FAQ Connexion
Rechercher Profil
Liste des Membres Groupes d'utilisateurs
Se connecter pour vérifier ses messages privés
S'enregistrer
Vent d'ether
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Lun 17 Déc 2007 2:10 am    Sujet du message: Vent d'ether
Répondre en citant

Salut a tous et a chacun,

Il est souvent mentionné que les expériences avec les interférometres ont invalidés l'ether.

Qu'en est-il réellement selon le nobelisé Maurice Allais...


>>>L'expérience de Michelson
A la fin du 19ème siècle, les physiciens ont cherché à savoir s'il était possible, au moyen d'une expérience terrestre, de confirmer le chiffre de la vitesse de la Terre lorsqu'elle parcourt dans l'espace son orbite annuelle autour du Soleil. Cette vitesse, on le sait, est d'environ 30 km/s. A l'époque, l'opinion générale était que la Terre se déplace dans un éther immobile.

Albert A. Michelson, qui devait plus tard en 1923 devenir le Président de l'Académie des Sciences des Etats-Unis, imagina en 1881 un appareil qui permettait de mesurer la différence de vitesse de la lumière entre deux directions perpendiculaires. Cet appareil fut appelé "interférométre", car il utilisait la propriété qu'ont deux rayons lumineux, lorsqu'ils se combinent entre eux, de pouvoir créer des franges d'interférences. La réalisation de l'appareil fait appel à la mise en place d'une optique compliquée et de grande précision. En pointant son appareil dans la direction de la marche de la Terre, Michelson espérait trouver une différence de 30 km/s avec la vitesse mesurée dans le sens perpendiculaire.

Après une série d'expériences effectuées avec Edward Morley en 1887 et les années suivantes, il fallut se rendre à l'évidence: on ne trouvait pas le chiffre de 30 km/sec attendu. On trouvait bien une petite différence faible, de l'ordre de 8 km/sec, sans plus. Ce chiffre faible était incompréhensible car il ne correspondait à rien de connu.

Les conclusions de l'époque
Dans l'impossibilité d'expliquer les résultats obtenus, la communauté scientifique de l'époque préféra penser que les quelque 8 km/sec trouvés résultaient d'erreurs expérimentales et que, faute d'explication scientifique du résultat, on pouvait considérer que le résultat différentiel était nul.

On décréta par conséquent que la vitesse de la lumière était la même dans toutes les directions de l'espace et n'était pas influencée par le mouvement de la Terre. Qu'en conséquence, il n'était pas possible de détecter le mouvement de la Terre par des expériences terrestres.

C'est sur ce postulat, qui déjouait toutes les prévisions que, sur une idée de Lorentz, Poincaré d'abord, puis Einstein ensuite bâtirent leur théorie de la Relativité.

Entrée en scène de Dayton C. Miller
Dayton C. Miller était à la fin du 19ème siècle un jeune physicien qui avait participé aux dernières expériences de Michelson et de Morley. Il avait lui-même constaté de ses yeux le déplacement des franges de l'appareil et il n'avait pas accepté cette manière de décréter nul un résultat qui ne l'était pas.

Après la guerre de 14-18, alors qu'il était devenu Président de la Société Américaine de Physique, il résolut de recommencer l'expérience de Michelson et mit au point un interféromètre considérablement plus précis dans lequel la longueur du trajet lumineux dans l'instrument était 30 fois plus grande.

Après plusieurs séries d'expériences très longues et minutieuses s'étalant sur une année entière en 1925-1926, et qui comportèrent au total le chiffre extraordinaire de 200 000 lectures, il confirma publiquement qu'il existait bien une différence de 8 km/sec, en moyenne sur l'année, entre deux directions perpendiculaires dont il nota dûment les cordonnées variables suivant l'heure et la saison.

Lorsqu'il publia ses résultats, ce fut un tollé général : les résultats de Miller n'étaient pas possibles puisqu'ils n'étaient pas conformes à la Théorie de la Relativité !... Miller s'était forcément trompé !... Einstein, très honnêtement, déclara cependant : "Si les résultats du Dr Miller sont confirmés, la Théorie de la Relativité s'écroule. L'expérience est le juge suprême." (Revue Science, Vol.62, N°1596, 31 juillet 1925).

Le pauvre Miller dut subir cette avalanche de reproches. Après avoir essayé de se battre et de répondre aux objections, il succomba sous le nombre et baissa les bras. Mais il publia tous ses résultats dans le détail (Reviews of modern Physics, Juillet 1933).

Entrée en scène d'Ernest Esclangon et de Maurice Allais
Ernest Esclangon était un astronome qui fut Directeur de l'Observatoire de Strasbourg puis de Paris. Il effectua en 1926-1927 diverses expériences sur la direction d'un rayon lumineux réfléchi par un miroir. Ce rayon réfléchi n'est pas exactement symétrique du rayon incident comme le dit Descartes. Il y a une petite différence dite aberration. qui est due au fait que le miroir est entraîné par le mouvement de la Terre. Ses mesures lui ont permis de le vérifier. Il a ainsi pu mettre en évidence le mouvement de la Terre par une expérience terrestre. C'est un démenti flagrant au postulat d'Einstein.

Un peu plus tard, en 1927-1928, utilisant une lunette astronomique, il a pu mettre en évidence une différence systématique entre les lectures effectuées vers l'est et celles effectuées vers l'ouest ceci traduisant une dissymétrie optique de l'espace due à la rotation de la Terre.

Dans les années 1950, Maurice Allais, dans des expériences conçues par lui (voir site http://allais.maurice.free.fr ) et touchant à la fois à la gravitation et à la propagation de la lumière, avait mis en évidence des anomalies inexplicables par les lois physiques communément admises. Il avait, dès cette époque, constaté lui aussi qu'il était possible de mettre en évidence le mouvement de la Terre sur son orbite par des expériences terrestres . Il a été conduit à conclure à l'"Anisotropie de l'Espace" (c'est le titre de son ouvrage de 1997).

Il eut l'idée de reprendre les résultats de Miller et de les analyser soigneusement.

A la condition de mesurer le temps en heures sidérales, il fut stupéfait de constater dans ces résultats des régularités, une harmonie et une logique intrinsèque que Miller lui-même n'avait pas aperçues. Ces régularités, prouvent que les résultats de Miller n'ont pas été parasités par des influences extérieures ou des erreurs opératoires. Elles prouvent également la validité de l'interférométre lui même. On constate qu'il existe bel et bien une différence de vitesse de la lumière de 8 km/sec en moyenne sur l'année entre deux directions perpendiculaires. Les résultats de Miller doivent donc être considérés comme valables, car il est strictement impossible que ces régularités puissent être le fait du hasard.

Maurice Allais a publié ses conclusions dans 3 notes adressées à l'Académie des Sciences. Il a également fait paraître un article dans la revue de l'Ecole Polytechnique : "La Jaune et la Rouge" (N° d'octobre 2003). Ces documents sont publiés dans le site Internet cité plus haut. Voir aussi son ouvrage "l'Anisotropie de l'Espace".

La conclusion tirée par Maurice Allais est que la Terre et l'Ether qui l'entoure ont un même mouvement autour du soleil. Quant aux 8 km/sec, il les explique autrement et il en donne une raison confirmée par le calcul. Voir ses ouvrages : "L'Effondrement de la Théorie de la Relativité" et "Sur l'interprétation des expériences interférométriques de Michelson".

La situation actuelle
La validité des résultats de Miller ayant ainsi été confirmée, nous sommes obligés de tenir compte de l'opinion formulée par Albert Einstein lui-même : les lois de la Relativité sont invalidées. Seul demeure le principe d'équivalence de l'inertie et de la masse.

Mais ce n'est pas aussi simple : on refait à Maurice Allais le procès qui a été fait à Miller il y a 80 ans. Comme ce résultat met à mal la Théorie de la Relativité, on le déclare impossible a priori. Il n'est même pas besoin de perdre son temps à l'examiner.

On notera pourtant que Maurice Allais considère uniquement des faits expérimentaux. Il se contente d'exposer les conséquences des expériences de Miller !.. Il ne fait que livrer les résultats de l'Expérience qui, en matière scientifique, "est le seul juge". Il dit simplement, comme l'a dit Einstein lui même, que la Théorie de la Relativité est en défaut puisque les résultats de Miller sont prouvés.

La position de Maurice Allais est d'autant plus forte que les expériences ont été faites par un autre que lui, et que leurs résultats sont depuis 80 ans dans le domaine public : il ne peut pas être suspecté de les avoir influencés. De même, son travail est vérifiable par n'importe quel calculateur compétent.

Il appartient aux jeunes chercheurs, délivrés de préjugés dépassés, de réexaminer les théories actuellement admises. Nul doute que l'on arrivera un jour à une compréhension nouvelle de l'Univers, et à bâtir une nouvelle théorie qui englobera et expliquera tous les faits expérimentaux connus, ceux de Miller, Esclangon et Allais de même que ceux que l'on met aujourd'hui au crédit des Lois de la Relativité. Grâce à Maurice Allais, c'est une voie nouvelle qui s'ouvre aujourd'hui pour la Recherche.<<<


http://allais.maurice.free.fr/EnMarge.htm
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Lun 17 Déc 2007 2:56 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Merci rock pour ce post , ca me demangeais aussi Wink

Selon Maurice ALLAIS , voici ses 4 preuves de l'invalidites de la relativites general d'einstein

(1) — L’analyse des hodographes correspondant aux observations interférométriques de Dayton C. Miller de 1925-1926 démontre l’existence d’une très grande cohérence sous-jacente à ces observations, tout à fait inexplicable par des effets pervers.

(2) — La représentation d’ensemble des quatre hodographes elliptiques correspondant aux observations de Miller présente des régularités très remarquables.

Les centres des hodographes prennent place sur un cercle, et pour chaque heure sidérale les points correspondant aux quatre dates de Miller se situent eux-mêmes sur un cercle.

Les écarts par rapport à ces cercles sont relativement faibles.

Ces régularités confirment l’existence d’une structure très cohérente sous-jacente aux observations de Miller, non aperçue par Miller.

(3) — Il est totalement impossible de considérer que les régularités mises en évidence dans les observations interférométriques de Miller puissent être attribuées à des effets de température.

Il en résulte notamment que la vitesse de la lumière n’est pas invariante quelle que soit sa direction.

(4) — La théorie de la relativité restreinte qui implique l’invariance de la vitesse de la lumière est ainsi totalement invalidée par les données de l’observation.

Il en est de même de la théorie de la relativité générale dont la théorie de la relativité restreinte n’est qu’un cas particulier.

La source;

http://allais.maurice.free.fr/Science.htm

genie ou idiot Idea

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 12:30 am    Sujet du message:
Répondre en citant

albert einstein a écrit:
genie ou idiot Idea
amicalement


Avec un nobel dans sa poche,les probabilités penchent plus du coté génie. Laughing
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 12:52 am    Sujet du message:
Répondre en citant

J'ai jeté un coup d'oeil et l'existence de composantes périodiques m'interpelle bruyamment. Je vai tout lire attentivement.

Merci les gars!

Amicalement

André lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 1:01 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Bon, alors le defi ultime seras de "prouver " que la vitesse de la lumière n’est pas invariante quelle que soit sa direction. Shocked Question Question

Je vous rapelle que la vitesse de la lumière dans le vide = C = 299 792 458 m.s-1

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 1:28 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Tiré du message de Rock:

"Après une série d'expériences effectuées avec Edward Morley en 1887 et les années suivantes, il fallut se rendre à l'évidence: on ne trouvait pas le chiffre de 30 km/sec attendu. On trouvait bien une petite différence faible, de l'ordre de 8 km/sec, sans plus. Ce chiffre faible était incompréhensible car il ne correspondait à rien de connu.

Les conclusions de l'époque
Dans l'impossibilité d'expliquer les résultats obtenus, la communauté scientifique de l'époque préféra penser que les quelque 8 km/sec trouvés résultaient d'erreurs expérimentales et que, faute d'explication scientifique du résultat, on pouvait considérer que le résultat différentiel était nul."

Ce n'est donc pas nouveau "d'effacer" des résultats embarassant.

Mais on ne fait plus cela aujourd'hui; aujourd'hui on "imagine" des objets non confirmés et non observés comme la matière noire et surtout l'énergie sombre qui est un gravitation qui repousse. Laughing

On ne peut pas échapper à l'entropie. Rolling Eyes

Poursuivons:

Citation:
Après plusieurs séries d'expériences très longues et minutieuses s'étalant sur une année entière en 1925-1926, et qui comportèrent au total le chiffre extraordinaire de 200 000 lectures, il confirma publiquement qu'il existait bien une différence de 8 km/sec, en moyenne sur l'année, entre deux directions perpendiculaires dont il nota dûment les cordonnées variables suivant l'heure et la saison.


Une différence de 8 km/sec lorsqu'elle devrait être de 30 km/sec signifie que la différence est le produit d'autre chose que ce que l'on attendait.

Ensuite:

Citation:
Dans les années 1950, Maurice Allais, dans des expériences conçues par lui (voir site http://allais.maurice.free.fr ) et touchant à la fois à la gravitation et à la propagation de la lumière, avait mis en évidence des anomalies inexplicables par les lois physiques communément admises. Il avait, dès cette époque, constaté lui aussi qu'il était possible de mettre en évidence le mouvement de la Terre sur son orbite par des expériences terrestres . Il a été conduit à conclure à l'"Anisotropie de l'Espace" (c'est le titre de son ouvrage de 1997).



Des anisotropie de l'espace peuvent très bien être des déformation de sa géométrie.

Citation:
La conclusion tirée par Maurice Allais est que la Terre et l'Ether qui l'entoure ont un même mouvement autour du soleil.


le fameux éther qui l'entoure peut aussi être la déformation spatiale contenant la Terre.

Citation:
Il dit simplement, comme l'a dit Einstein lui même, que la Théorie de la Relativité est en défaut puisque les résultats de Miller sont prouvés.


Mais Einstein avait oeur pour rien parce que le 8 km/sec de différence peut très bien être causé par la déformation spatiale si celle-ci est un effondrement graduel de sa géométrie, c'est à dire de sa "métrique". Cette "différence" aurait la même source que la "différence" entre là où se trouve actuellement Pioneer et là où, selon les calculs, il devrait se trouver; je parle de l'anomalie Pioneer.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.


Dernière édition par Elie l'Artiste le Mar 18 Déc 2007 1:42 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 1:39 am    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

D' autres fait sur wikipedia a propos de M.Allais;


Citation:
Maurice Allais a consulté aux résultats des mesures de Michelson et Morley ainsi qu’aux vérifications ultérieures (en particulier Miller en 1925-26). Il en a personnellement conclu que :

l’expérience de Michelson n’avait pas duré assez longtemps pour observer clairement l’anisotropie de la vitesse de la lumière (pour lui, il aurait fallu qu’elle dure au minimum plus d’une révolution de la terre autour du soleil, ce qu’a fait Miller),

les résultats n’excluent pas un biais léger[3] (et dans le cas de Miller, Allais prétend lire une périodicité), que Michelson et Morley considèrent comme rentrant dans les incertitudes de mesure, et qu’Allais considère comme significativement supérieur à ces incertitudes

Ces remarques n'intéressent pas beaucoup la plupart des physiciens:

l'expérience de Michelson-Morley a été répétée avec une précision très supérieure depuis, les résultats concordant avec le relativité restreinte, il n'y a pas lieu de critiquer l'interprétation de l'expérience historique. Concernant l'expérience de Dayton Miller, les physiciens se sont depuis longtemps contenté de l'explication de Robert S. Shankland par les fluctuations de température.

Par ailleurs Roger Balian a rédigé une note[4] visant à réfuter les remarques d'Allais.


L’hypothèse d’Allais D’après Allais, ces résultats seraient dus à une propriété du vide, un éther, qui procurerait des propriétés anisotropiques à l’espace.

Le développement de son hypothèse lui fit postuler l’effet portant son nom. Plus simple à réaliser qu’une expérience d’interférométrie, c’est vers cette vérification qu’il porta ses efforts.

Il décrit ses hypothèses dans son livre, L'Anisotropie de l’Espace, publié en 1997.

Son hypothèse conduit à une vitesse de la lumière dépendante de la direction (puisque la Terre se déplace de 8 km/s par rapport à l’éther selon Allais).

Autrement dit, (et c’était son but) Allais récuse l’interprétation d’Einstein de l’expérience de Michelson-Morley, alors que des versions plus récentes de cette expérience excluent une variation de la vitesse de la lumière selon la direction supérieure à 2×10-13 en valeur relative.

Allais est donc contredit par des expériences postérieures de vérification de la relativité restreinte.

L’hypothèse développée par Allais lui-même pour expliquer les résultats semble donc réfutée. Arrivent ensuite des accusations [réf. nécessaire] contre la méthode même d’Allais :

d’abord, le fait d’avoir remis en cause un fondement de la physique alors qu’il n'était pas possible d’exclure une explication purement météorologique est une démarche incorrecte scientifiquement.

Plus généralement les chercheurs institutionnels se placent dans des laboratoires isolés des influences météorologiques pour tester la théorie de la gravitation.

Ensuite, les articles d’Allais mêlent remise en cause de la relativité et les accusations de plagiat contre Einstein :

si Allais considère que les deux sujets convergent dans sa démarche, le procédé peut apparaître comme une argumentation ad hominem contre Einstein.



En conclusion, monsieur allais cite meme cette citation;

[/quote]l'Ether peut être considéré comme animé du même mouvement que la Terre autour du Soleil. [quote]

J'ai un peu de difficulte a conceptualiser cela dans ma tete Shocked

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,


Dernière édition par André le Mar 18 Déc 2007 2:18 pm; édité 2 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
gab
Chroniqueur


Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 1451
Localisation: montreal

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 11:22 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Tant que personne ne reprendra pas l' expérience en question , on n' auras pas les résultats contater aujourd' hui , je suis sur qu' ils seraits plus pr.cis qu' il y a 80ans Shocked

tchaos
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 3:13 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

albert einstein a écrit:
En conclusion, monsieur allais cite meme cette citation;

l'Ether peut être considéré comme animé du même mouvement que la Terre autour du Soleil.
Citation:


J'ai un peu de difficulte a conceptualiser cela dans ma tete Shocked


Salut Albert

Cela est assez facile a visualiser dans ta tete: T'a juste a imaginé les gaz qui entoure et suit une comète par example.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 4:06 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

gab a écrit:
Bonjour

Tant que personne ne reprendra pas l' expérience en question , on n' auras pas les résultats contater aujourd' hui , je suis sur qu' ils seraits plus pr.cis qu' il y a 80ans Shocked
tchaos


En voila une qui est assez recente :
http://ephysics.fileave.com/physics/Silvertooth/EWW1989-p437-900w.jpg


_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Elie l'Artiste
Animateur-moderateur


Inscrit le: 12 Jan 2007
Messages: 2914

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 4:43 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

albert cite:

Citation:
l'Ether peut être considéré comme animé du même mouvement que la Terre autour du Soleil


et dit:

Citation:
J'ai un peu de difficulte a conceptualiser cela dans ma tete


Et pourtant, si tu conceptualises une déformation spatiale contenant la Terre , en orbite autour du centre de la déformation spatiale contenant le Soleil, ce n'est pas tellement difficile.

Un exemple en image qui peut le démontrer:



Tu n'as qu'à imaginer les lignes entourant la Terre, en rotation comme la Terre et en orbite autour du Soleil.

Amicalement

André Lefebvre
_________________
Selon Einstein, il n'existe que deux choses dans l'univers: 1) l'énergie cinétique et 2) l'énergie de masse. Selon moi, une seule chose le mouvement qui les produit.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 8:53 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Tout simplement WOwwwwww !

Merci pour ces fait Messieurs !!!! Superbe !

A remarquer que cela :
Citation:
Les conclusions de l'époque
Dans l'impossibilité d'expliquer les résultats obtenus, la communauté scientifique de l'époque préféra penser que les quelque 8 km/sec trouvés résultaient d'erreurs expérimentales et que, faute d'explication scientifique du résultat, on pouvait considérer que le résultat différentiel était nul.
N'est nullement un esprit rigoureux et scientifique, mais dévoile plutot un comportement fondamentalisme voulant garder des acquis, même s'il sont faux, prestige et prévilège de carrièrismes en dépendes, comme de l'habitude ! (a les pères de nos père qui ne pense qu'a eux en science de dogmatisme et de culte) !

Le 30/8 donne 23%, a t-on fait la comparaison d'avec les vitesses orbitale de la terre entre l'apogé et le périgée. 8 km/sec, pourrait-il entrer en résonnance avec les anomalie pioneer (voyager, Ulysse et autre) !

La lumière serait donc constante qu'après un facteur de non invariance de 23% ! (contraction/dilatation proximatif a 23%)

L'inertie de la terre par rapport a cette trame de fonds (disont pseudo métrique courbé), peut-elle expliquer (genre d'universon qui dissipe et oriente un flux (anisotropie) d'impulsion cinétique et donc dissipe de l'énergie vers l'extérieur) une sorte d'innégalité entre le mouvement de la masse terrestre et le mouvement de ce fond qui gravite aussi autoure du soleil, mais qui est également piègé par l'attraction terrestres (a proximité de la terre). Entre ses zones de dynamique variale, y a t-il froissement cinertiel, distorsion de jauge (avec les fluctuation sutié entre les interstices) !

En fait, quand est-il, messieurs les physiciens borné de l'école de copenhague ou du même genre !

YES, YEs, Yes, yes !!!!!!!!!

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mar 18 Déc 2007 9:09 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Salut Albert

Cela est assez facile a visualiser dans ta tete: T'a juste a imaginé les gaz qui entoure et suit une comète par example.
Ou encore l'aire dans un avions, ou la balle que tu tire dans les aire abord d'un train/bateau/voiture/avion/fusée/ETCCCC en mouvement !

D'ailleur ce 8 m/sec, n'est-il pas de la même valeurs (radial et spectroscopie) de l'influence gravifique de la terre sur le soleil, sur le décalage du spectre solaire !!!!!!!!!

Il me semble que OUI !!!!!!! (a vérifier)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Universus
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 150

 Message Posté le: Mer 19 Déc 2007 9:16 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Citation:
Citation:
Citation:
Les conclusions de l'époque
Dans l'impossibilité d'expliquer les résultats obtenus, la communauté scientifique de l'époque préféra penser que les quelque 8 km/sec trouvés résultaient d'erreurs expérimentales et que, faute d'explication scientifique du résultat, on pouvait considérer que le résultat différentiel était nul.

N'est nullement un esprit rigoureux et scientifique, mais dévoile plutot un comportement fondamentalisme voulant garder des acquis, même s'il sont faux, prestige et prévilège de carrièrismes en dépendes, comme de l'habitude ! (a les pères de nos père qui ne pense qu'a eux en science de dogmatisme et de culte) !


Le problème dans tout ce que tu écris Gilles, c'est que Michelson et Morley ont accompli cette expérience avant que ne paraisse le papier d'Einstein en 1905. L'idée d'un éther était profondément ancré dans l'esprit des scientifiques de l'époque et d'une vision mécanique des choses. Alors si c'est vrai ce que tu raconte en n'arrêtant pas de dire que les scientifiques sont des dogmatiques fondamentalistes en puissance, Michelson et Morley n'aurait jamais voulu croire que ce 8 km/s fasse partie des erreurs instrumentales et aurait tout fait pour préserver l'idée d'un éther. Or, ce n'est pas ce qu'ils ont faits. Et ils ne l'ont pas plus fait pour "prouver" la relativité restreinte qui n'existait même pas encore à l'époque. Alors avant de critiquer d'une façon "objective" qui t'es bien propre le travail des scientifiques, il serait plutôt préférable que tu comprennes bien les situations que tu veux critiquer. Parce que là on voit que tu critique par réflèxe, une critique complètement dogmatique pour emprunter ton terme , puisque tu sembles te conforter à rabaisser les scientifiques sans raisons. En fait, je dirais que tu es celui qui agit en fonction d'un but et pas l'inverse.

Sinon, je me demandais bien où Rock avait bien pu trouver ce si beau texte. L'aurait-il concocter lui-même après ses recherches (puisqu'il ne faisait mention d'aucun site excepté celui d'Allais, mais je ne pense pas que monsieur Allais parlerait de lui à la 3e personne). Seulement, dans ses recherches, il a dû bien voir que des explications ont été apportées pour déterminer ce qui pourraient donner les valeurs mesurées par Miller et Allais dans leurs expériences? Pourquoi ne pas les avoir abordé, pourquoi ne pas avoir regarder tous les propositions de façon objective? Et, pourquoi, en en ayant abordées quelques-unes brièvement, les avoir abordées de façon si péjorative? Je ne le sais pas... Faut croire qu'il y a de la mauvaise foi là-dedans.

Pourquoi le 8km/s ne pourrait-il pas être expérimental? Pourquoi ne pas abordé l'expérience de M&M réalisée en 1904 où on ne percevait pas ce fameux 8km/s? Pourquoi affimer si fermement qu'Allais est une notoriété en physique, alors qu'il est nobel en économie, ce qui n'implique pas du tout qu'il soit un génie en physique. Pourquoi ne pas parler de tous ces autres expériences qui, autres les expériences particulière à la présence d'éther, valide sans cesse la RR? Je sais pas, franchement, je l'ignore.

Et là que vous entrez dans les anomalies de l'éther, ce qui pourraient être des anomalies de l'espace-temps soit la courbure de l'espace-temps etc etc etc... L'expérience de M&M se fait dans le cadre, ici, de la RR, pas de la RG. Pouvez-vous être sûrs que les effets de la gravitation décrits par la RG, dans le cas de la Terre, peuvent être assez significatifs pour expliquer ce que vous prétendez tous? Personnellement, je n'y mettrais pas ma main au feu, mais je dois avouer que je ne suis pas un prodige et que mes idées n'expliquent pas le monde avec l'élégance des votres.

À vous lire, je ne cesse pas de voir une parfaite incohérence entre vos reproches (infondés d'ailleurs) face à "l'objectivité" et l'éthique des scientifiques, alors que vous-même ne sembler pas suivre un quelconque code d'éthique. Et je dois avouer aussi que je ne comprends quels intérêts il y a à vouloir convaincre tout le monde d'âneries pareilles? Convaincre tout le monde... c'est dit bien vite, car même si vous discutez entre vous, on voit bien finalement que vous avancez séparément dans vos différentes idées.

La démarche de vouloir montrer un aspect différent de la science est, en soi, vénérable et nécessaire, mais alors qu'il y a tant de façons adéquates et honnêtes de s'y prendre, vous prenez littéralement le champ. Si vous voulez démolir la RR, je vous recommanderais plutôt de regarder du côté de l'expérience Auger, expérience que beaucoup de physiciens expectent pouvoir conclure dans le même sens ou non que certains résultats assez récents en désaccord, quant à eux, avec la RR.

En tout cas...

Universus

PS : pour ceux qui pourraient penser que je leur manque de respect dans ce message, je vous dirais de vous relire de temps en temps pour constater de votre irrespect total envers ceux (dont la plupart des scientifiques) qui ne sont pas en accord avec vous. Encore que je n'entre pas dans les insultes, ni dans les critiques insensées car vos textes sont là pour prouver ce que je dis. Mais bon, je ne m'en fait pas, car ce que je dis va finalement ne servir à rien ; vous êtes si convaincus de vos grandioses idées que vous allez poursuivre sans problèmes. Cordialement.
_________________
Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 19 Déc 2007 9:32 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Juste une petite remarque ici :

Citation:
scientifiques sont des dogmatiques fondamentalistes en puissance
Ici je ne généralise pas le concepte a la communauté des scientifique, mais bien juste a ceux qui se crois scientifique mais qui ne sont en raélité que de simple technocrate, il y a une nuance car de bon scientifique il y en a à la tonnes !!!!!!!!

Les dogmatisme sont ceux (conservatorisme) qui prenne leurs désir (économique ou autre) pour des réalité (tout comme les fanatique religieux qui crois que leur dieu ne vie que pour eux), et qui ne veul pas évoluer ! Et c'est tout ! Il y a une différence entre objet de modélisation et objet de réalité objective !

La science ne peut s'imposé une ou des limite, et ceux qui le fond, sont ceux que je qualifie eux-même de dogmatisme ou de technocrate !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 19 Déc 2007 10:17 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Pouvez-vous être sûrs que les effets de la gravitation décrits par la RG, dans le cas de la Terre, peuvent être assez significatifs pour expliquer ce que vous prétendez tous?
Non, bien sur, nous cherchons a mieu comprendre tout simplement sans cadre théorique précis !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Mer 19 Déc 2007 10:22 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Citation:
Et je dois avouer aussi que je ne comprends quels intérêts il y a à vouloir convaincre tout le monde d'âneries pareilles? Convaincre tout le monde... c'est dit bien vite, car même si vous discutez entre vous, on voit bien finalement que vous avancez séparément dans vos différentes idées.
Et bien tu vois, c'est ça la démocrasie et le respect, personnes ici dit qu'il possède la vérité, mais tous la recherche !

Tu annalyse notre discours dans un cadre réductionnisme, la relativité n'est qu'une partie ! Il y a tout le reste de la science aussi, mais science ne veut pas dire intérets économique (voir les PGM par exemple) qui la dictes (les technocrate, car les vrai scientifique connaissent leur objets d'étude et leurs réelle porté sur le plan épistémologique), et ces en cela que nous critiquons l'éthique et non ailleurs !

PS : La science qui ne permet pas l'autocritique ou les possibles réfutations sur elle-même, n'est pas de la réelle science, mais un objets de foi et un objets faisant resortir un esprit dogmatique renfermer sur ces propres préceptes !

La physique et la génétique sont emprint de vivre une réforme de leurs paradigmes, en es-tu au moins au courant !

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 20 Déc 2007 12:14 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Universus a écrit:

Le problème dans tout ce que tu écris Gilles, c'est que Michelson et Morley ont accompli cette expérience avant que ne paraisse le papier d'Einstein en 1905.

Vrai

Citation:
L'idée d'un éther était profondément ancré dans l'esprit des scientifiques de l'époque et d'une vision mécanique des choses.

Einstein,Planck,Hilbert etc n'étaient pas des mécanistes.

Citation:
Alors si c'est vrai ce que tu raconte en n'arrêtant pas de dire que les scientifiques sont des dogmatiques fondamentalistes en puissance, Michelson et Morley n'aurait jamais voulu croire que ce 8 km/s fasse partie des erreurs instrumentales et aurait tout fait pour préserver l'idée d'un éther. Or, ce n'est pas ce qu'ils ont faits.

Bon, je vais t'expliquer une chose : Les sciences sont pour la plupart sous influence politique et c'est souvent les relations qui détermine ce qui passent ou ne passe pas.Je te conseillerait de lire un peu l'histoire de la relativité qui en grande partie n'est meme pas de Einstein.


Citation:
Parce que là on voit que tu critique par réflèxe, une critique complètement dogmatique pour emprunter ton terme , puisque tu sembles te conforter à rabaisser les scientifiques sans raisons. En fait, je dirais que tu es celui qui agit en fonction d'un but et pas l'inverse.

Les scientifiques sont des hommes et ils avancent souvent pour leur intérets.

Citation:
Sinon, je me demandais bien où Rock avait bien pu trouver ce si beau texte. L'aurait-il concocter lui-même après ses recherches (puisqu'il ne faisait mention d'aucun site excepté celui d'Allais, mais je ne pense pas que monsieur Allais parlerait de lui à la 3e personne).

Tout les textes que j'ai parlé sont cités et le texte cité de M.Allais est ecrit par une tierce personne avec approbation du concerné.



Citation:
Seulement, dans ses recherches, il a dû bien voir que des explications ont été apportées pour déterminer ce qui pourraient donner les valeurs mesurées par Miller et Allais dans leurs expériences? Pourquoi ne pas les avoir abordé, pourquoi ne pas avoir regarder tous les propositions de façon objective? Et, pourquoi, en en ayant abordées quelques-unes brièvement, les avoir abordées de façon si péjorative? Je ne le sais pas... Faut croire qu'il y a de la mauvaise foi là-dedans.

Il n'y a aucune mauvaise foi dans mes ecrits et le seule objection de cette analyse est "les variances de température".Cette objection ne tiens pas la route car il y a eu plus de 200,000 lectures de données faits sur au moins 1 ans,bref une expérience trés rigoureuse.

Citation:
Pourquoi affimer si fermement qu'Allais est une notoriété en physique, alors qu'il est nobel en économie, ce qui n'implique pas du tout qu'il soit un génie en physique.

Personne n'a affirmé que M.Allais était une sommité en physique Rolling Eyes pas contre il s'y connait trés bien en optique et cela est un must pour l'expérience en question.

Citation:
Pourquoi ne pas parler de tous ces autres expériences qui, autres les expériences particulière à la présence d'éther, valide sans cesse la RR? Je sais pas, franchement, je l'ignore.

Tout d'abord qu'elle expérience valide la RR? Beaucoup d'expérience peuvent valider une théorie mais jamais la rendre vraie et de plus une seule expérience peut la rendre caduque.

Citation:
Et là que vous entrez dans les anomalies de l'éther, ce qui pourraient être des anomalies de l'espace-temps soit la courbure de l'espace-temps etc etc etc...

Redite cela devant votre mirroir sans faire de grimaces "courbure de l'espace temps" en effet comment une convention,une artifice mathématique peut t'il courber,voila un bel example de dogme que plusieurs acceptent sans meme y réflechir un tant soit peu.

Citation:
L'expérience de M&M se fait dans le cadre, ici, de la RR, pas de la RG.

Vous l'avez dit vous meme,la RR n'était pas a ce moment.


Citation:
À vous lire, je ne cesse pas de voir une parfaite incohérence entre vos reproches (infondés d'ailleurs) face à "l'objectivité" et l'éthique des scientifiques, alors que vous-même ne sembler pas suivre un quelconque code d'éthique. Et je dois avouer aussi que je ne comprends quels intérêts il y a à vouloir convaincre tout le monde d'âneries pareilles?

Croire a l'objectivité des scientifiques est comparable a croire au père noel et les scientifiques pour la plupart n'ont rien a foutre de l'éthique,t'a juste a regarder le monde dans lequel on vit pour t'en rendre compte.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 20 Déc 2007 4:05 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut

Effet Allais confirmé.

http://www.allais.info/morin/MemoireDevlum2004.pdf
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Jeu 20 Déc 2007 12:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Pour te repondre universus sur ceci;

Citation:
PS : pour ceux qui pourraient penser que je leur manque de respect dans ce message, je vous dirais de vous relire de temps en temps pour constater de votre irrespect total envers ceux (dont la plupart des scientifiques) qui ne sont pas en accord avec vous. Encore que je n'entre pas dans les insultes, ni dans les critiques insensées car vos textes sont là pour prouver ce que je dis. Mais bon, je ne m'en fait pas, car ce que je dis va finalement ne servir à rien ; vous êtes si convaincus de vos grandioses idées que vous allez poursuivre sans problèmes. Cordialement.


Ton texte "universus " est parfaitement dans les normes Wink

Et il n'y a "aucunes" insultes et attaques, tu as droit a ton opignon comme tous le monde Wink

Parcontre, on peut voir dans ton texte , que tu est un "fervant defenseur" de la RG Wink

Perso, j'ai beaucoup de difficulte avec l'ether aussi, mais les ondes electromagnetiques ne peuvent pas voyager sans "support" dans l'espace selon-moi Question

selon toi "universus" dans quoi la terre "flotte" t-elle??

dans rien??? dans du vide??

voila ce qui me chiffone personnellement Question

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Universus
Chroniqueur


Inscrit le: 03 Fév 2007
Messages: 150

 Message Posté le: Jeu 20 Déc 2007 5:20 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut à tous,

Citation:
Ici je ne généralise pas le concepte a la communauté des scientifique, mais bien juste a ceux qui se crois scientifique mais qui ne sont en raélité que de simple technocrate


Pourrais-je savoir ce que tu entends exactement par technocrate? Style "des gens qui n'ont d'intérêts dans la science que pour en développer des technologies éventuellement rentables"? En quoi cela a donc exactement rapport avec le cas de M&M.


Citation:
La science ne peut s'imposé une ou des limite


Je dois avouer que ceci est discutable (scientifiquement).
Citation:
Non, bien sur, nous cherchons a mieu comprendre tout simplement sans cadre théorique précis !


Comment peut-on tenter de comprendre quelque chose si on ne se réfère pas à certaines bases précises et rigoureuses pour se tenir?
Pour le reste, j'aimerais bien répondre à tes question Gilles, mais je ne comprends par vraiment ce que tu veux dire...


Citation:
Einstein,Planck,Hilbert etc n'étaient pas des mécanistes.


Einstein, probablement pas, mais pour la plupart des autres (dont Planck, Poincaré et Lorentz), le pas entre la physique classique et la physique relativiste n'a pas été facile...

Citation:
Bon, je vais t'expliquer une chose : Les sciences sont pour la plupart sous influence politique et c'est souvent les relations qui détermine ce qui passent ou ne passe pas.


Ah, ça je le sais très bien ; après tout, la science est faite d'hommes et de femmes. Et puis, il faut bien gagner sa vie ; si la science n'apportait rien aux communautés, il serait bien difficile que de gagner sa vie en faisant de la science. Et voulant moi-même aller en science, j'ai bien connaissance des enjeux que cela signifie.

Citation:
e te conseillerait de lire un peu l'histoire de la relativité qui en grande partie n'est meme pas de Einstein.


Et? En quoi cela est-il étonnant? L'histoire de la science complète montre que les idées proviennent de différentes personnes, la relativité n'y fait pas exception.

Citation:
Les scientifiques sont des hommes et ils avancent souvent pour leur intérets.


C'est bien sûr, je ne veux pas aller en science par désintérêt... et je souhaiterais pouvoir vivre de cela, d'où la nécessité de faire certaines concessions parfois. Néanmoins, cela ne signifie pas que les scientifiques sont mauvais, ni même dogmatiques...

Citation:
Cette objection ne tiens pas la route car il y a eu plus de 200,000 lectures de données faits sur au moins 1 ans,bref une expérience trés rigoureuse.


Ça me fait penser à un laboratoire que nous avons fait à l'école. En équipe de 2, nous avons chercher à mesurer la force de frottement statique maximale entre un bout de bois et une planche, ce pour quatre faces du bout de bois, 25 mesures par face. Au nombre d'élèves que nous sommes, cela fait bien des mesures, pas 200 000, mais néanmoins. Verdict? La force de frottement ne dépend pas de la surface de contact. Est-ce bien vrai? Pour nous, pour ce que nous faisions, ce résultat était très satisfaisant, mais on peut très bien penser que le frottement n'est pas seulement dû aux variables que nous avons trouvé, malgré nos résultats.

200 000 mauvaises mesures ne sont pas meilleures de par leur nombre. Même s'il apparaît une certaine corrélation entre diverses variables lors d'une expérience, corrélation possible en tenant compte de certaines incertitudes sur les mesures, alors il n'en demeure toujours pas moins possible qu'une cause d'erreur ait été ommise (accidentellement ou pas). On ne peut pas nier non plus que les expériences actuelles tendent davantage à s'affranchir des causes d'erreurs telles que les variations de pression, de température, du climat et etc qu'auparavant. Leur précision en ait d'autant plus accru et, expérimentalement (donc scientifiquement), elles ont plus de crédibilité quant à la "véracité" des corrélations entre les différentes variables.

Citation:
pas contre il s'y connait trés bien en optique et cela est un must pour l'expérience en question.


Sur quoi te bases-tu pour dire qu'il s'y connait très bien en optique? Personnellement, je ne connais monsieur Allais que de par ce fil (et des minces recherches que j'ai faites par la suite), je ne peux donc pas me prononcer sur ses compétences, mais disons que j'ai entendu entre les branches qu'il n'était pas si crédible que ça (on peut toujours réfuter ceci par l'argument des scientifiques jaloux, mais statistiquement parlant, il serait tout de même peut probable que tant de scientifique ne veulent admettre les compétences d'Allais dans ce cas).

Citation:
Tout d'abord qu'elle expérience valide la RR?


Je ne les connais pas toutes, tu sais bien. Je ne suis ni un scientifique, donc je ne suis pas au courant des dernières nouvelles à ce sujet. Mais, semble-t-il que depuis 1 siècle, la théorie concordent parfaitement, parfaitement dans le cadre des incertitudes sur les mesures, avec la grande majorité des expériences menées jusqu'à ce jour. J'aime à penser, peut-être naïvement, qu'il n'y pas plus de raisons d'avoir en proportion d'honnêtes scientifiques dans le rang des "anti-conformistes" que d'en avoir dans le rang des scientifiques du mainstream (excusez-moi pour le terme). En fait, j'imagine même que les -très et moyennement- malhonnêtes sont en minorité dans la communauté scientifique. Du fait aussi que les expériences anti-relativistes sont aussi minoritaires, même s'il n'y pas de corrélation directe entre les scientifiques malhonnêtes et les scientifiques marginaux, cela donne tout de même une bonne raison d'avoir confiance en la relativité (pour autant qu'on pense comme moi, évidemment).

Citation:
Beaucoup d'expérience peuvent valider une théorie mais jamais la rendre vraie et de plus une seule expérience peut la rendre caduque.


Il est vrai que beaucoup que beaucoup d'expériences tendent à valider une théorie, sans néanmoins jamais la prouver. De là provient toute l'importance de la critique de Popper et de la réfutabilité. Néanmoins, il est moins vrai de dire qu'une seule expérience peut rendre caduque une théorie. Il y a différentes raisons pour cela.

Une d'elles provient d'une question de simplicité et de généralité. Je m'explique : ma professeure de chimie nous a enseigné la théorie RPEV (théorie permettant de prédire la forme d'une molécule) et cette théorie, comme d'autres que nous avons vues cette session, est relativement simple, mais comporte certaines exceptions. Bref, la théorie n'est pas parfaite. Néanmoins, du fait qu'elle prédit tout de même la structure d'un très grand nombre de molécule, on la préfère à une théorie plus générale et complexe ; mieux vaut apprendre les exceptions et dans le plus grand temps dessiner une molécule aisément que d'utiliser une technique difficile. J'ai trouvé ça vraiment ennuyant cette excuse, mais cela n'empêche pas que d'un côté pratique (l'expérience, reine en science, ayant étrangement un fort caractère pratique), il en est mieux ainsi.

D'une autre façon, si une expérience entre en contradiction avec un grand nombre d'autres expériences, il va de soi qu'on ne peut bêtement l'assumer et abandonner la théorie, d'autant plus si la théorie nouvellement refutée correspond aux critères de simplicité de de généralité. On doit absolument faire d'autres expériences qui reproduiront les aspects de cette expérience récente. L'expérience Auger fait partie de ces "autres expériences qui reproduisent les aspects d'une expérience" contradictoire à la RR, dans ce cas. Si ces expériences vont dans le même sens et contredisent la théorie, alors là on serait fixer. Mais pas avant. Et évidemment, il faut être le plus sûr possible que ces autres expériences n'ont pas commises une erreur elles n'ont plus. Cela peut donc passer pour des tentatives désespérées de sauver une théorie contredite, mais si une erreur s'était réellement insérée et que personne ne vérifiait, cela serait-il davantage rigoureux? Je ne le pense pas.

Citation:
Redite cela devant votre mirroir sans faire de grimaces "courbure de l'espace temps" en effet comment une convention,une artifice mathématique peut t'il courber


Je dirais dans ce cas que je ne pourrais pas me voir dire cette niaiserie, car il serait imbécile de considérer que les lois de Snell-Descartes de l'optique correspondent à la réalité et des effets d'un miroir.

Citation:
Vous l'avez dit vous meme,la RR n'était pas a ce moment.


Cela n'empêche pas pour autant que l'expérience de M&M se passe dans le cadre de l'étude d'un phénomène dans un cadre précisé inertiel et sur des vitesses très grandes, justement le cadre d'étude de la RR. Car n'oublions pas non plus que la RR présentée par Einstein dans son papier de 1905, théorie reprenant les mêmes équations que celles développées par Lorentz et Poincaré (qui eux se sont basé sur les résultats nuls de M&M), ne prenait pas en compte elle l'expérience de M&M et s'y applique pourtant.

Citation:
Croire a l'objectivité des scientifiques est comparable a croire au père noel et les scientifiques pour la plupart n'ont rien a foutre de l'éthique,t'a juste a regarder le monde dans lequel on vit pour t'en rendre compte.


Il faudrait dire cela à Gilles à mon avis, lui qui critique le manque total d'objectivité de la part des scientifiques (technocrates après les dernières précisions), car personnellement j'ai conscience que la science, c'est avant tout des hommes et des femmes.

Citation:
Salut

Effet Allais confirmé.

http://www.allais.info/morin/MemoireDevlum2004.pdf


Je n'ai pas tout lu le papier, n'étant pas un grand connaisseur de l'optique, donc pas en mesure de vérifier ce qu'il y est dit. Néanmoins, je vois en conclusion certaines choses qui m'empêchent de dire que l'effet Allais est confirmé.

On y dit que l'incertitude sur la mesure est de l'ordre de 15%; ceci est énorme tout de même. De plus, bien qu'on y dit que la température n'est pas responsable de cette périodicité, on y mentionne d'autres possibles facteurs à étudier (et il y en a sûrement d'autres que l'auteur n'a pas mentionné). Cela dit, on observe en deux cas (soit celui d'Allais et celui de monsieur Morin, deux expériences différentes aussi à ce que je sache de l'expérience de Miller) une périodicité, chose qu'on devrait évidemment observer de plus près, si ce n'a pas déjà été fait. Néanmoins, n'oublions pas que des expériences menées dans des conditions semblant bien plus contrôlées que celles des expériences mentionnées ici, valides la RR.

Citation:
Parcontre, on peut voir dans ton texte , que tu est un "fervant defenseur" de la RG


Je ne peux pas être un défenseur de la RG, ne la connaissant que par la vulgarisation. Je ne peux pas non plus croire en une théorie. Néanmoins, je pense qu'il est important de montrer ce que la science dit vraiment et pas ce que la vulgarisation (et les interprétations faites de ces vulgarisations) dit. On ne peut pas critiquer la RG sur ces uniques connaissances. Je ne suis malheureusement pas celui qui pourrait le mieux "défendre" la RG, mais mes messages montrent néanmoins que tout n'est pas aussi simple que ce qui peut être montré sur ce forum.

Citation:
Perso, j'ai beaucoup de difficulte avec l'ether aussi, mais les ondes electromagnetiques ne peuvent pas voyager sans "support" dans l'espace selon-moi Question

selon toi "universus" dans quoi la terre "flotte" t-elle??

dans rien??? dans du vide??


En quoi cela est-il un problème? Si notre intuition est bourrée de préjugés qui causent des difficultés à concevoir certaines choses, cela ne signifie pas que ces choses sont nécessairement fausses. Mais cet argument ne peut pas non plus dire que ces choses sont vrais. Sinon, pour ton cas, je pense que tout vient de la vision que tu te fais d'une onde et du vide... je ne sais pas quoi en dire.

ça me fait penser aussi que si, oui, bien des révolutions scientifiques ont été faites suite à une révolution des idées, si c'est parce que quelques personnes sont aller à contre-courant et ont eux raison dans leurs idées au final, cela ne prouve pas du tout que ceux qui vont à contre-courant ont automatiquement raison. Ce serait bien que certaines personnes s'en rendre compte.

Cordialement
_________________
Où il y a de l'homme, il y a de l'hommerie.
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Rock
MODERATEUR


Inscrit le: 28 Juin 2007
Messages: 373
Localisation: Chez moi

 Message Posté le: Jeu 20 Déc 2007 10:15 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

Universus a écrit:

Sur quoi te bases-tu pour dire qu'il s'y connait très bien en optique? Personnellement, je ne connais monsieur Allais que de par ce fil (et des minces recherches que j'ai faites par la suite), je ne peux donc pas me prononcer sur ses compétences, mais disons que j'ai entendu entre les branches qu'il n'était pas si crédible que ça (on peut toujours réfuter ceci par l'argument des scientifiques jaloux, mais statistiquement parlant, il serait tout de même peut probable que tant de scientifique ne veulent admettre les compétences d'Allais dans ce cas).


Allais est physicien et économiste,Danton Miller est physicien et a participé a la plupart des expériences de Michelson et en fait d'autres avec Morley.
Ces titres sont, President of the American Physical Society and Acoustical Society of America, Chairman of the Division of Physical Sciences of the National Research Council, Chairman of the Physics Department of Case School of Applied Science (today Case Western Reserve University), and Member of the National Academy of Sciences well known for his work in acoustics.
Comme peux voir rien a voir avec tes expériences.

Certes ces gens ne sont pas a l'abri de la faute de meme que Einstein et compagnie.
La relativité de Einstein s'est imposé suite a l'éclipse de 1919 mais le problème est que cette expérience s'est déroulée dans de mauvaises conditons météo et 75% des donnés ont été rejetées.

Ce que je comprend est que tu sembles nous reprocher d'etre sceptique face a la relativité d'Einstein et bien sache que la NASA a perdu trois sondes suite aux calculs de la relativité d'Einstein,soit pionner 10, pionner 11 et ulysse.

Bref, ici certaines personnes proposent un scepticisme sur nombreuses théories scientifiques surtout si ces théories font voir des anomalies.
_________________
Rock Cool
Si le monde était vraiment gouverné par le hasard, il n'y aurait pas autant d'injustices. Car le hasard est juste. [Ferdinando Galiani]


Dernière édition par Rock le Ven 21 Déc 2007 1:40 am; édité 1 fois
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
néo
Chroniqueur


Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 1796
Localisation: valleyfield

 Message Posté le: Ven 21 Déc 2007 12:18 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Bonjour

Impossible donc de savoir qu' est-ce-que le tissu de l' espace???

aurevoir
_________________
vivre et laisser vivre
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
glevesque
Chroniqueur


Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 2242
Localisation: Longueuil, Québec

 Message Posté le: Ven 21 Déc 2007 1:24 am    Sujet du message:
Répondre en citant

Salut Néo

Oui, tu peut dire qu'il s'agit d'un brouillard entre les essences et les substance (particules sous forme d'onde stationnaire) et situé entre l'interstice qui relit l'interface entre le monde de matière (qui ce manifeste selement à travers les phénomème ou processus interactif ou encore de la dimension de la tengibilité du monde réelle via leurs aspect matériel qui interviens seulement à travers les phénomène interactionnelle) de ce qui ne l'est pas (leur éssence ou interprétation sous forme d'onde et de leurs supperposition qui compose l'éssence même de l'énergie cinétique (concepte relié a l'aspect interactif et donc à la matérialisation effectif des choses en comportement et manifestation sur le plan matériel ou de ce qui nous interface de l'essence des choses ! Laughing )) ! Ou d'une limite conceptuelle entre MQ et dualité entre onde-corpuscule (quantons de Jean-Lévy Leblond), ou en core objet virtuelle entre réalité objective et réalité interpréter (modélisation) de cette même objectivité !

La nature des choses est loins d'être déterminer, car l'objet de la science est l'effectivité *(dynamique et interaction) qui est interpréter vis-a-vis leurs cause réelle (et non juste interpréter) soumise à la généralisation antropomosphique ou conventionnalisme réductionnisme de la philosophie dominante actuelle orienté sur l'aspect (dimension via les interaction en laissant tombé le reste en essences) matériel, (car autrement nous serions sur Androméde pour mesurer et en dire autrement au nom de l'universalité plus vrai des choses, ce qui n'est pas encore le cas, comme tu le sais bien !

Donc objet mathématique d'interprétation et rien de plus pour l'instant ! (qu'importe ce quand pence Universus a travers sont formalisme, qui je le répète est correcte et bien, mais pas dans son absolubilité interprétative)

Gilles
_________________
Croire c'est bien, mais comprendre c'est encore mieux !
------> Les Panoramiques Martiens <------
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web du posteur
André
administrateur


Inscrit le: 07 Jan 2007
Messages: 11025
Localisation: Montreal 45.500°N, 73.580°W

 Message Posté le: Ven 21 Déc 2007 1:10 pm    Sujet du message:
Répondre en citant

SAlut a tous

Voici un dossier fort interessant que je suis apres lire;

http://www.futura-sciences.com/fr/comprendre/dossiers/doc/t/physique/d/relativite-restreinte-et-naissance-de-lespace-temps_509/c3/221/p6/

Ca vaut la peine d'etre feuillter , car il est dans le sujet qu'on debat actuellemnent

amicalement
_________________
Etrange époque où il est plus facile de désintégrer l' atome que de vaincre un préjugé.

Einstein, Albert,
 Revenir en haut »
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Montrer les messages depuis:   
Astroclick Index du Forum »  Débats scientifiques » Vent d'ether
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT - 2 Heures
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivante
Page 1 sur 9

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum



Service fourni par VosForums.com © 2004 - 2020 | Signaler un contenu illicite | Forum gratuit | Créer un blog | Powered by phpBB © 2001, 2002 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
| Solaris phpBB theme/template by Jakob Persson | Copyright © Jakob Persson 2003