FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Les satellites montrent un dégel historique de l'Arctique
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » Les satellites montrent un dégel historique de l'Arctique
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Dim 23 Sep 2007 10:56 pm    Sujet du message: Les satellites montrent un dégel historique de l'Arctique
Répondre en citant

SAlut a tous

La région recouverte de glace en Arctique est surveillée par quelques satellites. Début septembre, on atteint le point le plus bas depuis 30 ans d’observation. Du coup, des endroits réputés bloqués par les glaces s'ouvrent...

L’arctique est cette zone froide du pôle nord qui est constituée de la banquise entourée de terres. La banquise est un océan gelé. Le problème est, qu’avec le réchauffement climatique, la partie gelée de l’océan diminue.

Grâce au satellite de l’Agence Spatiale Européenne, on surveille la progression et la diminution des glaces au fur et à mesure de la saison. Epaisse et large en hiver, la glace fond durant tout l’été. C’est donc au début septembre que l’on atteint les limites les plus faibles du volume de glace arctique. Arrow



Cette image est composée de 200 photos, en gris-vert au centre, la glace apparaît. © : ESA


Au milieu de ce mois, les 200 photos prises par le satellite Envisat ont montré une fonte exceptionnellement importante battant le record de 2005. On est au plus bas des observations qui ont commencé, il y a 30 ans. Selon, le centre spatial danois, l’océan a perdu 1 millions de km2 de glace par rapport à la fin de l’été 2005. Cette chute importante doit, une fois de plus, nous alerter, sur les changements climatiques.

Cette fonte ouvre des voies maritimes, jusqu’ici bloquées par les glaces. Ainsi, le passage du Nord du Canada vers la Russie est complètement dégelé. Alors que la route à l’opposé (nord de la Sibérie) reste partiellement bloquée.

L’Agence Spatiale Européenne prévoit de lancer un satellite spécialisé qui fera des observations de la fonte des glaces pendant 3 ans. CryoSat-2 devrait lancé en 2009.

Source :ESA

http://www.sur-la-toile.com/mod_News_article_4203___.html

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Mononk Jacques
Chroniqueur


Inscrit le: 23 Jan 2007
Messages: 642
Localisation: 46°37'N 72°41'O

 Message Posté le: Dim 23 Sep 2007 11:42 pm    Sujet du message: fonte des glaciers
Répondre en citant

C'est une véritable catastrophe! Dire que tout ça peut être évité.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11024
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 24 Sep 2007 1:05 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Citation:
C'est une véritable catastrophe! Dire que tout ça peut être évité.


Oui, et tout le monde s'en cris.... Embarassed

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Lun 24 Sep 2007 2:05 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Et demain ça sera autour du pergélisol à dégelé et à émêtre de grande quantité de méthane et de CO2, emplifiant et embalant le phénomène de l'effet de serre et les effets du réchauffement climatique, et là il faudra crier haut et fort contre ceux dont les intérets nous oublige a regarder ailleur de ce que nous dictes pourtant nos sentiment de responssabilisation a cette égard, mais un sentiment qui est intuitif et attend que l'on fournis des preuves, preuves qui ne tarderons plus a venir !

l'ouverture des consciences est longue, et il est domage qu'il faut voir pour le croire, car ici le principe de moindre précotion n'est même plus a contester et a mêtre en cause à moyen terme !

Mais que voulez-vous, nous beignon tous dans un flux artificiel, pendant qu'au sud la réalité les rarappes un peut trop vite !!!!

Mais il y a l'espoir, et là ou il y a l'espoire il sera toujours possible d'agire, mais d'agire d'une autre manière que celle de l'évitement du phénomène (car l'évitement exigait de plus grande notion de spiritualité que l'homme n'a pas encore dans son coeur et a travers son intelligence). L'homme devra donc affronté ce dilème et agire en conséquence, mais ces dernièrs seront de plus grande empleurs, nous devrions donc rétroagire de manière drastique a travers nos manière de pensée et surtout de nos éthiques face a la nature et les valeurs qui nous caractérise sur le plan de la conscience, l'homme devra changé car le mure sera dévastateur et en plus découlant directement de son inaction dut par sa non prévoyance enticipative pour le bien de tous !

L'homme a tout simplement oublier, que tout autour de lui, il y avait la nature et que celle-ci est devenut si petite par rapport à notre civilisation crossante (démographie et technologie) que nous ne métrisons plus les impactes de nos propre actes sur cette dernière. mais si nous les métrisons plus c'est que nous ne voulons plus les voir ! Il faudra bien s'ouvrir les yeux pourtant sur les réelles relation entre l'homme et la nature et ceci afin de détourner les fruits si néfastes d'une dominance outragère et irréfléchit sur cette dernière et sur notre propre civilisation dont les technologie nous menace au lieu de nous aider les uns les autres !!!!!!

Un respect de la nature, est une ouverture a la spiritualité qui englobe une éthique social et moral plus large voulant englobé le tout par rapport à l'homme et le milieu dans lequel il vie !!!!

Par contre l'homme ne pourra pas dire qu'il na pas vue venir les choses, car cela est le fruit de son irresponssabilité culturelle et économique !

Le mur-goufre est présentement au porte de notre horizon ! Allons nous attendre que les aveugles nous y conduisent ?

C'est l'histoire de toute l'humanité qui se joue ici, et non seulement l'histoire d'une seul caste parmis tent d'autre, et bien cela plus d'un l'on oublié !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Mar 25 Sep 2007 6:42 pm    Sujet du message: réchauffement climatique
Répondre en citant

Salut Gilles

Le discours que tu tiens là est justement le discours que ceux qui entretiennent ce mythe du réchauffement climatique anthropique veulent bien que chacun de nous répète.
Pourquoi? Hé bien, à chaque fois que quelqu’un tient ce discours, il arrive souvent que ces personnes incitent d’autres à mettre la main dans leur poche pour envoyer des espèces sonnantes à ces organismes qui surfent sur l’inquiétude propagée à travers la planète et les engraisser allègrement. Ce n’est pas que certains parfois, alertent la population des excès ponctuels ou sociaux qui arrivent continuellement dans notre société. Mais j’y reviendrai.
.
Je m’explique, tout ce que tu as écrit est vrai, nous sommes dans une période de réchauffement climatique. Ce réchauffement n’a rien à voir avec le CO2 ou autres GES polluants notre atmosphère, mais bien la responsabilité des cycles de réchauffement et refroidissement climatique qui ont toujours eu lieu sur notre planète.

Par exemple, prenons le cas du dégel des glaciers. Dans le temps des Romains, vers les années 0 de notre ère, hé bien la totalité des glaciers de l’Europe était déjà beaucoup plus fondu qu’aujourd’hui. Pourquoi ? hé bien c’était pendant un ère de réchauffement climatique, et je puis te le garantir, aucun GES produit par le pétrole.

Le dégel de la banquise que nous constatons actuellement s’est produit dans les années mil et très récemment, en 1940, les Russes rapportent qu’ils pouvaient circuler librement à travers le canal qui s’était ouvert et permettait la libre circulation de leurs bateaux.

En l’an mil de notre ère, le Groenland était suffisamment réchauffé pour permettre la colonisation par les Vikings et la culture de la vigne et de plusieurs plantes potagères. Ce qui a permis pour une période d’à peu près 200 ans, une occupation de ce territoire par des Vikings venu du Danemark et de la Norvège. La même situation climatique a été vécue par les Britanniques de cette époque qui cultivaient aussi la vigne. Et là aussi je peux te dire sans me tromper, que l’on ne brulait pas de pétrole là non plus. Donc pas de GES et pourtant la planète se réchauffait.

Aujourd’hui ne devons faire face à un réchauffement climatique géologique qui varie dans le temps et accessoirement des polluants ponctuels causés par l’usage planétaire du pétrole, qui lui doit être débarrassé des éléments très dommageables pour la santé et l’environnement.
Ce n’est pas le CO2 qui cause les problèmes, car le CO2 est lui absolument indispensable au cycle de la vie. Sans le CO2, les arbres et les plantes ne pourraient pousser et nous sommes tous redevables aux plantes pour vivre.

On pourrait blâmer tous les richards de la terre que le problème ne serait pas pour autant résolus. Nous devons prendre conscience, que nous sommes devant un cycle naturel de la nature et que nous devons nous adapter. Le problème aujourd’hui est beaucoup plus difficile à résoudre, à cause de la démographie. Il va y avoir beaucoup de perdants c’est sûr.

La hausse des eaux provoquée par le réchauffement climatique va se conclure à l’intérieur d’une période d’environ 100 ans. Nous avons beaucoup de temps devant nous et avec la technologie moderne, il sera très facile d’ériger des digues le long du littoral océanique, où la majorité de la population vit.
Les Hollandais n’ont-ils pas appris à vivre sur des terres envahies par la mer. Les polders ne datent d’hier, à ce que je sache.

Pour moi et plusieurs autres, nous devrons faire face à un autre phénomène beaucoup plus grave que le réchauffement climatique et cela dans une période beaucoup plus courte, la déplétion du pétrole. Un sujet intéressant à débattre.

Amicalement

Vinety


Dernière édition par vinety le Jeu 27 Sep 2007 2:14 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 25 Sep 2007 8:05 pm    Sujet du message: Re: réchauffement climatique
Répondre en citant

Salut Yves

Merci pour ta réponce !

Mais tu semble minimiser l'apport anthropique pour le réchauffement climatique actuel !

Je m'explique !

vinety a écrit:
Le discours que tu tiens là est justement le discours que ceux qui entretiennent ce mythe du réchauffement climatique anthropique veulent bien que chacun de nous répète.
Pourquoi? Hé bien, à chaque fois que quelqu’un tient ce discours, il arrive souvent que ces personnes incitent d’autres à mettre la main dans leur poche pour envoyer des espèces sonnantes à ces organismes qui surfent sur l’inquiétude propagée à travers la planète et les engraisser allègrement. Ce n’est pas que certains parfois, alertent la population des excès ponctuels ou sociaux qui arrivent continuellement dans notre société. Mais j’y reviendrai.
Là dessus je suis d'accord qu'il ne sert strictement à rien de subvensionner quoi que ce soit ! Car en fait il s'agit d'une prise de conscience ici, pouvant favoriser et influencer l'apport de l'opignon public sur des changement politique et socio-économique de l'industrie lourde en rapport avec l'équilibre environnementale. Et pour ma part il ne s'agit de rien de plus ni de rien de moins ! Mais il faut bien des organismes pour vérifier le tout et surtout pour fournir des études de contre expertise des industrie lourd, qui sont juge et partie dans et a travers tout cela !

Citation:
Je m’explique, tout ce que tu as écrit est vrai, nous sommes dans une période de réchauffement climatique. Ce réchauffement n’a rien à voir avec le CO2 ou autres GES polluants notre atmosphère, mais bien la responsabilité des cycles de réchauffement et refroidissement climatique qui ont toujours eu lieu sur notre planète.
Oui, la terre a subit une multitude de phénomène climatique, mais celle-ci est belle et bien appuyer avec une hause drastique du CO2 et ceci depuis le carbonifère (300 millions d'années) ! Les périodes glacières (4 ou 5 de cent mille ans en moyenne) du quaternère et il est vrai que les périodes inter-glacière (de 20 mille ans en moyenne dont de 30 a 60 mille ans pour celle-si) sont corrélé par une hause du CO2 naturelle et par des phénomène astronomique (différentes inter-corrélation de cycles de 26 000 (précèsion des équinoxe), 40 000 (obliquité de l'orbite) et 100 000 ans (excentricité de l'orbite)), mais pas de cette empleur que nous mesurons a l'heure actuelle ! L'homme a donc un impacte attester et confirmer par plusieurs études !

Citation:
Par exemple, prenons le cas du dégel des glaciers. Dans le temps des Romains, vers les années 0 de notre ère, hé bien la totalité des glaciers de l’Europe était déjà beaucoup plus fondu qu’aujourd’hui. Pourquoi ? hé bien c’était pendant un ère de réchauffement climatique, et je puis te le garantir, aucun GES produit par le pétrole.
Je crois qu'ici il s'agit plus d'une activité volcanique et hydrothermale causé par l'ouverture de la faille hollandaise (ou d'une autre régions géologique d'un pays nordique dont je ne me souviens plus du nom). C'était une situation localisé au nord de l'europe donc et d'influence purement géologique !!!!! D'autre par exemple sont le résultats de mini ères glacière, comme pour le 14 iem au 18 iem siècles, dont la cause a été celui de l'éjection de dioxyde et d'acide sulfurique avec des poussières dans la haute atmosphère, et par de grande érruptions volcanique ou l'arret du golf stream (je ne me souviens plus très bien !!!!) !!!!!

Citation:
Le dégel de la banquise que nous constatons actuellement s’est produit dans les années mil et très récemment, en 1940, les Russes rapportent qu’ils pouvaient circuler librement à travers le canal qui s’était ouvert et permettait la libre circulation de leurs bateaux.
Je demande confirmation ici !!!!!

Citation:
En l’an mil de notre ère, le Groenland était suffisamment réchauffé pour permettre la colonisation par les Vikings et la culture de la vigne et de plusieurs plantes potagères. Ce qui a permis pour une période d’à peu près 200 ans, une occupation de ce territoire par des Vikings venu du Danemark et de la Norvège. La même situation climatique a été vécue par les Britanniques de cette époque qui cultivaient aussi la vigne. Et là aussi je peux te dire sans me tromper, que l’on ne brulait pas de pétrole là non plus. Donc pas de GES et pourtant la planète se réchauffait.
Voir plus haut, sur l'activité géologique de la norvège ou la hollande je crois de cette époques !

Citation:
Aujourd’hui ne devons faire face à un réchauffement climatique géologique qui varie dans le temps et accessoirement des polluants ponctuels causés par l’usage planétaire du pétrole, qui lui doit être débarrassé des éléments très dommageables pour la santé et l’environnement.
Ce n’est pas le CO2 qui cause les problèmes, car le CO2 est lui absolument indispensable au cycle de la vie. Sans le CO2, les arbres et les plantes ne pourraient pousser et nous sommes tous redevables aux plantes pour vivre.
Sauf qu'au carbonifère il y avait baeucoup plus de CO2 et ce dernier fait nos réserves sédimentaire pour une grande partie (pérole en régions salée et charbon pour les autre), et on le remet dans l'atmosphère présentement de manière non naturelle mais bien artificiel car découlant directememtnde la technologie humaine mal géré sur le plan environnementale et mal connu d'ailleur. Concernant le cycle naturel, je serait d'accord avec toi si il y avait une certaine corrélation d'avec le phénomène des précessions des équinoxe (lié a l'attraction lunaire). Mais hélas ce n'est pas le cas, car ce dernier n'est supposé intervenir seulement dans quelque milier d'année. L'axe de rotation de la terre est présentement aligné au soltiste d'hivers et d'été, l'été étant le point orbital le plus éloigné (orienté vers le centre galactique) mais la terre est incliné vers le soleil. Ainsi l'indice d'insolation n'est supposé varier que dans quelque milier d'annèe (soit un peut moins que l'équinoxe d'automne, ou l'axe de rotation sera plus directe avec le soleil et corrélé avec la distance de la terre au soleil plus près, ou vers le plus pret car le tout ce joue avant le plus près pour l'insolation !!!! comme attester par les autre période glaciaire et les cycles astronomique, mais aussi soit vers le printemps, tout dépendant alors de l'orientation du déplacement de l'axe de rotation par rapport au précession des équinoxe, soit horaire ou anti-horraire cela je ne m'en souviens plus mais il me semble que c'est anti-horraire et donc vers le soltise du printemps). Et comme tu peut le constater ce n'est pas le cas présentement, en plus que l'indice d'excentricité est élever et orienté vers l'apogé orbitale (point le plus près du soleil) qui est l'hiver !!!!!!!!!! (PS : la précession des équinoxe joue avec les deux autre cycle) (PS 2 : Il y a des vidéos sur le sujet dans la section Réchauffement Climatique dans l'index des vidéos)

Citation:
On pourrait blâmer tous les richards de la terre que le problème ne serait pas pour autant résolus. Nous devons prendre conscience, que nous sommes devant un cycle naturel de la nature et que nous devons nous adapter. Le problème aujourd’hui est beaucoup plus difficile à résoudre, à cause de la démographie. Il va y avoir beaucoup de perdants c’est sûr.

La hausse des eaux provoquée par le réchauffement climatique va se conclure à l’intérieur d’une période d’environ 100 ans. Nous avons beaucoup de temps devant nous et avec la technologie moderne, il sera très facile d’ériger des digues le long du littoral océanique, où la majorité de la population vit.
Les Hollandais n’ont-ils pas appris à vivre sur des terres envahies par la mer. Les polders ne datent d’hier, à ce que je sache.
Sauf si il y a un phénomène d'embalement ! Là ca va être tout autre chose, et qui peut véritablement le prédire !!!!! La précausion est donc de mise ici a sa juste valeurs !!!!!

Citation:
Pour moi et plusieurs autres, nous devrons faire face à un autre phénomène beaucoup plus grave que le réchauffement climatique et cela dans période beaucoup plus courte, la déplétion du pétrole. Un sujet intéressant à débattre.
Alors pourquoi cela n'est-il pas devenut une priorité depuis le temps.............

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mar 25 Sep 2007 8:50 pm; édité 3 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 25 Sep 2007 8:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Voir ici :

Environnement et Réchaufement Climatique


CLIMAT : Chronique d'un Boulversement Annocé
    1 - Le climat, comment ça marche ? de Hervé Le Treut
    2 - Impacts sur le climat de Didier Hauglustaine
    3 - Histoire du climat de Jean Jouzel
    4 - Modélisation : de la planète réelle à la planète numérique de Hervé Le Treut
    5 - A quoi sert le GIEC / IPCC ? de Jean Jouzel
    6 - Des scénarios pour le futur ; conclusion et débat de Jean Jouzel



Pour le reste, voir ici !
http://abcd.vosforums.com/ftopic2084.php


Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Mar 25 Sep 2007 10:08 pm    Sujet du message: Re: réchauffement climatique
Répondre en citant

Salut Gilles

Si je prend un certain temps pour te répondre, c'est que nos trois textes se chevauchants, apportent tellement de questionnements et de réponses intéressantes, que l'on pourraient écrire quelques livres sur la matière que nous avons tous les deux apportée.

Je te reviens dans moins de 24 heures avec un court texte, pas plus de deux pages pour chaque point à discuter, et celà un à la fois.

Je souhaite que d'autres participent à cette discussion sur un point qui concerne tellement tous le monde.J'invite les membres de ce forum à se joindre à nous dans une discussion très conviviale et sans prétention.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 1:59 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut



(vidéo conférence 3) Histoire du climat de Jean Jouzel
Le dernier million d’années(dernier 70 millions d'année)
    - Variation climatique très rapide = 50 ans
    - Le CO2 suit et viens après le réchauffement et pas avant (l'insolation viens en premier dans l'hémisphère sud et le CO2 800 ans après), 30% CO2 entre les périodes glacières et le méthane double

    - Le notre (intergalcière) est l'équivalent a celle de voilà 400 000 ans (stade 11) à période longue et corrélé par les données astronomique pour l'insolation. (sans horaire vers le ciel de l'hiver a celui du printemps sur l'équivalence des angle de l'axe de rotation de la terre par rapport au soleil vue par la terre sur son orbite, l'hiver sera au printemps dans 6500 ans et 13 000 ans pour arriver au périgé de l'orbite) insolation = mécanisme de forcage.
    Autre lien :
    http://la.climatologie.free.fr/soleil/soleil.htm
    http://stars5.netfirms.com/saipref.htm (qui détaille les cycles ---vers 6500 ans)
    http://www.educnet.education.fr/svt/anim/ticeparisnov2003/hf/tp_o18/milanko.htm (animation)
    - Impact du Golf stream = variation localisé.

Le dernier siècle (hollocène - 12000 ans)
    - 8200 ans refroidissement rapide qui a durée 200 ans causé par le golf stream. (lac qui rompe sur le continent nord américain)
    - On bat les record en concentration de CO2 en rapport avec les cycles naturel.
    - Petite ère glacière, diminution de l'activité solaire (bérylium dans les glace).
    - Preuve de l'action de l'homme par les isotopes du Carbonne 13 dissous dans les océans qui est d'origine fossile (rapport isotopique entre C végétale et C des hydrocarbure d'origine fossile). (les dernière question de la conférence)
    - Mini glaciation par la libération des Icebergs lors d'une phase interglacière (cycle de courte variation d'une période interglacière).


D'autre vidéo conférence sur le sujet de l'histoire du climat :
http://planet-terre.ens-lyon.fr/planetterre/objets/CD-ROM

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mer 26 Sep 2007 4:06 am; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 4:01 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Pour la Paloclimatologie et l'explication des cycle astronomique, cette vidéo les expliques bien :
Variations climatiques : durées, causes, preuves. de Monica Rotaru

L'ère glacière commence quand l'inclinaison de l'orbitre terrestre pointe dans le sens contraire du soleil à sa distance la plus éloigner (en fait cela commence un peut avant), soit le contraire d'aujourd'uit (les glace s'accumule et non pas le temps de fondre, car les période de froid sont plus longue même si l'été il fait plus chaud)
- L'océan dégazage quand il commence a faire chaud lors des changement de cycle astronomique.

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mer 26 Sep 2007 7:28 pm; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 11:59 am    Sujet du message: climat global?
Répondre en citant

Salut Gilles

Tel que promis, je m’exécute.

Gilles à écrit ;
Citation:
Sauf qu'au carbonifère il y avait baeucoup plus de CO2 et ce dernier fait nos réserves sédimentaire pour une grande partie (pérole en régions salée et charbon pour les autre), et on le remet dans l'atmosphère présentement de manière non naturelle mais bien artificiel car découlant directememtnde la technologie humaine mal géré sur le plan environnementale et mal connu d'ailleur. Concernant le cycle naturel, je serait d'accord avec toi si il y avait une certaine corrélation d'avec le phénomène des précessions des équinoxe (lié a l'attraction lunaire). Mais hélas ce n'est pas le cas, car ce dernier n'est supposé intervenir seulement dans quelque milier d'année


Si le carbonifère a contribué à la formation du charbon et du pétrole, c’est que cette ère a été marquée par l’apparition d’arbres à écorces et en particulier ceux à écorces ligneuses et le niveau de la mer, peu élevé, qui a permis l’extension de vastes marécages et forêts en Amérique du Nord et en Eurasie. (Wiki)

Le climat est surtout mesuré localement et les extrapolations globales sont peu crédibles. Pourquoi ? La température, que l’on associe à la perception de nos sens, plus froid ou plus chaud, et selon les rapports locaux de la météo, ne peut pas nous donner un aperçu de la température globale. Pour établir une carte de la température locale, on crée un grillage. Un grillage est une grille de quelques kilomètres de côté ou de quelques milliers.

Les météorologistes posent des postes de contrôle au centre de chaque carreau de la grille et tous les jours ou toutes les heures prennent une lecture ponctuelle de la température. Ce poste est toujours à hauteur d’homme, donc la température est prise à une hauteur approximative de 1.5 mètre. Les météorologistes introduisent ces mesures dans un programme d’ordinateur et l’ordinateur calcule une température moyenne.

Jusqu’à là, tout semble normal. Hé bien il y a un hic, les mesures ont été prises qu’à un seul niveau, 1.5 mètres. Quelle est la température au dessous de la cime des arbres ? Quelle est la température à 20 mètres et quelle est la température à 50 mètres ou 100 mètres? Comme nous pouvons bien le comprendre, tellement c’est évident, que les températures que l’on débite sur les réseaux télévisés sont que des moyennes calculées dans un secteur précis, grille, et en conséquence peuvent varier beaucoup d’un secteur à l’autre et dans le temps. Mais que fait-on, on écoute la météo, on en discute et on se fait une idée que la température est soit plus chaude ou plus froide qu’hier ou l’année passée. C’est très subjectif et ne porte pas à conséquence. Donc localement, cela n’a pas réellement d’importance et l’on se contente des rapports météo et on passe à autre chose, sachant intuitivement que la température change très rapidement.

Mais ici, on parle d’un réchauffement climatique global, ce qui est très différent et implique la terre entière. On pourrait répliquer que l’on a qu’à poser des thermomètres à tous les 20 mètres par exemple, et là, on pourrait en tirer une mesure plus fiable. Mais l’on prend rapidement conscience que cela est peu pratique. Alors que fait-on, on compare la température avec celle de la même période les années passées et on conclut qu’il fait plus chaud ou plus froid. Mais l’expérience nous démontre qu’il est nécessaire de corréler les températures sur une période d’au moins 30 ans, pour qu’elle soit crédible et utilisable.

Les extrapolations des climatologues sont peu fiables, à cause de plusieurs facteurs qui influent sur la lecture des changements climatiques globaux dont je parlerai plus tard.

Je continuerai sur le post suivant.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 3:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Yves

Citation:
Si le carbonifère a contribué à la formation du charbon et du pétrole, c’est que cette ère a été marquée par l’apparition d’arbres à écorces et en particulier ceux à écorces ligneuses et le niveau de la mer, peu élevé, qui a permis l’extension de vastes marécages et forêts en Amérique du Nord et en Eurasie. (Wiki)
A cette époque il y avait 30% plus d'oxygène, des insectes gigantesques et beaucoup d'organisme ne pouvant pas décomposé cette toute nouvelle matière ligneuse morte des zones marécageuses. Mais cela n'empèche pas que la nature a fait des dépot sous forme de réserves sédimentaire, ces dépot on pièger du carbonne atmosphèrique ! A d'autre époque plus antérieurs, se sont les dépots de carbonates qui ont été enfouis et ses dépot sont dut en grande partie par l'activité organique (mais aussi par la dérive des continent et de leurs collision) !

Le fait est, que l'on prend ses réserves et on les ré-émets dans l'atmosphère, la conséquence ne peut-être que l'augmentation du CO2. Il y a les carburant fossile, mais il y a aussi les cathrates de méthanes gelé sour les océans, et le permafrost des régions articque et sub articque, et en plus si la température s'élève tu as plus de précipitation qui avec une plus grande concentration de CO2 favorise des pluits plus acide. Et bien ses pluits acide on la propriété de dissoude le carbonate sédimentaire !

On se retrouve donc ici avec une énorme incertitude ! Une incertitude d'emballement et de facteur d'agravation et d'activation du phénomène. Il y a eu un phénomène semblable lors de la crise du permien-trias dut par l'activité des trappe du Dacan ou de sybérie ! Sauf qu'ici le tout est accéléré par l'homme

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 5:10 pm    Sujet du message: le climat
Répondre en citant

Salut Gilles

Je suis 100% d’accord avec le début de ton texte, tous ces phénomènes se sont effectivement produits. D’autres phénomènes semblables pourraient aussi se produire, mais l’homme n’y serait pour rien. Tu as aussi surement oublié de mentionner que ces extinctions causées par ces phénomènes géologiques et climatiques se sont étalées sur de très longues périodes, des milliers d’années. Ils pourraient encore aujourd’hui se reproduire, et l’homme n’en serait nullement la cause.

J’ai retenu la fin de ton texte pour discussion.
Citation:
On se retrouve donc ici avec une énorme incertitude ! Une incertitude d'emballement et de facteur d'agravation et d'activation du phénomène. Il y a eu un phénomène semblable lors de la crise du permien-trias dut par l'activité des trappe du Dacan ou de sybérie ! Sauf qu'ici le tout est accéléré par l'homme


Personne ne peut prédire ce que nous réservent l’univers et les bouleversements de notre planète. L’incertitude est constante et ne préoccupe personne. Tu parles d’emballement, tu veux peut être mentionné, l’emballement climatique? Le phénomène semblable que tu mentionnes lors de la crise du permien-trias n’a jamais affecté l’homme. Nous n’existions pas encore.

Le phénomène d’aujourd’hui est plutôt de rumeurs publiques. Il n’y a pas de preuves évidentes pour le confirmer. La raison pour laquelle tout semble changer, ce n’est que les communications très rapides qui lient les continents, qui nous fait croire que tous se déchainent et que rien ne va plus. Nous le savons pratiquement avant que les éléments se déchainent. Ça ne fait rien pour rassurer la population. Nous sommes continuellement écartelés entre des opinions contraires qui ne font qu’accentuer l’inquiétude générale.

Je soupçonne les politiciens et les écolos de jouer un jeu très dangereux et très payant.
L’homme peut effectivement polluer localement ses lacs, l’air, l’eau, sa santé, mais quels que soient ses excès, il ne peut que se punir lui-même et ses contemporains, mais n’a pas l’envergure nécessaire pour changer globalement le climat, malgré ce que l’on dit.
Le climat global est tellement complexe que personne à ce jour ne peut en prédire les effets.

L’ajouterai, qu’au moment où j’écris ces lignes, personne ni aucun organisme, ne peut réellement prédire l’avenir du climat global actuel. La complexité des facteurs et l’incompréhension des scientifiques des phénomènes qu’on dit GES gaz à effet de serre, et j’ajouterai, que ce phénomène GES est mal connu et ne peux être démontré sur une si courte période de temps. Les mesures des satellites et les programmes qui digèrent ces informations ne sont pas à point et de plus avec les milliers de facteurs qui alimentent ces programmes, il suffit qu’un facteurs soit omis ou manipuler pour donner des résultats qui pourraient se coller aux projections recherchées. La contradiction entre les différents corps scientifiques me rassure et m’indique notre ignorance de notre environnement climatique global. Nous en somme qu’au niveau du balbutiement climatique global.

De plus, les nouvelles façons d’analyser la température par satellite ne peuvent se comparer à celles déjà connues avec le carottage glaciaire et les cernes de croissance des arbres. Donc, une toute nouvelle technologie sans historique pour pouvoir extrapoler les projections des données actuelles. De plus, le quadrillage métrologique des océans est pratiquement inexistant, et si l’on tient compte que l’océan occupe 75% de notre planète, hé bien il y a un bien gros trou dans la collecte des données.

Concernant l’analyse des cernes de croissances des arbres nous informent des conditions locales, et ces conditions climatiques peuvent immensément varier d’un secteur à un autre.
Ces analyses ne peuvent que corroborer que sur une très longue période avec le carottage glaciaire. A cause justement, de la localité des spécimens.

Au prochain texte

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 6:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Alors voici de quoi de plus généraliste :


PS : Solstice d'hivers pour le mois de décembre (petite érreur sur le schéma)
Sur les grande périodes de temps géologiques, c'est la dérive des continents qui est majeur pour expliquer le bilan du CO2 et de l'effet de serre, mais pour de très courtes périodes de temps, allant de quelque centaines de milier d'années, et bien ce sont les corrélations astronomique qui domine !

Ce qui caratérise la notre, concernant la corrélation des cycles astronomiques, et bien nous sommes dans une situation de forte exentricité et d'une corrélation de l'axe de rotation (précession des équinoxe qui varie de 30 degrés en 2000 ans en moyenne à la vitesse de 1 degrée tout les 72 ans en moyenne) avec le périhélie de l'orbite terreste (que nous venons de dépasser voilà près de 722 ans), cette corrélation ou la terre est plus près du soleil mais son angle de rotation qui est aligner vers l'extérieur par rapport au soleil, indique que théoriquement nous devrions entrer dans quelque milénaire, dans un nouveau cycle de refroidissement ! Puisque que la terre s'éloignant du plus fort rayonnement (au périhélie) versus son axe très incliné par rapport a son orbite. Plus de précipitation l'été et plus de gèle qui retient les glace par rapport a leur vitesse de fonde l'été. Le tout devrait donc commencer a s'accumuler au lieu de fondre !

Mais cela n'explique pas la teneur croissence du CO2 passant de 250 ppm en 1840 a plus de 360 ppm de nos jours, cela ne peut que renforcer le réchauffement et ainsi atténuer le refroidissement qui s'envient !!!!!

Il y a donc ici, une anti-thèse sur les paramètres géologique du passer, et c'est justement la valeurs croissente du CO2 a l'intérieur d'une période inter-glacière très avancé !!!!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mer 26 Sep 2007 6:53 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 6:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Dans 13 000 ans on sera dans le phénomène inverse, CAD que l'axe de rotation sera aligné vers le sens opposé du soleil à l'Alphélie de son orbite (le point plus éloigné) et donc vers une situation d'optimum pour le facteur de refroidissement ! (l'entré dans une nouvelle ère glacière). Il fera plus chaud l'été (notre hivers actuelle) mais la période froide sera de beaucoup plus longue (grand contraste de température sur de très courte période de temps) ce qui va favoriser l'accumulation des glace (favorisant l'albédo) par les précipitation estivale des zones tempérer ! D'ici là nos été devrait raccoursir d'autent !!!!!! Mais plus d'albédo veut dire aussi plus de réflexion vers l'espace et donc de diminution du rapport thermique servant a chauffé les sols !

Alors refroidissement devrait être en cours pour les millinéaire a venir, sauf qu'avec l'ajout artificiel de CO2 par l'homme, il risque dans être tout autrement !

PS : mon schéma demande cependent a être confirmer !!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 26 Sep 2007 7:05 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Voici la situation dans 13 000 ans ou voilà 13 000 ans lors du dernier dégèle !


Le cycle d'optimisation de la chaleur est passer, on se dirige vers l'optimisation inverse (cycle des précession des équinoxe / 2). La frontière était voilà 722 ans, CAD a la mini ère glacial du moyen age (1100 à 1700)

(26 000 / (360/10 entre périhélie et solstice actuelle) = 722 ans en moyenne selon les écarts de précission du calcule entre 26 000 et 25 800 pour la durée réelle du cycle de la précession des équinoxe dont je n'est pas les valeurs exactes)

Ce qui semble bien vouloir indiqué que la mini ère glacière du moyen age aurait dut ce poursuivre et non s'arrèter et ce rediriger vers un réchauffement plus globale par la suite ! (voir sur le premier schéma la période de 1200 a 1840 ou la courbe est en décroissence constante, la progression qui suit après est donc d'origine humaine comme l'atteste les isotope du C13 océanique)



Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Jeu 27 Sep 2007 1:12 pm    Sujet du message: climat
Répondre en citant

Salut Gilles

Je te remercie pour les belles photos expliquant les cycles orbitaux de la terre dans le temps. Cependant, comme tu le mentionnes, ces cycles de 26000 ans, renversent le climat global de la terre à tous les 13,000 ans, du chaud au froid, ne peuvent expliquer la perception actuelle du réchauffement global de la terre. Donc, ce phénomène très intéressant doit être je crois, mis de coté pour la discussion actuelle, à moins, que ces cycles peuvent expliquer la situation actuelle, ce que tu sembles nier, selon ton dernier commentaire.

Nous oublions trop souvent de mentionner que l’argumentation des réchauffistes, qui utilisent l’argument des GES, ne peut expliquer scientifiquement pourquoi ce terme « GES » a été utilisé. Car pour obtenir un effet de serre comme ils le prétendent, il doit absolument exister une surface réfléchissante de ces gaz surtout le CO2, pour réfléchir la chaleur vers la terre, et vice versa comme avec deux miroirs que se font face. Personne ne peut prouver, même à travers des expériences multiples sur ce point, que ce phénomène existe réellement. D’où ma réticence à accepter le terme GES. Je préfère utiliser le terme GP (Gaz polluants) pour les gaz qui nous affectent réellement.

Actuellement tous le tapage qui se fait sur le dos des GES, devrait se faire sur les GP, et là j’embarque dans un processus pour éliminer ces polluants le plus possible. Mais il faudra toujours compter avec les polluants naturels émis par les animaux, les hommes, le sol désertique, la digestion, etc. Ces polluants naturels seront toujours présents, et la nature les recycle. Je sais pertinemment, que le pétrole, le charbon, les gaz naturels sont aujourd’hui utilisés abondamment par notre civilisation industrielle actuelle. Ce que nous devons faire, est de neutraliser le plus possible les effets négatifs reliés à l’usage des énergies à base de carbone.

Là est la solution. Par contre, si l’on banni l’usage des énergies fossiles, à cause des GES présumés existant (le CO2), hé bien le remède serait pire que le mal. C’est le remplacement de ces énergies fossiles par des énergies plus propres qui cause un problème. À ce jour, malgré tous les scientifiques et les entrepreneurs qui se penchent sur le problème, il n’y a pas de solution magique. Nous exploitons la filière de la fusion nucléaire. Nous dépensons actuellement plusieurs milliards de $ pour essayer d’en maitriser la technologie. La moitié des physiciens y croient et l’autre en doute sérieusement. Nous verrons peut être la réalisation dans dix ans et après il nous faudra un autre dis ans pour créer une centrale à fusion nucléaire à un prix exorbitant, plusieurs milliards pour chaque centrale.

Les seuls pays qui pourront y accéder seront les pays riches. Comment les pays pauvres réagiront devant une technologie qu’ils ne peuvent accéder. Ils devront se tourner vers le charbon, car à ce moment, ce sera le seul combustible accessible et peut être disponible pour alimenter les centrales électriques.

Que feront les pays qui auront maitrisé la technologique de la fusion et pourrons fournir à ses habitants une énergie propre et auront réussi ainsi, à assainir leur environnement. Que feront-ils pour contrer la pollution engendrée par les émissions des pays pauvres qui ne pourront s’offrir que des centrales électriques au charbon??

Je sais, nous somme devant eu tel dilemme, que je me demande réellement comment tout cela se terminera? Au retour à l’âge de pierre?

Mystère et boulle de gomme.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Jeu 27 Sep 2007 4:11 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Sur ce point je suis tout a fait d'accord avec toi, nous faisont face a un véritable dilème ! Et c'est pour cela que je crois que finalement nous ne ferons rien, car pour réellement remédier a la situtation il faudrait géréer d'une autre manière tout ces polluant et même changé plusieurs aspect de nos mode de vie actuelle qui est accès sur la sur consomation au nord et a d'autre défit de plus ggrande avergure au Sud !

Il faudrait devenir une communauté humaine plus sage et plus responssable envers la nature et ses différents bilan écologique et aussi envers l'homme et ses différentes cultures, faire un partage des richesses plus équitable pour aider et être solidaire avec les pays les plus pauvres pour les aider dans ce dilème, faire une gestion agricole meilleur et décentraliser !!!! Mais cela est utopique, donc au finale l'homme ne fera rien et ont devra confronté l'innévitable !

La solution serait dans la décentralisation de tout vers les régions respectant l'écologie et évitant la production de grande envergure, des petites voiture électrique en ville et seulement hybride pour les longue distance par exemple.

Alors en verras !!!!! Car de nos jours seul le profit compte !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Jeu 27 Sep 2007 5:24 pm    Sujet du message: fonte des glaciers
Répondre en citant

Salut Mononk Jacques

Citation:
C'est une véritable catastrophe! Dire que tout ça peut être évité.


Comment penses-tu, pourrions-nous éviter cela ?

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Jeu 27 Sep 2007 6:34 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut


Regarder comment les changement son brusque au début d'une période interglacière. Et regarder le picque de CO2 de notre cycle, celui de gauche, comment il est élever ! (équivalent a celui de voila 400 000 ans en durée pour la corrélation astronomique)

Et ici une autre corrélation :

Regarder la courbe de température en rouge (celle du milieu), elle est plus ou moins stable à partir de 10 000 ans, et commence réellement a décroite voilà 2000 ans avec un petit pic vers l'an 1100. Puis redécrois en suivant le cycle astonomique (voilà 722 ans en moyenne et correspondant au cycle corrélant le périhélie sur le solstice d'hivers) et puis remonte en flèche au lieu de poursuivre sa décroissance suivant le cycle astronomique, dut cette fois-ci par l'émission technologique humaine !

Par contre un cycle semblable a eu lieu voilà 5400 ans (soit 3400 ans av JC construction des pyramide Égyptienne) et jusqu'en 4700 (2700 an av JC), mais sans la hausse faramineuse.


PS : Correspondance reproduisant la position des solstices d'hivers selon l'axe de rotation et la precession des équinoxes.

Dite moi si vous voyez les mêmes corrélation ! C'est étonnant Non !!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Ven 28 Sep 2007 12:01 pm    Sujet du message: changements climatiques
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Sur ce point je suis tout a fait d'accord avec toi, nous faisont face a un véritable dilème ! Et c'est pour cela que je crois que finalement nous ne ferons rien, car pour réellement remédier a la situtation il faudrait géréer d'une autre manière tout ces polluant et même changé plusieurs aspect de nos mode de vie actuelle qui est accès sur la sur consomation au nord et a d'autre défit de plus ggrande avergure au Sud !

Il faudrait devenir une communauté humaine plus sage et plus responssable envers la nature et ses différents bilan écologique et aussi envers l'homme et ses différentes cultures, faire un partage des richesses plus équitable pour aider et être solidaire avec les pays les plus pauvres pour les aider dans ce dilème, faire une gestion agricole meilleur et décentraliser !!!! Mais cela est utopique, donc au finale l'homme ne fera rien et ont devra confronté l'innévitable !

La solution serait dans la décentralisation de tout vers les régions respectant l'écologie et évitant la production de grande envergure, des petites voiture électrique en ville et seulement hybride pour les longue distance par exemple.

Alors en verras !!!!! Car de nos jours seul le profit compte !

Gilles


Salut Gilles

Je suis d’accord avec toi, quel dilemme. Le problème est tellement intriqué avec tant de facteurs ; humains, politiques, économiques, naturels, anthropiques, géopolitiques, démographiques, intérêts divers, stellaires, solaires, géologiques et j’en oublie surement des centaines voir mêmes des milliers, que j’ai de la misère a accepté qu’un groupe quelconque peut nous dire sans rougir, qu’il connait la solution à ce problème si complexe. Je crois que c’est vouloir jouer au prophète ou à quelqu’un qui possède la connaissance infuse ou à Dieu.

Même aujourd’hui, avec nos ordinateurs hyper puissant créé par l’homme, aucun programmeur ou groupe de programmeurs, ne seraient-ils les plus calés au monde, ne pourraient produire un algorithme incorporant toutes les causes et les sources qui peuvent influencer le climat global.

Cependant, plusieurs groupes d’intérêt ont une excuse en or pour pomper des milliards des particuliers et des états. Ils savent très bien que le problème est incroyablement compliqué, mais savent aussi que les solutions qu’ils avancent pour résoudre ce problème climatique global, ne pourront jamais être validées ou récusées. Il y aurait toujours une excuse pour justifier leur erreur. Mission impossible

Les groupes concernés sont les écolos, les scientifiques, les politiciens, les médias, les religieux, et à peu près tous les corps publics et privés qui ont intérêt à alarmer la population ou prétendre qu’ils ont la solution au problème.

Les humains ne peuvent changer le cours du climat global. Mais nous pouvons nous protéger de ses retombées négatives. Ne l’avons-nous pas fait depuis toujours! Nous nous sommes adaptés à tous les climats possibles sur la terre. Pourquoi aujourd’hui ce serait-il différent? Il n’y a pas de solution magique, que l’adaptation.

Je suis d’accord avec le fait que des réunions planétaires soient organisées pour trouver des solutions communes pour résoudre les dossiers les plus criants, comme le rejet de polluants, le contrôle des émissions urbaines et beaucoup de problèmes reliés à la technologie moderne.

Il faut se rappeler la grande puanteur de Londres, qui a finalement été résolue, quand les dirigeants ne pouvant plus respirer l’air nauséabond de la ville quand ils assistaient aux réunions du parlement. C’est seulement quand ces puissants étaient directement touchés, que ce problème a été résolu. Je crois qu’il y un mouvement de sensibilisation à ces problèmes de pollution planétaire. Mais à vouloir, utiliser l’idée des GES pour régler le problème est contreproductif.

Il y a plein de GP (Gaz Polluants) qu’il faut éliminer. Mais s’attaquer au CO2 n’est qu’une excuse pour se bâtir une crédibilité politique, scientiste et écologiste. C’est de la poudre jetée aux yeux d’une population peu entrainée à faire le tri des différentes opinions divergentes émises par plein de gens qui ont des intérêts particuliers à défendre.

Un des plus grands problèmes que nous ayons à confronter est la démographie galopante.
Cependant, la nature a toujours su rétablir l’équilibre. Nous pouvons compter sur elle pour gérer ce problème hors du contrôle de l’humanité, aujourd’hui si complexe.


Amicalement et santé

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 28 Sep 2007 2:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Un des plus grands problèmes que nous ayons à confronter est la démographie galopante.
Cependant, la nature a toujours su rétablir l’équilibre. Nous pouvons compter sur elle pour gérer ce problème hors du contrôle de l’humanité, aujourd’hui si complexe.
Effectivement et la nature ne suis pas toujours la volonté humaine !

Je suis d'accord avec ce que tu dis, mais tu oublit le groupe d'intérets des pétrolière actuelles, tu oublis aussi notre responssabilité dans tout ça et tu oublit ceux qui en soufrirons aujourd'uit/demain/et après demains surtout !!!!! Nous nous sommes a l'habrit bien au confort, mais la bataille de l'eau est déjà commencer dans certains pays (les plus pauvre) ! Cette situation si nous ne faison rien, ne va que s'emplifier et va nous isoler !!!!!!

Le village se globalise et avec celui-ci tout ses problèmes aussi ! Ici ce n'est pas de la prophétie, c'est tout simplement devenut un objet de réalité, une réalité qui découle de nos comportement.

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 28 Sep 2007 2:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Je cherche une carte des courbes de température/CO2 qui couvrirait toutes les périodes et les ères géologique, question de poussée mon annalyse un peut plus loins !

Alors avis au intéresser et merci d'avance !!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Invité





 Message Posté le: Ven 28 Sep 2007 7:44 pm    Sujet du message: changements climatiques
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

Citation:
Un des plus grands problèmes que nous ayons à confronter est la démographie galopante.
Cependant, la nature a toujours su rétablir l’équilibre. Nous pouvons compter sur elle pour gérer ce problème hors du contrôle de l’humanité, aujourd’hui si complexe.
Effectivement et la nature ne suis pas toujours la volonté humaine !

Je suis d'accord avec ce que tu dis, mais tu oublit le groupe d'intérets des pétrolière actuelles, tu oublis aussi notre responssabilité dans tout ça et tu oublit ceux qui en soufrirons aujourd'uit/demain/et après demains surtout !!!!! Nous nous sommes a l'habrit bien au confort, mais la bataille de l'eau est déjà commencer dans certains pays (les plus pauvre) ! Cette situation si nous ne faison rien, ne va que s'emplifier et va nous isoler !!!!!!

Le village se globalise et avec celui-ci tout ses problèmes aussi ! Ici ce n'est pas de la prophétie, c'est tout simplement devenut un objet de réalité, une réalité qui découle de nos comportement.

Gilles


Salut Gilles

Je n’ai jamais oublié les pétrolières, ils sont dans le contexte (groupes). Je ne sais pas, si tu connais bien le milieu des affaires et surtout des entrepreneurs? Je n’ai jamais travaillé pour une pétrolière, mais j’ai passé une grande partie de ma vie à travailler pour des compagnies internationales privées.

Tout ce qui compte pour ces compagnies, c’est l’heure juste comme ils disent, et le but final de leurs actions est le profit. Quand ils engagent un scientifique pour évaluer un problème, ils ne veulent surtout pas entendre parler de perceptions politiques ou morales. Ils font des projections d’investissements basés sur des études le plus près possibles de la vérité physique. Les risques qu’ils prennent sont souvent basés sur un (gut feeling) intuition + expérience, et des rapports qu’ils reçoivent de leurs experts du domaine qu’ils occupent.

Parfois ils engagent 2 experts différents et qui ne se connaissent pas. Suite à leurs rapports, s’ils concordent, ils prennent une décision d’affaires. Si les rapports se contredisent, ils en engagent un troisième pour départager les avis et cela sans avoir préalablement cuisiné les deux premiers. Les firmes qui travaillent pour ces entrepreneurs ne peuvent courir le de fournir un rapport biaisé par des considérations morales ou politiques. Money talks. Donc, ils doivent fournir un rapport sur les études sur le terrain et non sur la perception populaire.

Ce qui ne les empêche pas d’essayer de soudoyer les pouvoirs pour arriver à leurs fins.

Les pétrolières qui savent à quelques années près, la situation réelle des stocks, s’assurent que leurs investissements seront le plus profitables possible. Quand, ils prévoient une déplétion de puits, ils dépensent beaucoup de foin pour essayer de trouver une autre source. S’ils s’aperçoivent que la source s’épuise, ils feront tout leur possible pour recycler leurs capitaux dans un autre domaine, où ils espèrent que leurs dollars feront des petits. Tout cet argent sera investi dans des technologies énergétiques, carburant biologique, fusion nucléaire, etc, qui pourront peut-être un jour remplacer le pétrole qui est en déplétion.

Je puis t’assurer qu’ils ne claironneront pas cette information sur toutes les chaines de télévision et tuer la poule aux œufs d’or et je puis t’assurer que les gouvernements feront des pieds et des mains pour maintenir la population dans une quiétude de bon aloi. Le chaos est la chose, que les gouvernements veulent à tout prix maitriser. Le Chaos est très mauvais pour la politique et les affaires.

Le capitaliste se nourrit de la consommation. Moins de consommation, moins de profits.
Je ne crois pas que la mentalité humaine puisse change un jour. C’est inscrit dans notre code génétique et pour longtemps, pour le meilleur comme pour le pire.

Amicalement

Vinety
 Revenir en haut »
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 29 Sep 2007 4:55 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Sauve quand ont sait que la chose est innévitable, ayant rien pour faire autrement !!

Début de Synthèse :



Il semble y avoir une non corrélation entre température et CO2 entre 500 et 300 millions d'années, cela est peut-être dut seulement par l'activité organique et leurs dépots dans les sédiments ! La forte hause serait dut par la forte activité organique de cette époque, et donc de l'augmentation du CO2 dans les sédiments correspondant de cette époques, et non du CO2 dans l'atmosphère !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum » Climat, environnement et pollution et le fameux rechauffement climatique ! » Les satellites montrent un dégel historique de l'Arctique
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2019 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003