FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Vent d'ether
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mer 05 Mar 2008 9:54 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Moi qui croyait que c'était l'énergie cinétique = (masse)(accélération) Embarassed Embarassed

Amicalement

Anmdré Lefebvre

Salut ,F = ma est une des trois loi de Newton ,c'est la premiere si je me souvien bien.
Pour l'énergie cinétique ,elle peu se représenter comme la quantitée de mouvement mV multiplier par la vitesse moyenne dans le cas ou l'accélération a été constante ,en partant d'une vitesse nulle (V =0) ,dans un tel cas la vitesse moyenne vaut V/2 ,ou V est la vitesse maximal acquise .
Écrivons cette équation comme cela :

E = (mV)(V/2) =(1/2)mV^2

E pour énergie cinétique ,m pour masse ,V pour vitesse .
Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Jeu 06 Mar 2008 11:40 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

En fait toute dynamique peut-être normalisable (formuler de manière mathématique) et devenir plus ou moins cohérente et mis sous forme de lois physique !

Événement, action, force ou champs d'énergie découle en fait des propriété intrécèque de la matière (loi causale de l'en-soi), dont découle sont mécanisme relationnelle dynamique (surface).

Ces attributs de la matière caractérise les différentes formes de son effectivité, ou de ses comportements matériel (le pourquoi que la matière est des relations entre-elle, reste obscurs, mais son effectivité s'observe et ce mesure) sur le plan objectif de l'étude de la matière !

La question est, pourquoi il en est ainsi et pas autrement, pourquoi la matière a-t-elle ce type de propriété qui la fait réagire entre les autres corps de matière, pourquoi y a t-il attraction ou expulsion entre celle-ci, car en fait c'est la cause plus fondamentale qui dicte ce (ou ces) pourquoi, et ce pourquoi est la base de tout phénomène causale de la nature (le pourquoi de son existance même !). Pourquoi la matière a t-elle des propriété positif ou négatif, car en fait c'est cela qui fait quant électomagnétismes la matière évolut a partir d'éléments en structure moléculaires de plus en plus complexe (et il en est de même pour les nucléons : via quarks et électron/neutrinos/muons pour chaques éléments de la nature) !

Bien que l'effectivité qui traduit les dynamiques de la nature sous forme de lois soit observable et mesurable (via force, champs, événement et énergie), nous n'avons encore aucune idée de ce qui a précèder les prémisses de cette mécanique dynamique de surface des choses (le pourquoi de leurs potenciel de combinaison-association-désassociation), pourquoi en est-il ainsi !

Voilà la véritable question ! (dont l'effectivité prend forme via événement-action-force et champs d'énergie)

PS : La polarité électrique découle du potenciel interactionnel des particules impliquer dans une action, un événement, une dynamique de champs d'énergie et autre. L'effet n'est cependant pas la cause, car la cause est de ce qui est le plus fondamentale ! Ainsi champs électrique et polarité découle des propriétés d'interaction (sous forme de combinaison possible entre les charges électrique pour ce qui est des interaction électromagnétique et il en va ainsi pour les autres type d'interactions a travers leurs champs d'énergie respectif (nucléair fort, faible et gravitationnelle)). Mais rien nous dit de ce qu'est une polarité + ou -, ni de ce qu'est une charge électrique dans sa nature propre, et allant au-delà des prémisses simple et a propos de ce qui les attributs en relation électrique de polarité normalisé de manière mathématique !

Car en fait, au-delà des nombres et des chiffres qui caractérises l'observation et l'encapsulation de la dynamique effective (effets) des choses, il existe une réalité objective sur le en-soi de toute chose, car les choses et toutes les choses existent de par eux-même et de ce qui les fait ce manifester a nous via leurs dynamique d'échange et de relation !

Donc :

Pourquoi y a t-il ce potenciel d'échange entre les choses de la nature ?
Pourquoi la nature exist-elle sous deux formes : soit objectif sur le plan relationnelle et observable, et subjectif sur le plan des en-soi et des expérimentation qui nous fait tent interroger sur la nature en elle-même ?
Car si une chose existe, c'est qu'elle ce doit d'être dans son en-soi, car l'être ne peut-être une division du néant pour une chose qui existe objectivement et qui rente en effectivité de la dynamique même de l'univers, dont les prémisses lui servent de lois comportementale ?

Une chose objective, peut-elle être qu'une forme de représentation du néant sur le plan des en-soi et des subjectivité transcandentale (! pour rejoindre ici la métaphsique de Kant, disont !) ?

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Jeu 06 Mar 2008 12:29 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
nous n'avons encore aucune idée de ce qui a précèder les prémisses de cette mécanique dynamique de surface des choses (le pourquoi de leurs potenciel de combinaison-association-désassociation), pourquoi en est-il ainsi !


Parce que.

Citation:
Mais rien nous dit de ce qu'est une polarité + ou -,


Et si ce n'était qu'un sens de rotation?

Citation:
car les choses et toutes les choses existent de par eux-même


Au contraire; toute chose existe comme étant la conséquence d'autre chose. Sinon, il n'y aurait ni entropie ni évolution.

Citation:
Pourquoi y a t-il ce potenciel d'échange entre les choses de la nature ?


Parce que tout se transforme constamment.

Citation:
Pourquoi la nature exist-elle sous deux formes : soit objectif sur le plan relationnelle et observable, et subjectif sur le plan des en-soi et des expérimentation qui nous fait tent interroger sur la nature en elle-même ?


Parce que tu en prends conscience.

Citation:
Car si une chose existe, c'est qu'elle ce doit d'être dans son en-soi,


Si une chose existe c'est parce qu'elle est active; si elle ne faisait qu'être, elle serait passive et elle n'existerait pas.

Citation:
Une chose objective, peut-elle être qu'une forme de représentation du néant sur le plan des en-soi


Non; elle en est l'antithèse.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 07 Mar 2008 12:53 am    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

glevesque a écrit:

Car si une chose exste, c'est qu'elle ce doit d'être dans son en-soi, car l'être ne peut-être une division du néant pour une chose qui existe objectivement et qui rente en effectivité de la dynamique même de l'univers, dont les prémisses lui servent de lois comportementale ?

Salut , l'etre ne peut pas etre une division du Néant bien sur ,cependant
dans un de mes derniers message ,j'ai utilisé la notion de Néant pour
indiquer la facon que la structure de l'espace peut évolué pres de la matiere et lorsque cette espace s'éloigne de cette matiere;
évolution vers le Néant indique simplement un sens,dans une direction
qui défait la structure de l'espace ,et il y a l'évolution en sens inverse,tout dépend si la matiere se rapproche ou s'éloigne d'un volume d'espace donné.
glevesque a écrit:

Une chose objective, peut-elle être qu'une forme de représentation du néant sur le plan des en-soi et des subjectivité transcandentale (! pour rejoindre ici la métaphsique de Kant, disont !) ?

Un volume d'espace sans atome est une réalitée objective ,bien sur ,mais ce fameux Néant a le mérite de nous faire prendre connaissance
de la réalitée d'un volume d'espace meme sans atome et peu servir de repere pour savoir dans quelle sens l'évolution de la structure de l'espace se fait .
Je ne connait pas la métaphysique de Kant ,j'espere tout de meme avoir apporter un début de réponse a votre question Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard


Dernière édition par b1a2s3a4l5t6e7 le Ven 07 Mar 2008 9:24 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Ven 07 Mar 2008 4:22 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
" L'etre ne peut pas etre une division du Néant ? "

Je ne suis pas d'accord !!!
Confused

A partir du moment ou nous nous référons a une partie locale du Bing-Bang, ici, le magma terrestre, nous pouvons commencer a nous séparer de la soupe primaire.

---

Nous utilisons ce principe dans nos relations familiales.
Alors, pourquoi ne pas la reproduire a un niveau plus grand !!?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 07 Mar 2008 11:04 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut b1a2s3a4l5t6e7

Alors ton néant est en fait une version d'un certain vide de potenciel de changement d'état de la matière (la matière étant un potenciel d'excitation de potenciels d'un champs d'énergie quelconque, ou de suface de ce champs) !

Il est vrai qu'un potenciel infinémant infinitécimale (potenciel du vide quasi a zérro) peut ressembler a du néant, mais ce vide par rapport a l'univers est aussi un étant de potenciel future (par rapport au présent) !

Un potenciel virtuelle, est toujours un potenciel probable bien que non possible ! D'ailleur le Néant est notre limite conceptuelle des prémisses de l'univers qui nous est encore inconnut (ou lois physique plus complète)

Néant ===> Potenciel virtuelle du vide quasi absolut ! (nulité des fluctuation quantique, mais là ou il y a existance, il y a aussi potenciel des fluctuation quantique (qui est en fait une indéterminé de notre connaissence en MQ baser sur les prémisse d'Heizenberg et de Strodinger appliquer et transporté en cosmologie) )

PS : Big bang ou pas, moi je ni crois pas !!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Ven 07 Mar 2008 9:41 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

glevesque a écrit:


Néant ===> Potenciel virtuelle du vide quasi absolut ! (nulité des fluctuation quantique, mais là ou il y a existance, il y a aussi potenciel des fluctuation quantique (qui est en fait une indéterminé de notre connaissence en MQ baser sur les prémisse d'Heizenberg et de Strodinger appliquer et transporté en cosmologie) )

Salut ,en fait j'utilise des expressions différentes de certaine version
officielles ,mais il y a un point commun entre nos expressions et ce point commun est :
la matiere influence l'espace
selon certain auteur dont Albert Einstein ,la matiere déforme l'espace et
courbe cette espace,je l'ai appris sur des forums et s'il vous plait qu'on me corrige si je fait erreur.
Aussi apres avoir écris ma version sur l'énergie sombre ,j'ai lu que certain auteur sur l'énergie sombre utilise l'expression : structure de l'espace pour expliquer leurs versions.
Moi j'ai copié l'expression :structure de l'espace ,parce que cette expression défini bien mon opinion sur l'espace et je préfere cette expression a la courbure de l'espace ,cependant le therme :
déformation de l'espace ressemble bien a mon expression :
modification de la structure de l'espace.
Moi quand j'utilise la notion de Néant c'est aussi pour éviter de trop donner des détails sur cette modification de la structure de l'espace ,je me contente d'indiqué le sens de la modification de la structure de l'espace(évolution vers le Néant ou pas selon qu'un volume d'espace se rapproche de la matiere
ou s'en éloigne),(mais si la structure de l'espace est tres modifié vers ce Néant ,le potentiel de reformation de cette structure demeure et cette reformation se produit lorsque la matiere s'éloigne de ce volume d'espace).
Je veu évité de détailler des théories en physique quantique du vide ,quand j'utilise l'expression du Néant ,bien que je trouve que ce concept de Néant s'integre bien dans toute les théories sérieuses de l'espace.
glevesque a écrit:

PS : Big bang ou pas, moi je ni crois pas !!!!!

Gilles

Moi je ne crois pas non-plus a la version Big-Bang officielle telle qu'on nous l'explique ,mais le concept d'expansion originelle me semble fondé
et mon opinion inclus d'autres concept autre que le simple concept d'expansion(a propos des premiers instants),enfin j'ai déja eu l'occasion de vous donnez mon point de vu sur ces premiers instants Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 5:57 am    Sujet du message:
Répondre en citant

En réalité le Big-Bang ne concerne pas la création de l'univers mais plutot la création de notre univers.

Confused

L'aviez vous compris dans ce sens au moins ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 10:53 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
En réalité le Big-Bang ne concerne pas la création de l'univers mais plutot la création de notre univers.

Confused

L'aviez vous compris dans ce sens au moins ?


Salut Madarion

Belle pirouette s'il en est une. Un syllogisme que j'ai de la misère à comprendre. Tu veux bien l'expliquer à un vieux monsieur qui est dure de la feuille et de la comprenure!

P.S.Je ne savais pas qu'il y avait plusieurs univers?

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 12:57 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut (b1a2s3a4l5t6e7)

Citation:
selon certain auteur dont Albert Einstein ,la matiere déforme l'espace et
courbe cette espace,je l'ai appris sur des forums et s'il vous plait qu'on me corrige si je fait erreur.
En fait cela est exacte dans le formalisme à la einstein (terme de substancialisme du continuum). La relativité générale encapsule les effets que subient les corps les uns par rapport aux autre à travers un cadre relativiste (vitesse et énergie élevé de l'ordre de plus de 10% de celle de la lumière, avec C invariant et l'équivalence E=MC2, ici c'est le C2 qui indique l'énergie maximum de repos (mais qui crois avec les impulsions différenciels) ) ! Le fait de prendre le temps (terme de durée) et l'espace (terme d'étendut) fait en sorte de faire ressortir le dynamisme et les grandeurs d'action mesurer qui soutient la manifestation et les comportement de la matière-énergie à travers les champs de gravitation (l'effectivité donc !).

Cette dynamique encadre les différenciel de temps et d'espace et cela fait resortir les grandeurs d'action comportementale et les effets que subissent les corps dans des champs de gravitation. En relativité on encapsule donc les effets, les effets qui se manifeste a partir de ce qui les entours (espace et temps sur le plan interactionnelle et relationnelle) et qui dévoile leurs effectivité selon leurs évolution relationnelle sur le plan énergétique (quadrivecteurs). Les corps évolut et cela se manifeste par des relations différenciels (hammiltoniens/lagrangiens) de ce qui les caractérises les uns par rapport aux autres, c'est le temps et l'espace et les relations d'avec l'évolution des reperts (les uns par rapport aux autres encastré dans et à travers l'invariance de C) qui dévoile cette manifestation de l'effectivité comportemental et qui donne l'impression de la courbure (sur le plan objectif et réelle) du continuum espace-temps et de son interprétation de manière géométrique !

Le formalisme relativiste est effectivement de forme géométrique, mais ce que la relativité encadre sous forme mathématique, n'est en fait que les effets de la manifestation comportemental des choses par rapport de ce qui entoure (espace et temps) ces même choses (les reperts et la matière (atomes et particules) qui les constitut) !

Ce que dévoile en réalité le formalisme relativiste (mathématique) est donc les effets que nous interprétons par les interactions gravitationnelle, et non de ce qu'est en réalité et comme subtance objective dans la nature cette même gravitation (via son effectivité d'interaction) que nous mesurons les effets ! (nous mesurons les effets et non la véritable nature de la cause)

L'espace et le temps de la relativité se courbe de manière géométrique accause de l'invariance de C (relation V/C) a travers nos relation mathématique qui traduises ses comportements que nous observons et mesurons !

Mais ce n'est en aucun cas l'espace ni le temps objectif et réelle qui sert de tissus de fond en relativité générale (en relativité il ne s'agient que de variable dynamique traduisant cette relation d'effectivité), qui se courbe de manière a traduire nos relation mathématique de manière géométrique ! Les relations entre les reperts son effectivement tributaire de cette relation, mais ce n'est pas le continuum de Minkoswki qui subit cette influence, mais bien les objets en eux-même (via les particule qui les composent) !

Il y a donc une relation géométrique que nous traduisons via la relativité pour représenter les champs de gravitation, mais cette géométrie découle des relations d'avec les différents référenciels face a l'invariance de C (chacun se crois le centre de l'univers), et non de l'espace ou du temps objectif de la nature (qui objectivement dans la nature réelle des choses n'existe pas, découlant tout simplement de relation de durée et d'étendut via des relations reliés aux mouvement (mouvement qui présuppose des relations d'échanges d'énergie, des transitions d'états et de leurs évolution) !)

Ce n'est donc pas le temps objectif ni l'espace objectif qui subit les effets comme cause de la gravitation, mais bien d'une autre chose que nous avons pas encore découvert, et qui se retache aux niveaux d'énergie d'ordre relativiste ! Ce n'est pas ce qui entoure les choses, mais bien de ce qui compose les choses, qui subit les effets des champs de gravitations et ses effets se manifeste de manière géométrique via les relations de l'évolution des choses-repert relié aux mouvement-transition-impulsion différentiels-translation d'état d'énergie et tout le reste !

Le temps et l'espace de la relativité encardre le dynamique de la gravitation, mais le temps et l'espace de la relativité dévoile la géométrie courbe par les effets de la dynamique en transition qui relit les choses par des relations de variation en durée et en étendut de ce qui évolut par rapport a ces même états de relation, ce n'est pas l'espace ni le temps qui ce contracte ou se dilate (V/C) pour donner la géométrie courbe, mais bien autre chose comme cause réelle, et non comme effet d'une dynamique !

Pour faire resortir une grandeur d'action d'une force ou d'un champs d'énergie, il faut mesurer et faire entrer en relation ce qui les place l'un par rapport aux autres, cad l'évolution de leurs relation mutuelle ! Mais cela dévoile seulement les effets et non la cause !!!!!!!!

La relativité générale d'Einstein est donc en réalité la relativité de Lorentz !

PS : Pour Yves, et ceci est de l'épistémologie !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Sam 08 Mar 2008 1:30 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 1:14 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

PS 2 :

Le continuum d'espace-temps est donc purement et simplement qu'un simple objet de représentation mathématique ! Et la véritable géométrie courbe qui se dévoile via la mesure des effets (de l'effectivité comportemental) concerne en propre de ce qui constitut les choses face a leurs relation mutuelle !

Il ne s'agit donc pas de temps et d'espace réelle en courbure géométrique prix comme cause au continuum, mais bien comme objets de mesure interprétative d'effectivité (objet de temps et d'espace virtuelle donc face a la véritable réalité de tout les jours) !

Le continuum temporelle n'existe donc pas dans la nature réelle (mais il existe comme objets mathématique)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 1:24 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gilles

Gilles a écrit:
La relativité générale d'Einstein est donc en réalité la relativité de Lorentz !

PS : Pour Yves, et ceci est de l'épistémologie !


Merci pour ce petit bout de phrase sur l’épistémologie : Branche de la philosophie qui fait une étude critique des sciences, ayant pour objet de déterminer leur origine logique, leur valeur et leur portée. (Antidote)

Mais malgré ton long texte pour répondre à la simple question que j’ai posée à Madarion sur les univers multiples, ce beau texte que tu as patiemment pondu pour soi-disant répondre à ma question n’est pas du tout épistémologique, mais drôlement emberlificoté. Moi qui croyais que l’épistémologie pouvait simplifier la compréhension des sciences, il me semble qu’avec ton texte, tu as réussi à la rendre encore plus confuse et cela sans répondre a la question fondamentale (combien d’univers)?

Je compte sur notre ami Madarion pour me donner une réponse plus concise.

Amicalement et merci pour ton intérêt et ta considération pour ma culture.

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.


Dernière édition par vinety le Sam 08 Mar 2008 2:00 pm; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 1:29 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

En fait, je répondait à b1a2s3a4l5t6e7 !

Martinon ou Madarion ?

Yves, essait de faire plus attension à tes lectures ! Antidote te permet de corriger mais pas de comprendre (hihihihihi, Laughing Razz joke !!! )

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 1:44 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
En réalité le Big-Bang ne concerne pas la création de l'univers mais plutot la création de notre univers.

Confused

L'aviez vous compris dans ce sens au moins ?



si je traduit correctement la singularité du temps zéro en arabe ; je constate vraiment de ma part que le rien et le néant sont nés encore avec le bibg bang
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 1:57 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Salut

En fait, je répondait à b1a2s3a4l5t6e7 !

Martinon ou Madarion ?

Yves, essait de faire plus attension à tes lectures ! Antidote te permet de corriger mais pas de comprendre (hihihihihi, Laughing Razz joke !!! )

Gilles


Salut Gilles

Tu as raison, j'ai gaffé, je voulais dire Madarion, texte que j'ai déjà réédité.

l'Antidote permet de corriger mais aussi de comprendre, quand il s'agit de mots correctement autographiés. Very Happy Razz Razz Wink

Amicalement et merci pour l'erreur de ma part.

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 2:51 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

vinety a écrit:
...
l'Antidote permet de corriger mais aussi de comprendre, quand il s'agit de mots correctement autographiés. Very Happy Razz Razz Wink


Ah bon, en fait il y a n'a qui triche ?

j'utilisais Antidote avant,
Puis en formatant mon ordi je me suis dis que ce n'étais pas intelligent d'utiliser un correcteur.

Mais bon !
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 3:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Madarion a écrit:
vinety a écrit:
...
l'Antidote permet de corriger mais aussi de comprendre, quand il s'agit de mots correctement autographiés. Very Happy Razz Razz Wink


Ah bon, en fait il y a n'a qui triche ?

j'utilisais Antidote avant,
Puis en formatant mon ordi je me suis dis que ce n'étais pas intelligent d'utiliser un correcteur.

Mais bon !


Salut Madarion

Tu n'as pas répondu à ma question de base: combien d'univers?

Pour la tricherie, je crois que tu n'as jamais connue l'Antidote, à moins que la constatation de tes erreurs syntaxiques ajoutent à ta foi religieuse (croyance) sur la faiblesse des hommes en toutes choses, et que l'homme soit un animal qui ne peut apprendre. Tu as bien appris à parler, tu pourrais maintenant apprendre à écrire sans faute et de ce fait tu deviennes aussi intelligent que les dieux que tu adores.

L'Antidote est un oultil semblable au web, par lequel tu peux écrire sans faute et faire accroire à tous le monde que tu es un as de la culture, non? Je ne comprends pas que te prives de l'un quand tu abuses abondamment de l'autre

P.S. Arrêtes de bluffer et mises, nous verrons après si tu gagnes ou pas.

Amicalement et combien d'univers?

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 3:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

lamarchat a écrit:
Madarion a écrit:
En réalité le Big-Bang ne concerne pas la création de l'univers mais plutot la création de notre univers.

Confused

L'aviez vous compris dans ce sens au moins ?



si je traduit correctement la singularité du temps zéro en arabe ; je constate vraiment de ma part que le rien et le néant sont nés encore avec le bibg bang


Salut Lamarchat

Le néant est bien le zéro arabe ou indien ou mayas. Madarion a quelques problèmes avec le concept du néant et de l'univers. Il y réfléchit actuellememt intensément et devra très bientôt nous donner une réponse pour éclairer notre lanterne obscurcie par la science.

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 5:59 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

Madarion a écrit:

En réalité le Big-Bang ne concerne pas la création de l'Univers,mais plutot
la création de notre Univers

Salut ,selon vous notre Univers serait-il seulement l'Univers observable ?
Ou ,faites vous allusion a de possible Univers parallele qui ne serait pas né du Big-Bang ?
Ou ,y aurait-il d'autres Univers selon vous ,qu'on ne pourrait observé ?
Pardonne nous Madarion , il se peut que nous soyons tres peu informé
a ce propos Surprised .
glevesque a écrit:
La relativité générale encapsule les effets que subient les corps les uns par rapport aux autre à travers un cadre relativiste (vitesse et énergie élevé de l'ordre de plus de 10% de celle de la lumière, avec C invariant et l'équivalence E=MC2, ici c'est le C2 qui indique l'énergie maximum de repos (mais qui crois avec les impulsions différenciels) ) ! Le fait de prendre le temps (terme de durée) et l'espace (terme d'étendut) fait en sorte de faire ressortir le dynamisme et les grandeurs d'action mesurer qui soutient la manifestation et les comportement de la matière-énergie à travers les champs de gravitation (l'effectivité donc !).

Salut ,alors en absence de vitesse importante(moin de 10 % pour le rapport V/C ) entre les reperes inertiel ,il n'aurait donc pas de déformation de l'espace ,ni de coubure de cette espace ,selon la relativitée général .
glevesque a écrit:

Ce n'est donc pas le temps objectif ni l'espace objectif qui subit les effets comme cause de la gravitation, mais bien d'une autre chose que nous avons pas encore découvert, et qui se retache aux niveaux d'énergie d'ordre relativiste ! Ce n'est pas ce qui entoure les choses, mais bien de ce qui compose les choses, qui subit les effets des champs de gravitations et ses effets se manifeste de manière géométrique via les relations de l'évolution des choses-repert relié aux mouvement-transition-impulsion différentiels-translation d'état d'énergie et tout le reste !

Selon votre avis il aurait inter-action a distance sur la matiere ,par exemple , comme si Spiderman aurait lancé ses fils d'araignées invisible sur un objet et une fois ces fils bien collé sur l'objet ,il aurait tiré sur ces fils pour approcher l'objet de lui .
Cette opinion demeure parmis plusieurs Sad ,mais d'autres comme moi
propose une autre hypothese et vous la connaissez.
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
kalolo
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 61

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 9:28 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Il faut bien garder à l'esprit que le BigBang n'est que l'interprétation de ce que l'on observerait si on remontait le temps à rebour, en partant de l'instant présent , en tenant compte de l'expansion de l'univers.

Si l'on inverse l'expansion de l'univers, rectilignement, on obtien toute la matière de l'univers concentrée en un point. Il a bien fallu trouver une explication de ce qui se passe lorsque toute la matière de l'univers se retrouve en un point et qu'est-ce qui fait que cette matière peut tenir en ce point.

Le BigBang n'est pas un fait mais une "hypothése probable" du comment de l'apparition et de l'expansion de l'univers.

Toute les théories traitant de ce qui s'est passé à l'instant T+0s ou T+1s du BigBang ne tiennent que tant que l'hypothèse du BigBang tien.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3046
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Sam 08 Mar 2008 9:45 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

kalolo a écrit:
Il faut bien garder à l'esprit que le BigBang n'est que l'interprétation de ce que l'on observerait si on remontait le temps à rebour, en partant de l'instant présent , en tenant compte de l'expansion de l'univers.

Si l'on inverse l'expansion de l'univers, rectilignement, on obtien toute la matière de l'univers concentrée en un point. Il a bien fallu trouver une explication de ce qui se passe lorsque toute la matière de l'univers se retrouve en un point et qu'est-ce qui fait que cette matière peut tenir en ce point.

Le BigBang n'est pas un fait mais une "hypothése probable" du comment de l'apparition et de l'expansion de l'univers.

Toute les théories traitant de ce qui s'est passé à l'instant T+0s ou T+1s du BigBang ne tiennent que tant que l'hypothèse du BigBang tien.

Salut ,mais l'extrapolation vers le passé peu etre fait jusqu'a une certaine date et cette date correspond au moment ou l'Univers avait un volume raisonable ,disons a partir de l'émission du rayonnement faussile ,a ce moment le rayon de l'Univers avait peut-etre plus de 100 millions d'années lumiere ,je ne me souvient plus de mon estimation ,mais c'est
dans cette ordre de grandeur .
Avant l'émission de ce rayonnement faussile ,il faut faire intervenir le concept de neutralitée diminuant ,car a ces temps lointain rien n'était
perceptible ,pas de longueur évidente ,de temps évident ,de surface et d'espace évident ,aussi tous les aspects n'étaient pas évident ,solidité,
champ,énergie,force etc.,
les opposées se sont manifesté de plus en plus et c'est comme cela que l'ere de la neutralitée total (ou ere du Néant) a pris fin plus ou moin lentement Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 3:25 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut à tous ; j'essaye de vous dire :
Ce que me parait amusant et je n'ai pas compris ; c'est ces proposition des autres ; des fois ils proposent comme ça : un vaisseau démarre de la terre à une vitesse de 0,99 c et il arrive à conclure des bons résultats selon eux dans ce sens mais pour moi avec cette vitesse proposée ; je constate de ma part que ce vaisseau démarre alors avec une masse relative qui peut atteindre la masse du soleil et plus et je vais constater qu'il va attiré avec lui la terre et va déformer l'espace et le tout ; c'est l'incompris et c'est de l'amusant qui me parait si je ne suis pas trompé
Amicalement
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 4:30 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Si l'on inverse l'expansion de l'univers, rectilignement, on obtien toute la matière de l'univers concentrée en un point.


Ce n'est pas tout à fait cela.

Si on inverse l'expansion de l'univers, on obtient tout l'espace de l'univers concentré en un seul point.

Citation:
mais l'extrapolation vers le passé peu etre fait jusqu'a une certaine date et cette date correspond au moment ou l'Univers avait un volume raisonable ,disons a partir de l'émission du rayonnement faussile ,a ce moment le rayon de l'Univers avait peut-etre plus de 100 millions d'années lumiere


Si tu retournes dans le passé, tu ne peux pas arrêter avant d'arriver au début, donc à l'instant zéro. Lors de la "libération des photons" l'univers éatit âgé de 380,000 ans donc aurait eu un rayon de 380,000 années-lumières. Et les photons furent libérés parce que l'univers était en expansion. Donc l'expansion a dû commencer dès le tout début. Ce qui t'amèmne à l'instant de Planck et qui t'oblige à donner une dimension à l'univers de 10^-33 m qui serait alors un diamètre et non un rayon.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 5:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Elie l'Artiste a écrit:
Citation:
Si l'on inverse l'expansion de l'univers, rectilignement, on obtien toute la matière de l'univers concentrée en un point.


Ce n'est pas tout à fait cela.

Si on inverse l'expansion de l'univers, on obtient tout l'espace de l'univers concentré en un seul point.


Théorie du Big-Bang contre théorie des Branes.
Cool
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Dim 09 Mar 2008 6:52 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

kalolo a écrit:
Il faut bien garder à l'esprit que le BigBang n'est que l'interprétation de ce que l'on observerait si on remontait le temps à rebour, en partant de l'instant présent , en tenant compte de l'expansion de l'univers.

Si l'on inverse l'expansion de l'univers, rectilignement, on obtien toute la matière de l'univers concentrée en un point. Il a bien fallu trouver une explication de ce qui se passe lorsque toute la matière de l'univers se retrouve en un point et qu'est-ce qui fait que cette matière peut tenir en ce point.

Le BigBang n'est pas un fait mais une "hypothése probable" du comment de l'apparition et de l'expansion de l'univers.

Toute les théories traitant de ce qui s'est passé à l'instant T+0s ou T+1s du BigBang ne tiennent que tant que l'hypothèse du BigBang tien.


Salut Michel, long time no see

Moi j’aime bien ton interprétation du Big Bang, elle me réconcilie avec l’idée de l’ère de Planck, que je trouve pas mal, sinon trop théorique, près de l’infalsifiable. Comme basalte, j’y trouverais une dimension plus près de la sienne, plutôt que de celle de Planck, et qui semble plus près du GBS. Comme de raison, comme toutes les théories sur la cosmologie, on n’est pas près de prouver dans un sens comme dans l’autre, toutes ces belles théories sur l’univers, qui ne pourra jamais être vérifier sur place, faute de moyen pour y parvenir.

Les cosmologistes et les exobiologistes ont un bel avenir devant eux, car ils ne pourront jamais prouver leurs théories exubérantes comme les univers multiples et la genèse de la vie, qui serait extraterrestre. La métaphysique à côté de celles-ci est de la petite bière. Embarassed Razz

Amicalement

Vinety
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 7 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003