FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Vent d'ether
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
kalolo
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Juil 2007
Messages: 61

 Message Posté le: Ven 04 Jan 2008 8:55 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour Elie l'Artiste,

tu a écrit:
(3)Une autre notion que je défends de toutes mes dents, est que le mouvement existe en soi même si on le perçoit et on le mesure relationnellement. L’outil pour le percevoir et le mesurer est relatif; mais en deçà de sa perception, le mouvement existe et est une réalité objective.
Le problèle de cette notion est que l'on pourait très bien trouver un mouvement "orphelin". Un mouvement qui ne serait lié à rien d'autre que lui-même. Si un objet, fusse t-il une onde, rencontre ce mouvement (du néant) alors son propre mouvement en serait modifié.

tu a écrit:
(5)Une grande question sur laquelle je bute souvent est la nature du « tissu de l’espace ». Pourtant, je possédais toutes les infos nécessaires et, parfois même, je donnais la réponse sans, cependant, vraiment prendre conscience de l’importance du concept « mouvement » impliqué.
Pour pouvoir décrire le tissu de l'espace il est necessaire d'en retirer tout ce qui n'est pas ce tissu, tel les particules qui pourait biaiser cette description. Or si l'on retire tout ce qui n'est pas le mouvement lui-même il ne reste que le mouvement du néant et donc on en revient à la potencialité d'un mouvement.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Sam 05 Jan 2008 8:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Le problèle de cette notion est que l'on pourait très bien trouver un mouvement "orphelin". Un mouvement qui ne serait lié à rien d'autre que lui-même. Si un objet, fusse t-il une onde, rencontre ce mouvement (du néant) alors son propre mouvement en serait modifié.


Qu'est-ce qui dit que cela n'est pas le cas puisque le mouvement initial précède tout autre mouvement d'objet. Le mouvement de l'objet devient relationnel tout simplement. Et le mouvement initial n'est pas du tout "orphelin" il est le travail d'énergie cinétique. Wink

Citation:
Or si l'on retire tout ce qui n'est pas le mouvement lui-même il ne reste que le mouvement du néant et donc on en revient à la potencialité d'un mouvement.


Si tu retires ce qui n'est pas mouvement lui-même tu ne retires pas grand chose puisque tout est mouvement. Le moindre atome est mouvement; le moindre quark est mouvement. Et si tu retires le mouvement, tu n'as plus rien; même pas d'espace ni de temps. Wink

Citation:
il ne reste que le mouvement du néant et donc on en revient à la potencialité d'un mouvement.


Et comme le néant ne peut pas "être" de par sa définition; il ne nous reste que la potentialité d'être qui est obligé de se manifester. Wink
Lorsqu'elle se manifeste elle entre en mouvement évidemment
.
Et si tu retires la potentialité d'être, il n'y a plus que le "néant" qui , même lui, n'est pas; et rien ne sera jamais plus.

Comme tu le vois, le néant ne peut pas être et l'univers n'a pas le choix d'être. On n'a plus à se poser la question pourquoi l'univers est; c'est simplement parce qu'il ne peut pas "ne pas être". Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Dim 13 Jan 2008 3:01 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Alors là tu as un problème grave car avant le temps, espace, mouvement, cela n'est jamais représenté officiellement car avant tout ça, il n'y avait rien, même pas de "vide". Rolling Eyes


Excusez moi Elie; là il me parait que vous avez fraudé le sens de la singularité car l'avant le temps c'est le temps zéro encore et dans un sens proche de ça que j'ai cité avant " un éventuel lieu apparent plus loin de notre horizon actuel c'est le même lieu apparent de notre horizon qu'on a ; pour ne pas vous énerver …! Est il de physique d'essayer de comprendre de ma part encore en sens des opposants de ce big bang ou non et mes solaires amitiés
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Dim 13 Jan 2008 4:00 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Excusez moi Elie; là il me parait que vous avez fraudé le sens de la singularité car l'avant le temps c'est le temps zéro


Et c'est pour cela qu'il est important de situer dans le temps cette singularité. Elle se situe non pas à l'instant zéro mais bien à l'instant de planck; c'est à dire 10^-43 sec après l'instant zéro.

Et vous avez raison, avant le temps est l'instant zéro; de plus ce n,est pas vraiment un instant mais bien plutôt un "état" de ce qui est avant toute manifestation.

Pour les opposants du Big bang, je ne peux pas m'avancer, car je ne parviens pas à conceptualiser un univers éternel dans le passé et le futur qui subit une entropie. Embarassed Embarassed

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mar 15 Jan 2008 2:19 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Vous voyez Elie encore que notre horizon a une position apparente par rapport à chacun de nous très loin comme même de 30m ; et il est clair que cet horizon ne peut et ne pourra pas avoir une autre éventuelle position apparente différente de celle qu'il a en sens de l'éloignement ; même par une position imaginaire cher Elie dù à une autre singularité gh de votre apprenti Lamarchat ; mes imaginations dans ce sens peuvent prendre des vrais interprétations physiques et topologiques et on ne peut jamais comme on pensait avant pénétrer par imagination un bâton dans notre horizon ciel sans rapprocher notre horizon vers nous sans faire attention et faire pénétrer le bâton dans ce qu'on a rapproché comme ciel ; d'après ce qu'on sait en sens de courbure ; cette position apparente de l'horizon devait forcement se concentrer en remontant dans le temps ; mais quant cette concentration à marqué son début inverse en renversant le film de l'univers dans le sens que j'ai cité ; on dit que dans le passé une fois un homme a dit à ses gens venez venez voir une montagne est tombée du ciel dans la mer ; allant la voir tout de suite ils ont trouvé que c'est une île qui est apparue du fond de la mer et non une montagne et je ne vois pas que cette homme a trompé ; au contraire il a bien découvert malgré le résultat de sa découverte et mes solaires amitiés de mon sud méditerranéen
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 15 Jan 2008 2:35 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

C'est ce que j'appelle "regarder par différent bouts du tuyau". Laughing Laughing

C'est présent partout et dans tout. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
lamarchat
Chroniqueur


Inscrit le: 26 Mar 2007
Messages: 496

 Message Posté le: Mar 15 Jan 2008 3:38 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Permettez moi de vous dire Elie : comprendre l'univers et son destin avec une parabole ou hyperbole me parait franchement "moudh hika chouia" ; ce que me parait ne concerne cette fois ci que les gens qui sont uniquement comme moi et rien ne les interdit d'exister au quebec encore


"moudh hika chouia" c'est " fait rire un peu "et je vous remercie une deuxième fois
_________________
Un univers fini limité ou illimité ne peut pas supprimé l’incompris qui nous attire en sens d’une infinitude étrange et pas facile
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Yahoo Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 15 Jan 2008 3:56 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Evidemment, rien n'emp^che que nous nous amusions un peu. Laughing Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3053
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Dim 20 Jan 2008 3:38 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

Salut ,on a bien présenté plusieurs travaux de Maurice Allais dans ce fil ,mais j'ai trouvé un de ces travaux qui explique une de ces hypotheses
concernant ce vent d'Éther;
selon lui ,ce vent d'Éther serait causé par le mouvement de la Lune autout de la Terre(il y aurait bien un vent d'Éther qui tourne autour de la Terre).
Voici le lien de cette page[remarquer s.v.p. les formules (10) et (11) ] :
http://allais.maurice.free.fr/vent1.htm
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 2:34 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Merci pierre Wink

Ce qui a attirer le plus mon attention est cette partie du texte ;


Citation:
En fait, et fondamentalement, il s'agit bien dans les deux cas d'un même phénomène, un vent d'éther. Mais dans le second cas son interprétation est totalement différente de ce qu'attendait Michelson.

Le vent d'éther (Aether Drift de la littérature) n'est pas en effet égal à 30 km / sec., valeur considérée par Michelson à la suite d'une hypothèse inexacte ( il pensait que "La Terre se déplace au sein d'un Ether immobile").

En fait, le vent d'éther effectif est égal à 7,946 km / sec. correspondant à la vitesse de l'Ether à la surface de la Terre engendrée par le mouvement de la Lune autour de la Terre.

On a donc bien un vent d'éther, mais son origine est totalement différente de ce que l'on attendait a priori, savoir l'influence du mouvement de la Terre au sein d'un Ether que l'on supposait immobile.



Tres interessant tout ceci Wink

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 2:46 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut à tous.

Personnellement ce qui m'a le plus interpelé dans ce lien est le no 3:

Citation:
3.- Pour chaque Planète, et chaque Satellite des Planètes, la vitesse est égale à la vitesse de l'Ether environnant. En particulier la Terre et l'Ether ont le même mouvement autour du Soleil.



Lorsqu'on sait que chaque planète et chaque satelleit des planètes sont enveloppés dans une déformation plus grande qu'eux, il est évident que la vitesse de déplacement de ces déformations de l'espace est égale à la vitesse des "objets" en question. Ce qui donne une "identité" possible à ce qui est ici appelé l'éther.

En détectant la vitesse de déplacement d'une déformation spatiale, cela donne une "nature" détectable de ces déformations. Il serait peut-être révélateur d'appliquer cette notion à la photo du "bullet cluster" où nous détectons un volume quelconque que l'on a gratuitement identifié à de la matière noire. Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 1:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Voici un lien qui explique c'est quoi " le bullet cluster" qui est un autre sujet a la contreverse!!!;

http://wwwlapp.in2p3.fr/~taillet/dossier_matiere_noire/matiere_noire4_bullet.php

TRes bon lien qui explique bien la situation actuelle de la science Wink

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 2:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Intéressant, c'est vrai albert.

J'avais déjà répondu sur une discussion ici que le bleu du bullet cluster pouvait être des neutrinos comme je viens de lire sur ton lien; mais depuis, j'opterais plutôt pour deux simples déformations gravitationnelles qui s'étirent un peu comme le font les "tornades" . D'ailleurs, même si le bleu n'est pas tout autour du centre de gravité, on voit qu'il y est rattaché par une pointe du bleu en question.

Voir image en rayon X
http://wwwlapp.in2p3.fr/~taillet/dossier_matiere_noire/matiere_noire4_bullet.php

Mais il faut remarquer que nous avons affaire à deux déformations de l'espace applicables à deux amas de galaxies et ce genre de déformation de la géométrie de l'espace n'est pas exactement du même genre que celle d'une galaxie. Par le simple fait que ce genre de déformation n'arrête pas l'expansion de l'univers; autrement dit l'expansion de l'univers se fait sentir dans un amas de galaxies.

Ce qui nous indique que le genre de gravitation d'un amas de galaxies est beaucoup moins "solide" ou "collant" que la gravitation dans une galaxie. Ce n'est pas vraiment surprenant que la déformation spatiale soit perturbée au point de décentrer complètement les centres de gravité de chacune des déformations.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3053
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 7:57 pm    Sujet du message: Vent d'Éther
Répondre en citant

Salut ,j'ai bien apprécié vos réactions mais hélas ,comme il a été bien
mentioné dans ce forum,les spécialistes Allais et Miller n'ont pas été pris au sérieux dans la communautée international et j'ai personnellement fait une vérification rapide de cette non-reconnaissance ,simplement en
cherchant le mot éther dans mon dictionaire ,puis dans l'encyclopédie
web :Wikipédia ;
dans la page Wikipédia ont fait toutefois référence a Allais et Miller avec un tout petit lien a la fin de la page.
En fait plusieurs équipes ont fait des expériences en grande partie avec un interférometre amélioré avec un résultat nul pour l'Éther.
Bien que l'interférometre est extremement précis ,il est aussi tres difficile a utilisé ,par contre heureusement il existe des méthodes beaucoup plus simple pour évaluer le vent d'Éther dans l'environnement de la Terre et il faut simplement les essayé et j'ai bonne espoir que cela sera fait par plusieurs équipes avant longtemps Smile .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Lun 21 Jan 2008 9:57 pm    Sujet du message: Re: Vent d'Éther
Répondre en citant

b1a2s3a4l5t6e7 a écrit:
il existe des méthodes beaucoup plus simple pour évaluer le vent d'Éther dans l'environnement de la Terre et il faut simplement les essayé et j'ai bonne espoir que cela sera fait par plusieurs équipes avant longtemps Smile .


Voir cette expérience simple réalisée récemment.

http://arxiv.org/PS_cache/astro-ph/pdf/0604/0604145v1.pdf
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
b1a2s3a4l5t6e7
Moderateur en chef


Inscrit le: 22 Jan 2007
Messages: 3053
Localisation: Québec,(Québec),Canada

 Message Posté le: Mar 22 Jan 2008 7:01 pm    Sujet du message: Re: Vent d'Éther
Répondre en citant

Rock a écrit:


Voir cette expérience simple réalisée récemment.

http://arxiv.org/PS_cache/astro-ph/pdf/0604/0604145v1.pdf

Salut ,merci pour cette information ,cette fois on ne peut pas douter de cette belle expérience ;
imaginé ,on a noter un vent d'Éther qui produit un effet Doppler qui équivaut a un déplacement de longueur d'onde donnant un rapport de :

[(delta)Y]/Y = .0025 environ et le rapport de la vitesse du vent d'Éther

sur celle de la lumiere est d'environ la moitié de cette valeur ,soit :

Ve/C = .00123

Ve étant le vent d'Éther et C la vitesse de la lumiere.
La vitesse du vent d'Éther donné ici est de 371 km/s(plus ou moin .5km/s)
,on considere ici la vitesse du systeme solaire dans notre galaxie pour expliquer cette grande vitesse pour ce vent d'Éther.
Cette publication est assez récente (31 mars 2007) , donc il y a moin d'un an.
Comme les auteur(e)s ont écris ,ils esperent que d'autres équipent referont leurs expérience bientot car cette expérience est facile a réalisé.

A mon avis si l'interférometre de Michelson n'a pu lire de telle valeur ,c'est du a la validitée de la théorie de la relativitée et cette avis semble partagé par les auteur(e)s du présent article .

Il reste a etre patient et vigilent ,il y a surement d'autres expériences en cours et je pense qu'on asiste a un revirement de situation concernant la
reconnaissance de ce vent d'Éther dans l'environnement de la Terre et des autres astres Very Happy .
_________________
Merci de votre attention et de votre intérêt
Pierre Jones-Savard
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 2:37 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

PS pour Universus et Yves

Le monde n'est pas physique (reliant positiviste au réductionnisme), mais présente des propriétés physiques (aspect qui découle uniquement des facteurs d'échelles (MQ --->RG) et de notre approches), une particule par exemple (attribut physique qui encapscule des données expérimentales), découle de l'interprétation d'une interaction ! (entre celle-ci on ne le sais pas, et on immagine le reste en onde en MQ)

Les maths ne sont pas le langage de l'univers, mais bien un outils de notre création qui cherche a mieu interpréter les choses, rien de plus et rien de vrai, car après tout c'est nous qui tissons et orientons les files et les prémisses de notre entendement (conceptuelle et interprétative) et non la nature en elle-même (sa véritable objectivité qui est en dehords de l'interprétation humaine). PS : Même les ondes ne sont qu'interprétation, mais plus proche de l'incertitude de la réalité que ne le sont les particules comme t-elles !!!!

Citation:
Le ralentissement subi par les sondes Pionneers, ne prouve pas nécessairement que la vitesse inertielle prévue pour chacune d’elle soit due à la résistance de l’éther, mais bien, le fait d’une cause inconnue des planificateurs de vol. Le fait de l’incompréhension de la cause, ne met pas automatiquement de l’avant, l’existence de l’éther qui serait un milieu offrant de la résistance à l’avancement d’une sonde. Je crois qu’il est trop tôt pour conclure.
Et cela peut aussi être extrapoler a la courbe non symétrique de rotation des étoiles périfériques des galaxies (et oui, plus de matière noir, jaune, mauve ou autre !!!!!)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 2:54 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Et....

Et le temps n'est pas une dimension (objective), mais que l'expression d'une effectivité (cause ----> effet), car le temps exprime en fait la dynamique de l'évolution des choses, vers la cause qui les soutiennent ! (dynamique interne et énergétique)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 3:42 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gilles

Ces 14 jours d’éloignement du forum n’ont réduit en rien tes croyances ésotériques et tes fabulations sur le paranormal et la métaphysique. Si les math, la nature, les ondes et les particules, le monde et j’en passe ne sont pas physique que sont-ils donc? Des phantasmes, des pensées, etc. Tout cela pour conclure que le monde réel, la terre, les humains ne sont que des pensées. Mais j’y pense, des pensées de qui? Des anges ou des humains?

Si les humains peuvent penser, c’est qu’ils ont organe qu’on appelle le cerveau. Et si ce cerveau était aussi imaginaire, on ne pourrait discuter de ces choses? Donc le cerveau existe et abrite l’intelligence, qui permet aux humains de survivre dans la nature en utilisant des techniques d’exploitation de la matière, ce qui permet sa survivance.

Et c’est aussi ce cerveau qui a pu concevoir les sondes Pionneers, qui semblent défier les lois de la physique? Mais si ces sondes ne sont que l’interprétation d’une réaction quelconque, ils ne pourraient exister, non.

Que tu me dises que les mathématiques sont une création de l’homme pour interpréter les choses, j’y crois, mais que tu me dises que ces mathématiques ne soient pas vraies, hé bien là je ne comprends pas. Car une mathématique qui nous donnerait des solutions fausses serait aussi fausse et non utilisable. À quoi serviraient des mathématiques qui ne pourraient résoudre un problème connu, mais ayant des paramètres différents.

Je suis aussi conscient de la limite des mathématiques comme de la pensée philosophique. Si elles seraient si puissantes une comme l’autre, nous aurions résolu tous les questionnements que les hommes se sont posés depuis la nuit des temps. Je ne pas si naïf, au point de croire que les mathématiques soient assez puissantes pour résoudre à priori les différentes équations concernant la matière et l’univers. La science progresse en se reposant sur ce qui est connu et non sur ce qui est inconnu. Quand on cherche à comprendre la réalité des choses (pas à faire perdurer une croyance chérie), il est plus sûr et plus fertile de construire sur des bases stables que sur de l'inconnu.

P.S. Bon retour parmi le monde réel.

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 3:46 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Donc, dans une scène en parfaite immobilité ou il ni a aucune cause.
Par exmple, mon Père qui fait la sieste dans ça chambre,
le temps n'existe plus ?
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 4:33 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Si les math, la nature, les ondes et les particules, le monde et j’en passe ne sont pas physique que sont-ils donc?


Je n'ai aucune difficulté à les considérer comme des interprétations quantifiées d'énergie. Rolling Eyes Wink

Citation:
Tout cela pour conclure que le monde réel, la terre, les humains ne sont que des pensées.


C'est moins confrontant de dire des "énergies". Laughing Mais aussitôt que vous pénétrez le quantique, cela ressemble drôlement à des pensées. À la question: Penées de qui? La réponse ne peut être autre que: Pensées de ce qui précède le quantique. Rolling Eyes Wink

Il est à remarquer que la Phrase: "L'univers semble le produit d'une pensée qui agit par le simple fait d'être." ne fut pas écrite et dite par des philosophes mais bien par des physiciens et astrophysiciens. Wink

Citation:
Si les humains peuvent penser, c’est qu’ils ont organe qu’on appelle le cerveau.


Mais le contraire peut tout autant être vrai. Puisque tout les animaux jusqu'aux moins évolués ont un cerveau. Si un cerveau prouit la pensée, est-ce que les animaux les moins évolués pensent?
Il est donc tout aussi possible que le cerveau soit une concrétisation d'un besoin conscient de l'esprit pour qu'il puisse s'exprimer. On ne peut pas conclure en prenant une position si on n'essaie pas la position contraire, je pense. Laughing Laughing Wink

Citation:
Et c’est aussi ce cerveau qui a pu concevoir les sondes Pionneers, qui semblent défier les lois de la physique?


Ça, çà reste à être prouvé, puisque cette affirmation découle de la prémisse précédante. Personnellement je préfère attribuer ces conceptions à l'esprit humain plus qu'au cerveau. Ce dernier me semble être une "prise de raccourci" dangereuse de la déduction. Wink

Petite question: Elles défient quelles lois de la physique exactement?

Citation:
Je ne pas si naïf, au point de croire que les mathématiques soient assez puissantes pour résoudre à priori les différentes équations concernant la matière et l’univers.


Façon exacte de présenter le problème, mais délicat dans sa présentation de la réalité. La matière et l'univers n'ont aucune relation directe avec les équations. Les équations sont des outils d'interprétation des "faits événementiels" que sont la matière et l'univers. Laughing Wink

Les seuls "faits" qui existent sont l'univers et ses composants, s'il en existe plus que un. Le reste n'est qu'interprétations qui expliquent d'autres interprétations. Ce qui ne leur enlève pas leur valeur d'outils; mais ils ne sont pas des "faits" en soi.

Citation:
La science progresse en se reposant sur ce qui est connu et non sur ce qui est inconnu.


Ce qui signifie que l'univers, lui, repose sur ce qui est inconnu de la science., puisque, d'une certaine façon, la science recherche le passé de l'univers pour en expliquer l'évolution.

Citation:
il est plus sûr et plus fertile de construire sur des bases stables que sur de l'inconnu.


Normalement oui; par contre, la science ne contruit pas une connaissance; elle la creuse. Laughing Wink

Citation:
Donc, dans une scène en parfaite immobilité ou il ni a aucune cause.
Par exmple, mon Père qui fait la sieste dans ça chambre,
le temps n'existe plus ?


Pas du tout!

Ton père n'est plus dans sa chambre à faire une sieste car ni lui, ni sa chambre n'existent plus. Laughing Wink

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mar 29 Jan 2008 7:48 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Gilles

Gilles a écrit:

Les maths ne sont pas le langage de l'univers, mais bien un outil de notre création qui cherche a mieux interpréter les choses, rien de plus et rien de vrai, car après tout c'est nous qui tissons et orientons les files et les prémisses de notre entendement (conceptuelle et interprétative) et non la nature en elle-même (sa véritable objectivité qui est en dehors de l'interprétation humaine). PS : Même, les ondes ne sont qu'interprétation, mais plus proche de l'incertitude de la réalité que ne le sont les particules comme telles!!!!


Ici Gilles, je dois te féliciter pour la qualité de ce texte. Depuis que je te lis, je dirais que c’est la première fois que je comprends ce que tu écris et que les mots que tu emploies ne sont pas issus d’un dictionnaire pour impressionner la galerie. Ce qu’on peut en dire des choses avec des mots simples et à la portée de ceux qui te lisent.

Je constate aussi, que tu as grandement amélioré ta syntaxe, ta grammaire et surtout ton orthographe, bravo, et de plus, ça nous aide à mieux saisir ta pensée.

Mais malgré toutes les qualités de ton texte, je me demande s’il s’adresse réellement à Universus et à moi-même, où à ceux que tu veux convaincre que tes croyances sur le créationniste ou sur les idées religieuses que tu entretiens, sont basées sur la science que tu dénigres si joyeusement.

Je sais c’est le seul outil sur lequel tu peux t’appuyer pour te démarquer de la science, qui elle est basée sur le connue. Comme on peut placoter joyeusement, quand on discute de l’inconnue et qu’on n’a pas à faire la preuve de nos fantasmes ou de nos élucubrations ou de nos chimères. Quelle position confortable, quand seuls les mots comptent et peuvent servir d’artéfact ou de preuve. Je crois que l’on nomme ce contexte, religieux, philosophique ou dogmatique.

Je me demande s’il est possible pour un religieux de dire honnêtement, je ne sais pas. Cependant, la science, pas un scientifique en particulier, peut le dire et c’est pour cela que la recherche continue. Maintenant que les religieux savent tout sur tout, je me demande s’il ne faudrait pas remplacer tous les scientifiques par eux et observer ce qui va se passer, car ils savent tout et détiennent la vérité directement de Dieu. L’omniscience ou l’ignorance absolue?

P.S. Je me demande à quoi peut servir un discours sur les faiblesses de la science, n’est-elle pas d’origine humaine, avec ses défauts et ses points forts.

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
vinety
Chroniqueur


Inscrit le: 25 Déc 2007
Messages: 689

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2008 2:56 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

glevesque a écrit:
Et....

Et le temps n'est pas une dimension (objective), mais que l'expression d'une effectivité (cause ----> effet), car le temps exprime en fait la dynamique de l'évolution des choses, vers la cause qui les soutiennent ! (dynamique interne et énergétique)

Gilles


Salut Gilles

En clair, ce que tu dis sur le temps, est que le temps n'est pas matériel, mais bien l'expression arbitraire d'un instrument que l'on nomme, un chronomètre, une horloge, un cadran, etc, qui mécaniquement égraine le passage du temps, et que ce temps (secondes et heures), à comme étalon de base, la rotation de la Terre sur elle-même, que l'on a arbitrairement nommée le jour, qui a été divisé arbitrairement en 24 hrs.

Et ensuite ce temps arbitraire, est utilisé pour définir la vitesse: V=d/t.

Toujours en clair, toi comme moi pensons que l'idée du temps compressible ou expansible est absurde et relève d'un fantasme scientifique et que la RG qui s'en prévaut est fautive ou explique mal cette notion de la flexibilité du temps.

P.S. Ce que j'aime de la science, c'est quelle n'est jamais statique (figée dans le temps) et que chaque jour nous apporte une nouvelle découverte qui justifie ou invalide les théories ou les concepts scientifiques, qui ont été à priori échafaudés.

Amicalement

Yves
_________________
J'ai découvert le secret de la démagogie: toujours dire aux gens ce qu'ils veulent entendre, jamais ce qu'ils ne veulent pas savoir.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2008 3:16 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

En claire ce que je dis, c'est que tu ne connais strictement rien en neuroscience, RG et MQ pour argumenter comme tu le fais ! (position cartésienne et trop réductionnisme (réductionnisme n'est pas le même niveau qui relit les particules aux champs informelle (énergie) des niveaux d'organisation supérieur de la matière (Ex : gènes de développement et mécanisme épigénétique du cerveau et de l'évolution !!!!!!! Razz )) )

Je le répète, il s'agit d'une démarche épistémologique ! (ce basant sur des données tout a fait scientifique)

PS : De quel religion fais-tu référence ? (car il existent une multitude de champs de croyance et de fondamentalisme, et le réductionnisme pure en est un, et ceci au même titre que les religions fondamentalisme )

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------


Dernière édition par glevesque le Mer 30 Jan 2008 7:03 pm; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Madarion
Chroniqueur


Inscrit le: 18 Déc 2007
Messages: 2063
Localisation: Sud de la France

 Message Posté le: Mer 30 Jan 2008 6:50 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

vinety a écrit:
...
Je me demande s’il est possible pour un religieux de dire honnêtement, je ne sais pas. Cependant, la science, pas un scientifique en particulier, peut le dire et c’est pour cela que la recherche continue. Maintenant que les religieux savent tout sur tout, je me demande s’il ne faudrait pas remplacer tous les scientifiques par eux et observer ce qui va se passer, car ils savent tout et détiennent la vérité directement de Dieu. L’omniscience ou l’ignorance absolue?...


Shocked
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 4 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003