contradiction.

Là, ensuite, tu mélanges la MQ avec la biologie. Utilise la MQ pour la physique, elle n’a rien à faire dans ce sujet (évolution). Cependant, je suis d’accord que l’évolution ne soit pas téléologique. (Doctrine dont le fondement est le concept de finalité. Doctrine qui définit que l’univers est créé pour l’homme, l’anthropologie), ce que tu contredis joyeusement plus bas. De plus l’évolution n’est pas du domaine statistique, elle est contingente (accidentelle et imprévisible). Ce sont ces changements génétiques (accidentels) qui permettent l’adaptation future ou sa mort. Si l’environnement change et si les organismes qui n’ont pas acquis dans leur bagage génétique cette petite différence qui permet à ceux qui en ont hérité de survivre, disparaitront possiblement pour toujours. (The fittest survive). Les mieux adaptés survivent)

Gilles a écrit:
Une suite aléatoire, est une suite bien déterminé d'embranchement de cause, mais dont les séquences exactes nous sont inconnut et donc imprédictible (indéterminisme bien qu'étant belle et bien déterminisme si nous connaissons tout les suite causale) ! Il ni a donc pas de hasard, mais bien seulement de notion d'aléatoire dont les cause initial (d'ou origine la cause d'une phénomélogie ou d'un phénomène) nous es tout simplement inconnut !


Gilles, il n’y a pas de suite aléatoire. (Soumis aux lois de probabilité. Grandeur, sélection aléatoire.) . Ces changements sont tout simplement reliés aux accidents qui changent l’environnement ou aux changements accidentels des génomes. Il peut y avoir un cataclysme épouvantable causé par un météore qui frappe la terre et chamboule toute la biosphère et détruit tous les organismes vivants qui dépendent ce cette biosphère et épargne ceux qui n'en dépendent pas directement. Comme l’extinction des dinosaures qui a permit aux petits mammihères vivant principalement sous la surface et qui ont pu survivre avec la nourriture qui existe sous la terre, (racine, insectes etc).

Gilles a écrit:

Laisser tombée le débat entre le darwinisme et le créationnisme, car les deux partie ne save plus très bien de quoi elle parles et surtout de quoi il est question dans l'une ou l'autre des idéalogie (fondamentalisme scientisme dans l'une et fondamentalisme religieux dans l'autre et les deux défendre des prémismes de fantasmes pour imposé sont système de croyance a l'autre) !


J’ai bien de la misère avec ce paragraphe. Si le Darwinisme n’était pas admis par la biologie, comme étant la meilleure des théories pour expliquer l’évolution naturelle, je me demande, de quelle théorie tu parles, qui pouvait la remplacer? Ce n’est pas la suite de ton discours rempli de mots complètement alambiqués et qui ne signifient absolument rien, qui peut prendre la place du Darwinisme ou nous apporter une théorie argumentable.

J’ai lu la suite de ton texte, et n’y ai trouvé aucune phrase qui peut expliquer le Darwinisme.
Tu sembles drôlement mêlé avec les différents concepts scientifiques et dogmatiques (religieux). Parfois tu sembles être avec nous, et à d’autres moments tu es complètement débranché de la réalité. Il est impossible de discuter science avec toi, car tu mets dans le même sac physique, métaphysique et dogmatisme religieux. Il est impossible de te suivre sur un terrain que tu as préalablement miné par des contresens indéchiffrables.

P.S. Un long texte n’est pas nécessairement plus clair.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 1:06 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Créationnisme de tout genre, ou Évolution

La seul et unique bonne réponse, est les deux théories se complètent ! (mais pas en des terme religieux ou scientiste) en combinant science, épistémologie et spiritualité ! (laisser tombé spiritualité pour ceux qui aime pas ! ce n'est pas plus grave que ça !)

Créationnisme pour l'origine de la nature réelle de toute chose sur le plan de la naturalisation des énergie et du monde sensible, et scientifique sur le plan de l'analyse et l'étude visant la compréhension de la relation effective et objective des choses qui traduise la causalité auxquels elles-sont soumisent sur le plan des énergie plus fondamentale (c'est cette inconnu qu'on appel dieu, hasard, ou autre !)

- L'effectivité causale est la cause de l'effectivité comportemental !

- Ce sont les phénomènes qui se manifestes a nous, et non leurs causes !

- La cause se traduit sur le plan sensible via l'affect et la compréhension !

- La mécaniciel est l'effectivité comportemental d'un phénomène, et non ca cause dont elle découle en phénoménologie !

- La relation d'être, est une relation de l'action d'être, de ses comportement de cause a effet, et non l'être lui-même en propre !

- Toutes choses est raisons d'être, leurs comportement l'atteste par eux-même, la réalité est donc cette relation d'être, et l'être forme cette réalité !

- Les êtres sont donc la seule et unique réalité d'être, et leurs comportement traduisent leur action, qui traduit en elle-même leurs manifestation d'effectivité comportemental d'être sous forme de relation causale, dont l'effectivité traduit et dévoiles les comportements !

- L'être est donc soi soumis et soi libre de se soumètre en toute volonté d'être et d'être libre !

- L'être soumis est celui qui n'est pas libre de l'être, ils découle donc d'une volonté qui est dite naturelle par lois comportementale, et cette lois si obscure nous l'appelons dieu ou instinct de lois aux comportements naturelle!

- Les autres êtres libres de l'univers, sont les êtres subissant l'existance en propre d'être et volontaire de l'être de par leur propre conscience de leurs libre arbitre !

- Mais l'être et les êtres subissent les lois de relation (attraction/répulsion, harmonie et d'équilibre), et ces relation est le mouvement propre de l'univers qui représente cette êtres roi et maître, mais sens êtres roi et maître !

- Un infinit na pas de substance unitaire matériel (car une masse est une masse de matière qui est déterminé et finit en quantité d'énergie inertiel), mais elle sert de prémisse à l'être !

Et une énergie infinit est le cumulte infinit des énergie infinit, ou une illusion d'être soit énergie ou soit infinit !

Gilles


Salut Gilles

Un autre cafouillis indescriptible et incompréhensible.

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 1:29 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Fait attension Yves :

Citation:
Les mieux adaptés survivent
Ceci est une finalité ou une téléologique antropique !

La téléologique (processus naturel et non celle qualifié d'antropique qui est illusoire) mais en vigueurs un déterminisme aux facteurs relié a des réseaux causale, cette finalité n'est pas prédictible ! Mais il existe une cause d'origine (voir la différence entre aléatoire et hasard !)

La finalité concerne en fait l'ensemble des probabilité que l'on peut associé de virtuelle (après tout le carbonne a 4 électron de valence et pas 10 ou 1000), mais ses probabilités son intrincèques a chaques champs quantique de chaques particules qui composes et qui est inclut dans un processus environnementale d'adaptation évolutive (qui est aussi relié par interposition aux champs solaire et cosmique sur le plan mutationnelle) ! L'évolution consernent les probabilités innérentes aux choses (é la matière) qui compose un biotope, et cette ensemble, bien que tendant vers l'infinit, n'est pas infinit et ne fait pas intervenir la magie du reste de l'univers (sur le plan du hasard pure) !

Il y a déterminisme, mais un déterminisme imprédictible a cause des séquence causale qui nous sont inconnut et qui sont d'ailleurs trop complexe ! La finalité viens tout simplement du partern probable et possible face a tout cela, il existe donc une sorte d'éssence tensorielle de finalité et non pas une simple droite finaliste !

En résumer, les choses évolut via des relation interactionnelle et informelle qui les implique, et non pas par magie ou faisant intervenir l'ensemble des probabilité de l'univers (mais bien qu'une simple partit de celle-ci et sela découpe en quelque sorte le principe de finalité objective ou téléologique non antropique si tu préfère)

Les lois d'action et de réaction sont d'ordre finaliste et donc de prémisse téléologique ! (et la MQ s'applique très bien ici !)

La finalité (harmonis et équilibre dynamique) appartient à la nature et non a l'homme qui cherche encore à la comprendre en la manipulant (en cherchant a la diriger ! Ce qui est d'ailleurs une illusion d'être tout puissant et prévilégier parmit les tout puissant et les prévilégier de nos mythologie de toutes sortes)

Alors ce que tu dit ici :
Citation:
Si l’environnement change et si les organismes qui n’ont pas acquis dans leur bagage génétique cette petite différence qui permet à ceux qui en ont hérité de survivre, disparaitront possiblement pour toujours
est donc vrai ! Mais cela ne concerne pas le plus fort ou le mieu adapter, car en fait il s'agit d'un processus évolutif adaptationnelle (nouvelle thèse de la pression relié à la sélectivité des espèces) relié aux différents facteurs de contingence (et ceux-ci ne sont pas relié au hasard, mais belle et bien a l'aléatoire déterminisme mais non finaliste a l'antropique, mais finaliste a la nature et ses propriétés innérentes relié aux potenciells de leurs transition complémentaire ou pas ===> pression évolutionnelle relié a la dynamique des champs des particules, et donc relié a la sélection sur le bilan des processus informelle relié aux différents réseaux d'interaction des différents processus génique (ou biochimie génétique))

Voir a ce sujet les complexes des gènes hox (gène architèque) de développement (leurs dynamique fonctionnelle et leurs comportement relié aux dynamiques contingente de groupe par boucle rétroactive d'activation/d'emplification ou d'inibition) intervenant dans l'identité cellulaire et les plan d'organisation des être vivant multicellulaire eucaryote, réseau d'association entre les processus génique (soit relié aux facteur de transcription, à la transcription elle-même, aux processus de maturation des ARN messager par différents processus biochimique d'épissage (un code fonctionnelle par dessus le code génétique (codon) ou gène non linéaire), la traduction via les ARM messager et de transfère en protéines par l'activité complémentaire et autocatalytique des ARN ribozomale) et en plus des différents phénomène épigénétique (hormone extracellulaire, méthylisation des histomes (intervenent dans les transfère des acquis à la Lamarkienne)), processus mutationnelle relié aux élecment chimique, rayonnement ionisant et etc.................

La nouvelle génétique est en fait un cumulte fonctionnelle de tout ses différents réseaux biochimique fonctionnelle aux interactions de réseaux croisées ! L'ADN n'est plus que l'ombre de lui-même, mais essentiel pour la matrice support de base de l'information génétique de base qui subira tout ses réseaux d'interaction par la suite ! Le code est donc une combinaison entre matrice informelle de base et surtout réseaux et embranchement de réseaux fonctionnelle relié a l'activité biogénique (biochimique relié a la génétique)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Sam 15 Mar 2008 2:25 pm; édité 8 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 1:47 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Tu dois élucider cette contradiction.
L'évolution n'est pas un processus historique (n'est pas un processus linéaire), mais bien un processus événementiel bien situé dans un contexte biotipique (biotope/écosystème). C'est un événement qui se refaire uniquement aux changement d'un contexte environnementale immédiat, et non un contexte qui se réfère a l'ensemble de son histoire ! (contexte interactionnelle entre le vivant et les facteurs de contingences, et non pas leurs histoire sur le plan du vécut )

L'évolution n'est donc pas toujours linéaire, mais pour le contexte évolutif il s'agira toujours d'un progrès sur le plan des processus adaptationnelle et évolutif. Cela veut également dire que l'homme peut disparaitre un jours et être remplacer par les cafards, et cela nous semblera pas être un progrès évolutif, et pourtant il en serat bien un, mais vut sur le point évolutif et des contexte changant de l'environnement !

Question de point de vue !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 1:58 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Un autre cafouillis indescriptible et incompréhensible.
C'était de la poésie, et non de la science ici !

Sauf bien sur, la première partie, a laquelle tu ne peut contredire
Citation:
La seul et unique bonne réponse, est les deux théories se complètent ! (mais pas en des terme religieux ou scientiste) en combinant science, épistémologie et spiritualité ! (laisser tombé spiritualité pour ceux qui aime pas ! ce n'est pas plus grave que ça !)

Créationnisme pour l'origine de la nature réelle de toute chose sur le plan de la naturalisation des énergie et du monde sensible, et scientifique sur le plan de l'analyse et l'étude visant la compréhension de la relation effective et objective des choses qui traduise la causalité auxquels elles-sont soumisent sur le plan des énergie plus fondamentale (c'est cette inconnu qu'on appel dieu, hasard, ou autre !)


Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 2:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Gilles, il n’y a pas de suite aléatoire. (Soumis aux lois de probabilité. Grandeur, sélection aléatoire.) . Ces changements sont tout simplement reliés aux accidents qui changent l’environnement ou aux changements accidentels des génomes. Il peut y avoir un cataclysme épouvantable causé par un météore qui frappe la terre et chamboule toute la biosphère et détruit tous les organismes vivants qui dépendent ce cette biosphère et épargne ceux qui n'en dépendent pas directement. Comme l’extinction des dinosaures qui a permit aux petits mammihères vivant principalement sous la surface et qui ont pu survivre avec la nourriture qui existe sous la terre, (racine, insectes etc).
Ici l'aléatoire est la trajectoire effective de ton astéorides (ou comète) !!!!! La cause initial est relié a toute la dynamique gravitationnelle qui a fait dévier et converger cette aste pour entrer en collision d'avec la terre ! Mais cela était probable mais imprédictible (comme pour nous et une éventuelle collision d'avec la terre d'un autre objets ) C'est probabilité sont inclut dans la matrice probabilistique du système solaire (et donc belle et bien a saveur déterminisme) mais non finaliste dans le sens des probabilité qui vont en suivre a travers la sélection des différents paterne de probabilité des différents intervenent (ici la génétique pour les êtres vivant face a la modification de leurs milieux)

Il y a donc une sorte de matrice virtuelle de la nature bien déterminisme et finalisme relié aux harmonis et l'équilibre d'entre les choses (potenciel convegent de leurs dynamique sous différents niveaux interactionnelle ), mais cette dernière est imprédictible face aux différents embranchement de réseaux causale et d'effectivité ! Ce qui fait en sorte que la finalité théléologique existe de manière virtuelle et est bien réelle, mais non prédictible (seulement sous forme de probabilité et donc relié au quantique statistique)

Mais l'aléatoire est aussi de ce qui va intervenir initialement dans le réseaux fonctionnelle et informelle génétique ou épigénétique, et qui va m^tre en branle toute un réseau relié aux différentes capacité adaptationnelle et si celle-ci se répercute a travers la reproduction, et bien il y aura évolution !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 4:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

L'aléatoire vaut mieu que le hasard en lui-même !

Même le chat de Strodinger serait d'accord avec cela par rapport a son 'ET' d'objectivation quantique, car en fait ce 'ET' (le "ET" est la superposition d'état) quantique représente notre limite conceptuelle tout simplement de cette dynamique tout a fait déterminisme et finaliste dans ses ensemble d'enbranchement de système et de sous sytème ! Mais le tout est comme heisenberg le dit, a saveur indéterminé par rapport aux détermination des suite causale qui nous sont encore inconnut !!!!!!!!!!!!!!!!!!! C'est pour cela uniquement que la physique quantique est statistique et probabilisme (a cause des indéterminé conceptuelle)

Car au fond de toute choses, il y a bien une cause initial, car sinon le tout serait incohérent et réellement chaotique, ce qui ne traduit en aucune manière notre réalité universelle de tout les jours aux différentes suite d'évolution effective cohérentes face aux prémissent de base qui les soutient sous forme de lois de la nature que nous interprétons actuellement !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 4:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:

Yves a écrit:
Les mieux adaptés survivent


Gilles a écrit:
Ceci est une finalité ou une téléologique antropique !
La téléologique (processus naturel et non celle qualifié d'antropique qui est illusoire) mais en vigueurs un déterminisme aux facteurs relié a des réseaux causale, cette finalité n'est pas prédictible ! Mais il existe une cause d'origine (voir la différence entre aléatoire et hasard !)


Salut Gilles

Si le processus téléologique naturel est vrai? (Discipline qui a pour objet d’étudier la finalité, et finalité, qui en biologie est une adaptation des êtres vivants, des organes à une fin.), celui-ci contredit la version de Cyrillie Barrett (Le miroir du monde), qui justement mentionne, que l’évolution n’est pas téléologique , donc, pas du tout relié à une finalité quelconque. Finalité que tu sembles croire?

Mais tu insistes pour mentionner qu’il y a une cause d’origine. Je veux bien te croire, car il y a surement une action quelconque qui a débuté le processus de la vie? Toi, tu sais laquelle?

Gilles a écrit:
La finalité concerne en fait l'ensemble des probabilité que l'on peut associé de virtuelle (après tout le carbonne a 4 électron de valence et pas 10 ou 1000), mais ses probabilités son intrincèques a chaques champs quantique de chaques particules qui composes et qui est inclut dans un processus environnementale d'adaptation évolutive (qui est aussi relié par interposition aux champs solaire et cosmique sur le plan mutationnelle) ! L'évolution consernent les probabilités innérentes aux choses (é la matière) qui compose un biotope, et cette ensemble, bien que tendant vers l'infinit, n'est pas infinit et ne fait pas intervenir la magie du reste de l'univers (sur le plan du hasard pure) !


C’est là que tout s’embrouille, car il est impossible de définir la quantité de causes probables qui pourraient définir un calcul probabilistique. Personne, et je dis bien, personne ne peut mathématiquement utiliser les probalités mathématiques pour prédire la finalité de la vie.
Tant qu’aux arguments MQ, pour parler de probalité, ils sont inutiles. Belle pirouette pseudo-scientifique, pour expliquer l’inexplicable.

Gilles a écrit:
Il y a déterminisme, mais un déterminisme imprédictible a cause des séquence causale qui nous sont inconnut et qui sont d'ailleurs trop complexe ! La finalité viens tout simplement du partern probable et possible face a tout cela, il existe donc une sorte d'éssence tensorielle de finalité et non pas une simple droite finaliste !


Je suis ne suis pas d’accord du tout avec l’idée du déterminisme ou déterminisme imprédictible, il n’y en a simplement pas.

Gilles a écrit:
En résumer, les choses évolut via des relation interactionnelle et informelle qui les implique, et non pas par magie ou faisant intervenir l'ensemble des probabilité de l'univers (mais bien qu'une simple partit de celle-ci et sela découpe en quelque sorte le principe de finalité objective ou téléologique non antropique si tu préfère)


Mais pourquoi te sens-tu obligé de te contredire en ajoutant (mais bien qu'une simple partit de celle-ci et sela découpe en quelque sorte le principe de finalité objective ou téléologique non antropique si tu préfère)? Qui parle de magie?

Gilles a écrit:
Les lois d'action et de réaction sont d'ordre finaliste et donc de prémisse téléologique ! (et la MQ s'applique très bien ici !)


Faux, la MQ ne peut s’appliquer ici, car la MQ est basé sur les probabilités statistiques et ne peut que résoudre un problème mathématique, que si le formaliste peut au départ connaître les causes probables.

Gilles a écrit:
La finalité (harmonis et équilibre dynamique) appartient à la nature et non a l'homme qui cherche encore à la comprendre en la manipulant (en cherchant a la diriger ! Ce qui est d'ailleurs une illusion d'être tout puissant et prévilégier parmit les tout puissant et les prévilégier de nos mythologie de toutes sortes)


La finalité n’a rien à voir avec l’harmonie et l’équilibre dynamique, elle est simplement le but à atteindre.

L’homme de par son intelligence à la capacité de transcender (dépasser, surpasser) la nature. L’illusion de sa puissance est de l’ordre de sa conscience. L’homme est le seul organisme vivant qui est conscient de son existence. Par cette qualité et avec son gros cerveau, il peut grâce à cette intelligence supérieure à celles des autres organismes vivants, faire des outils qui lui permettent de multiplier la force de ses muscles, de définir des concepts, d’inventer des mots pour communiquer des idées aux autres hommes, d’inventer des systèmes d’écriture pour communiquer avec d’autres hommes hors de sa portée vocale.

Nous avons aussi inventé les mathématiques qui nous permettent de quantifier la matière. Les mythologies sont aussi inventées par les hommes. Nous sommes très habiles dans ce domaine de l’imaginaire. C’est aussi de la capacité de l’homme d’adapter la nature à ses besoins vitaux.

Mais, aussi, malheureusement, l’homme n’est pas capable de prédire les conséquences de ses actions. Nous apprenons sur le tas et aussi, après le coup, des conséquences de nos gestes. Notre capacité à s’adapter à plusieurs contingences sera aussi, peut-être, la cause de notre extinction en tant qu’organisme vivant, tout comme les dinosaures et les 99 % des organismes vivants qui ont déjà disparu.

Si nous disparaissions un jour, ce qui est fort possible, la nature pourra reprendre tous ses droits et redevenir ce qu’elle était avant notre apparition. La terre peut se passer de l’homme, ne l’a pas t-elle fait pendant près de 5 milliards d’années, où nous sommes apparus qu’il y a seulement 100, 000 an pour être conservateur ou 2 millions d’années pour nos ancêtres. Un maigre .o344 secondes sur 24 heures, si l’on compare le temps de notre existence aux 86000 secondes d’une journée terrienne.


[quote="Gilles"]Si l’environnement change et si les organismes qui n’ont pas acquis dans leur bagage génétique cette petite différence qui permet à ceux qui en ont hérité de survivre, disparaitront possiblement pour toujours, est donc vrai !

Donc tu es d’accord avec cette simple phrase, mais tu l’as contredit avec ton verbiage pseudo-scientifique qui suit :

gilles a écrit:
Mais cela ne concerne pas le plus fort ou le mieu adapter, car en fait il s'agit d'un processus évolutif adaptationnelle (nouvelle thèse de la pression relié à la sélectivité des espèces) relié aux différents facteurs de contingence (et ceux-ci ne sont pas relié au hasard, mais belle et bien a l'aléatoire déterminisme mais non finaliste a l'antropique, mais finaliste a la nature et ses propriétés innérentes relié aux potenciells de leurs transition complémentaire ou pas ===> pression évolutionnelle relié a la dynamique des champs des particules, et donc relié a la sélection sur le bilan des processus informelle relié aux différents réseaux d'interaction des différents processus génique (ou biochimie génétique))

Voir a ce sujet les complexes des gènes hox (gène architèque) de développement (leurs dynamique fonctionnelle et leurs comportement relié aux dynamiques contingente de groupe par boucle rétroactive d'activation/d'emplification ou d'inibition) intervenant dans l'identité cellulaire et les plan d'organisation des être vivant multicellulaire eucaryote, réseau d'association entre les processus génique (soit relié aux facteur de transcription, à la transcription elle-même, aux processus de maturation des ARN messager par différents processus biochimique d'épissage (un code fonctionnelle par dessus le code génétique (codon) ou gène non linéaire), la traduction via les ARM messager et de transfère en protéines par l'activité complémentaire et autocatalytique des ARN ribozomale) et en plus des différents phénomène épigénétique (hormone extracellulaire, méthylisation des histomes (intervenent dans les transfère des acquis à la Lamarkienne)), processus mutationnelle relié aux élecment chimique, rayonnement ionisant et etc.................


P.S. Tu as le don de complexifier à l’infini, ce qui peut être expliqué avec des mots de tous les jours et que la majorité comprend, et malgré toute ta science sur le sujet, tu ne pourrais expliquer de façon à ce que la moyenne des étudiants puisse comprendre, à une classe de biologie 101. La simplicité et l’humilité à bien meilleur gout.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 4:57 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Si le processus téléologique naturel est vrai? (Discipline qui a pour objet d’étudier la finalité, et finalité, qui en biologie est une adaptation des êtres vivants, des organes à une fin.), celui-ci contredit la version de Cyrillie Barrett (Le miroir du monde), qui justement mentionne, que l’évolution n’est pas téléologique , donc, pas du tout relié à une finalité quelconque. Finalité que tu sembles croire?
Je n'ai pas lut son livre, mais elle semble associé la finalité a une volonté quelconque, alors quand fait la finalité découle des propriétés (de leurs potenciel évolutive et interactionnelle également) intrécèque de la matière qui constitut un sytème données !

Il s'agit d'une sorte de matrice interactionnelle encapsulant les différents potenciel interactionnelle possible et probable (facteur également incluant les paramètres qui peuvent influencer de l'extérieur un système, comme le rayonnement solaire), et donc évolutif des composantes relié a un système données et a ses différentes formes évolutive (les climatlogue connaissent très bien cette distinction) !

La finalité deviens un potenciel de convergence ou de divergence et agit comme indice vectoriel probable de l'évolution des systèmes. Mais chaque potenciel probable au potenciel possible est bien a saveur déterminisme, mais de grandeurs indéterminisme dans et a travers les différentes suites causales ou de l'emboitement des suites de causalités !

Il s'agit donc bien d'une finalité d'ordre téléologique naturelle et non antropique ou divine !

Mais si tu te place maintenent non plus a la surface des choses (la matière via leur interaction qui les dévoiles), mais bien a la nature même de ce qui compose ces même choses sur le plan de la nature des choses et donc des dicta comportement ontologique d'ou a émerger les lois de la nature. Et bien là, c'est une autre choses, car ici le quantique, le hasard peut très bien refléter une autre choses qui ressemblerait au hasard et au quantique (encemble de probabilité imprédictible mais probable et déterminisme sous ces forme émergentes et comportementale, car en fait le quantique n'est après tout qu'un indéterminisme comportemental associé aux ondes sur le plan des effectivité mesurer et interprété), mais cette dernière voulant (fantasme ici théisme) reflèter une volonté transcendentale qui nous est inconnut et qui nous sera inconnut ! Tout cela relié au monde sensible, comme la conscience en fait partie (son essence et son effectivité qui passe via les mécanisme des neuronnes, une est matricielle comportemental (le cerveau) et l'autre est relié a la même matrice de base, mais informelle cette fois-si (la conscience subjective relié au sentiment même de soi, éssai d'expliquer se sentiment par de la mécanique, juste pour voir !))

Bon, j'arrète ici !!!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Pour résumer :

Il y a donc des incertitudes dans tout, ce qui fait que null a raison, et que tout participe a la seul vérité qui existe de par l'existance même de l'univers, mais une vérité innaccessible (agnostique) a travers les parcelles de ce même tout, qui est non englobant de ce tout unique !

Alors pourquoi l'un aurait-il raison sur l'autre, puise que la vérité est toujours ailleurs !

Apprener a vous respecter, car ni l'un ni l'autre ne peut avoir raison, et le sentiment subjectif de la conscience qui nous donne l'intuission de ces objets de croyance quelque soit, est en fait ce même sentiment d'intuission qui nous pousse a nous intéroger ! Et en cela la matière en elle-même ne peut le faire !

As-tu déjà vut une pomme s'intéroger sur elle-même ! Il y a donc une différence entre substance objective et subjective (car en mangant la pomme, tu ressent bien des sentiments qui te son propre, mais qui sont aussi relié a la dégustation de la pomme, une pomme gout-elle a l'eau ou l'absorbe t-elle par synergie (affinité) chimique tout simplement), entre matière et esprit, entre interaction et champs informelle ! Une nature a deux visages qui sont corrélé entre elles !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:21 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
finalité, qui en biologie est une adaptation des êtres vivants
Une finalité est un état possible sur une hémostasie élargit pour déborder sur l'environnement par rapport a un orgenisme quelconque ! Ou un différenciel d'état d'équilibre, ou qui vise l'équilibre et ceci s'appelle affinité et harmonie entre les structure évolutive dont certains paramêtres intrincèque (potenciel chimico-physique) converge tout simplement a travers la recherche des niveau de stabilité dynamique (équilibre dynamique donc, qui relit affinité des structure aux principe d'harmonie relationnelle)
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Mais pourquoi te sens-tu obligé de te contredire en ajoutant (mais bien qu'une simple partit de celle-ci et sela découpe en quelque sorte le principe de finalité objective ou téléologique non antropique si tu préfère)? Qui parle de magie?
Ça dépend de ce que tu préfère, celle-là ou le hasard pure (ce pure hasard est le potencielle univers lui-mèeme)

Citation:
Faux, la MQ ne peut s’appliquer ici, car la MQ est basé sur les probabilités statistiques et ne peut que résoudre un problème mathématique, que si le formaliste peut au départ connaître les causes probables.
Ou est la différence a travers la décohérence dit-moi !!!!! Il y a fonction d'onde et relation entre les choses qui provoque la décohérence, alors ou est la différence ici dit moi !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:31 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
L’homme est le seul organisme vivant qui est conscient de son existence
Totalement faux, on voit que tu n'as pas suivit les neuroscience et l'ethologie, va voir Pascal Pick a ce sujet !

L'homme n'est pas le seul tributaire de la conscience subjective et explicite, et loin delà !
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Citation:
Si le processus téléologique naturel est vrai? (Discipline qui a pour objet d’étudier la finalité, et finalité, qui en biologie est une adaptation des êtres vivants, des organes à une fin.), celui-ci contredit la version de Cyrillie Barrett (Le miroir du monde), qui justement mentionne, que l’évolution n’est pas téléologique , donc, pas du tout relié à une finalité quelconque. Finalité que tu sembles croire?
Je n'ai pas lut son livre, mais elle semble associé la finalité a une volonté quelconque, alors quand fait la finalité découle des propriétés (de leurs potenciel évolutive et interactionnelle également) intrécèque de la matière qui constitut un sytème données !

Il s'agit d'une sorte de matrice interactionnelle encapsulant les différents potenciel interactionnelle possible et probable (facteur également incluant les paramètres qui peuvent influencer de l'extérieur un système, comme le rayonnement solaire), et donc évolutif des composantes relié a un système données et a ses différentes formes évolutive (les climatlogue connaissent très bien cette distinction) !

La finalité deviens un potenciel de convergence ou de divergence et agit comme indice vectoriel probable de l'évolution des systèmes. Mais chaque potenciel probable au potenciel possible est bien a saveur déterminisme, mais de grandeurs indéterminisme dans et a travers les différentes suites causales ou de l'emboitement des suites de causalités !

Il s'agit donc bien d'une finalité d'ordre téléologique naturelle et non antropique ou divine !

Mais si tu te place maintenent non plus a la surface des choses (la matière via leur interaction qui les dévoiles), mais bien a la nature même de ce qui compose ces même choses sur le plan de la nature des choses et donc des dicta comportement ontologique d'ou a émerger les lois de la nature. Et bien là, c'est une autre choses, car ici le quantique, le hasard peut très bien refléter une autre choses qui ressemblerait au hasard et au quantique (encemble de probabilité imprédictible mais probable et déterminisme sous ces forme émergentes et comportementale, car en fait le quantique n'est après tout qu'un indéterminisme comportemental associé aux ondes sur le plan des effectivité mesurer et interprété), mais cette dernière voulant (fantasme ici théisme) reflèter une volonté transcendentale qui nous est inconnut et qui nous sera inconnut ! Tout cela relié au monde sensible, comme la conscience en fait partie (son essence et son effectivité qui passe via les mécanisme des neuronnes, une est matricielle comportemental (le cerveau) et l'autre est relié a la même matrice de base, mais informelle cette fois-si (la conscience subjective relié au sentiment même de soi, éssai d'expliquer se sentiment par de la mécanique, juste pour voir !))

Bon, j'arrète ici !!!!!!

Gilles


Salut Gilles

Va vite à la bibliothèque et procure-toi ce livre. Car après ça, tu pourras argumenter sur du solide, et non sur tes préjugées bien ancrés et tellement mêlés. Quant à tes explications échevelées qui suivent, je préfère m’abstenir de commenter.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 5:36 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Donc tu es d’accord avec cette simple phrase, mais tu l’as contredit avec ton verbiage pseudo-scientifique qui suit :
C'est simple, c'est parce que tu ne comprend pas n'ayant pas assez de baggage scientifique a ce niveaux ! Tu t'appuis sur la vielle science des années 1980, il te reste qu'a t'ajuster pour passer en science nouvelle des années 2008 ! (beaucoup de chose on changer, et surtout sur nos ancienne certitude qui ont tous tombées )

Informe toi et après en a rediscutera !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 15 Mar 2008 6:27 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Mais l'aléatoire est aussi de ce qui va intervenir initialement dans le réseaux fonctionnelle et informelle génétique ou épigénétique, et qui va m^tre en branle toute un réseau relié aux différentes capacité adaptationnelle et si celle-ci se répercute a travers la reproduction, et bien il y aura évolution !
Il y a donc finalité par rapport aux différents potenciel différentiels de structuration de la matière sous forme de différents niveaux organisationnelle de complexcification (des quarks au grande structure filamentaire de l'univers et en passant par la conscience) ! Il y a ordre et déterminisme d'ordre dans l'intervale des différents niveaux d'organisation (et de structuration) de la matière, et en cela il y a finalité différentiel selon l'orientation évolutive des structure, mais orientation tout de même qui implique une causalité déterminisme, qui en elle-mêm détient les prémisses des potenciels finaliste !

Une finalité, est l'aboutissement d'une lois qui oriente le potenciel de l'évolution des choses (qui y participe et qui l'oriente et qu'est-ce qui oriente l'évolution des choses, et bien les lois de la nature), et ce principe est appeler tout simplement téléologie ! (ce n'est pas une prémisse religieuse, mais belle et bien scientifique)

L'univers a des lois comportementales, et qwui dit lois dit également principe orienteurs de l'évolution des choses qui lui sont soumissent et qu'elle (l'univers) contiens, il y a donc dès le départ un principe (un différentiel qui encapsule) finaliste qui dirige et oriente a partire des lois (leurs potenciel) évolutive des choses ! Sinon l'univers n'aurait pas de lois !

En est-il ainsi ?

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Créationnisme de tout genre, ou Évolution
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2021 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003